Après une belle année 2019, AMD, l’éternel rival d’Intel, représenterait 40 % du marché des processeurs pour PC selon PassMark. Un chiffre que le fondeur n’avait plus atteint depuis 2006. Un succès qui serait dû à l’excellente stratégie de la firme face à Intel, qui se révèle moins incisif.

amd ryzen 3000

Nous le sentions venir. Et voici enfin un indicateur qui nous le confirme : AMD est bien de retour dans la bataille. PassMark, éditeur de l’outil éponyme de benchmark sur Windows, affirme que les processeurs AMD animent 40 % des PC qui ont utilisé son logiciel. Cela n’était plus arrivé depuis 14 ans quand Intel et AMD étaient au coude à coude. Un succès que la firme doit évidemment à sa gravure en 7 nm, très efficace face aux processeurs gravés en 14 nm d’Intel, mais aussi à sa stratégie commerciale agressive.

Lire aussi : AMD Ryzen 3000 : cinq modèles de processeurs annoncés, de 199 à 499 dollars

La bataille AMD vs Intel dans le domaine des processeurs x86 pour PC est presque aussi vieille que l’histoire de Windows. L’un est toujours devant. L’autre toujours derrière. Bien sûr, régulièrement, l’équilibre des forces fluctue. Parfois Intel est omniprésent. Parfois, AMD reprend du poil de la bête. C’est ainsi depuis plus de 20 ans. Au début des années 2000, l’écart entre les deux fondeurs était pourtant plus serré qu’aujourd’hui. Intel était sous la barre des 60 % et AMD au-dessus des 40 %. Les deux entreprises étaient aux coude-à-coude, pour le plus grand bonheur des technophiles qui profitaient pleinement de cette concurrence féroce.

Zen 2 : le processeur qui a tout changé

Après 2006, cependant, Intel a pris le large. De plus en plus. Jusqu’en 2016 où ses processeurs étaient présents dans plus de 8 ordinateurs sur 10. Plusieurs facteurs ont joué en la faveur d’Intel. Une domination sur la cadence des processeurs. De meilleurs accords commerciaux avec les marques. Heureusement, tout n’est pas resté ainsi. En 2017, AMD présente sa série Zen 2. Des composants dont la finesse de gravure atteint 7 nm.

La finesse de gravure est importante dans le monde des processeurs : plus elle est petite, moins le composant chauffe, permettant d’améliorer les cadences. Si bien que les produits d’AMD offrent des performances souvent identiques à ceux d’Intel. Ce qui n’était pas arrivé depuis fort longtemps. Alors qu’Intel s’appuie encore sur la gravure en 14 nm, AMD profite en 2019, pour la troisième année consécutive, de la gravure en 7 nm. Une maturité qui permet à AMD de baisser le prix de ces composants, lesquels sont bien plus abordables que la concurrence.

Lire aussi : Intel révèle qu’il compte graver ses CPU en 5 nm dès 2023, le 1,4 nm serait atteint en 2029

Selon les analystes, AMD pourrait grappiller encore quelques points du marché des processeurs x86 en 2020 en attendant qu’Intel sorte un produit gravé en 10 nm. Toutefois, la firme de Santa Clara reste une référence dans le domaine du gaming où la fréquence des processeurs est critique et où Intel a toujours un temps d’avance. Mais cela ne sera pas suffisant face à un AMD visiblement en très grande forme.

Source : WCCFTech



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…