Amazon Kuiper : l’offre internet par satellite débarque en France

 

Amazon vient d'annoncer le lancement de Kuiper, son offre internet par satellite, en France. En effet, la filiale a installé ses locaux à Clichy (92). Pour l'instant, l'heure est à la recherche et développement. Il ne faut pas s'attendre à une ouverture des services avant 2023 minimum.

amazon kuiper
Crédits : Amazon

L'internet par satellite voit arriver un nouveau poids lourds en France. En effet, Amazon vient d'annoncer l'ouverture de ses premiers locaux du projet Kuiper dans l'Hexagone. En effet, le service vient de s'installer discrètement à Clichy vers la fin novembre 2021, soit près de deux ans après son principal concurrent, un certain Starlink.

On retrouve à la tête d'Amazon Kuiper France M. Philippe Daly, connu notamment pour avoir été à la tête du développement d'Alexa, l'assistant personnel du géant, en Europe. “Nous n'en sommes qu'à la phase de conception et de recherche et développement à ce stade. Mais l'objectif est d'apporter une couverture dans des zones grises comme il en existe en France”, a-t-il déclaré dans un communiqué officiel.

À lire également : Starlink est disponible en France contre un abonnement stratosphérique

Kuiper, le projet ambitieux d'Amazon

Depuis avril 2019, Amazon a fait part de ses ambitions de devenir un acteur majeur de l'internet par satellite. Avec le Projet Kuiper, le géant du e-commerce compte envoyer plus de 3000 satellites en orbite basse, le but étant de pouvoir couvrir 95% de la population mondiale. “Projet Kuiper est une nouvelle initiative visant à lancer une constellation de satellites en orbite terrestre basse qui offrira une connectivité haut débit à faible latence et à faible vitesse aux communautés non desservies et sous-desservies du monde entier”, affirmait Amazon lors de la présentation du projet.

Sans surprise, Amazon a décidé de dépenser sans compter pour réaliser ses ambitions. Au total, l'entreprise américaine a investi 10 milliards de dollars. Cette somme faramineuse servira évidemment à la création des 3236 satellites qui constitueront cette constellation, et à développer des emplois et les infrastructures américaines dédiées au projet. Cette enveloppe sera aussi utilisée pour “l'acquisition, l'installation et l'exploitation de tous les établissements se rapportant aux activités spécifiées”.

Comme dit plus haut, Kuiper n'en est qu'à ses débuts en France. Pour l'instant, le lancement des satellites n'est pas prévu avant la fin 2022, et de fait les débuts du service ne sont pas attendus avant 2023 minimum. Concernant l'Hexagone, il faudra également que la plateforme obtienne l'aval de l'ARCEP, le gendarme des télécoms, pour émettre sur la bande de fréquence Ka vers la constellation depuis des stations terrestres.

Source : Capital



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !