Android et Windows comptent toujours plus de malwares que macOS

 

Android et Windows sont les systèmes d'exploitation qui comptent le plus de malwares. D'après une étude, les pirates visent essentiellement les terminaux qui tournent sous ces deux OS. Par contre, les ordinateurs sous macOS échappent actuellement aux virus.

Malware Valak 

Dans un rapport publié ce 20 avril 2022, les chercheurs d'Atlas VPN affirment avoir trouvé “plus de 34 millions de nouveaux échantillons de logiciels malveillants” sur la toile depuis le début de l'année. En moyenne, la communauté des cybercriminels crée plus de 316 000 virus informatiques par jour.

D'année en année, la quantité de malwares qui circulent sur Internet augmente. D'après les experts derrière l'étude, ce sont toujours les ordinateurs sous Windows qui sont les plus vulnérables. Avec “25,48 millions de nouveaux échantillons de logiciels malveillants Windows détectés depuis le début de l'année”, les PC qui tournent sous l'OS de Microsoft sont les cibles privilégies des pirates.

Lire également : Android a des années de retard sur iOS sur le terrain de la sécurité

Pourquoi Windows est la cible préférée des malwares ?

Dans la plupart des cas, les virus visant Windows sont des Trojan (ou cheval de Troie). Un cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime et inoffensif, mais qui contient un bout de code malveillant, comme Anubis ou Octo. Pour Atlas VPN, la prolifération des malwares sur Windows s'explique d'abord par l'immense popularité du système d'exploitation. D'après les chiffres de Microsoft, 1,5 milliard de PC dans le monde fonctionnent sous Windows.

75,88 % des machines tournent sous l'OS de Microsoft, révèlent les données de StatCounter publiées début 2022. Il est intéressant pour un pirate de développer des virus Windows afin de toucher de nombreux internautes. Les chercheurs pointent également du doigt les nombreuses failles repérées “dans différentes versions du système d'exploitation, ce qui en fait une cible facile pour les cybercriminels”.

Android, le système d'exploitation mobile de Google, fait également partie des cibles favorites des hackers. Plus de 536 000 nouveaux échantillons de logiciels malveillants Android ont été trouvés en ligne depuis le début de l'année 2022.  Aux dernières nouvelles, 69,74 % des smartphones dans le monde tournent sous Android.

De son côté, macOS, l'OS qui équipe les Mac et MacBook d'Apple, semble relativement épargné par l'explosion de virus. Les experts d'Atlas VPN n'ont trouvé que 2000 nouveaux malwares visant macOS depuis début 2022. D'après StatCounter, macOS est toujours beaucoup moins répandu que Windows. L'OS d'Apple ne représente que 18,17 % des ordinateurs dans le monde. C'est en partie pourquoi les pirates ne se concentrent pas sur macOS.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !