Amazon Alexa espionne vos conversations pour vous inonder de pubs ciblées

 

Des chercheurs affiliés à plusieurs universités américaines viennent de publier une étude sur Alexa, l'assistant vocal d'Amazon. D'après leur rapport, le géant du e-commerce utilise les données vocales de ses différents appareils qui embarquent Alexa pour diffuser des publicités ciblées sur ses propres plateformes et sur le Web.

amazon alexa espionnage
Crédits : Unsplash

Par le passé, il a déjà été prouvé qu'Amazon écoutait vos conversations via Alexa pour améliorer les fonctionnalités de son assistant vocal. Des affaires similaire ont fait la une des journaux sur Google Assistant et Siri d'Apple en 2019. Les deux constructeurs avaient décidé de suspendre les écoutes et avaient mis en place une option de consentement pour que les utilisateurs aient le choix de partager ou non leurs données vocales.

Des années plus tard, des chercheurs affiliés à plusieurs universités américaines ont décidé se de pencher à nouveau sur le cas d'Alexa. Dans leur rapport, ils affirment qu'Amazon utilise encore les données vocales issues de ses appareils Echo pour diffuser des publicités ciblées sur ses propres plateformes et sur le Web.

Plus précisément, ce rapport intitulé “Your Echos are Heard : Tracking, Profiling and Ad Targeting in the Amazon Smart Speaker Ecosystem” conclut qu'Amazon et des tiers collectent des données à partir de vos interactions avec Alexa via les enceintes connectées Echo et les partagent avec pas moins de 41 partenaires publicitaires. Ces données sont ensuite utilisées pour “déduire les intérêts des utilisateurs” et “diffuser des publicités ciblées sur la plateforme (sur les appareils Echo) et hors plateforme (Web)“.

À lire également : Google nie les accusations d’espionnage via Google Assistant, aucune donnée n’est conservée

Amazon assume la collecte de données vocales via Alexa

L'étude ajoute d'ailleurs que ce type de données est très demandé par les tiers et les partenaires d'Amazon, puisqu'elles sont négociées lors d'enchères publicitaires “30 fois plus élevées de la part des annonceurs”. Nos confrères du site The Verge ont contacté Amazon pour obtenir leur réaction. La firme de Seattle a confirmé qu'elle utilisait effectivement les données vocales provenant des interactions avec Alexa pour afficher des publicités ciblées sur Amazon et sur d'autres sites où Amazon diffuse ses annonces publicitaires.

Semblable à ce que vous expérimentiez si vous faisiez un achat sur Amazon.com ou demandiez une chanson par le biais d'Amazon Music, si vous demandez à Alexa de commander des serviettes en papier ou de jouer une chanson sur Amazon Music, l'enregistrement de cet achat ou de la lecture de la chanson permet d'afficher des publicités ciblées sur Amazon et d'autres sites ou Amazon place des publicités”, a confirmé Lauren Raemhild, porte-parole d'Amazon.

Pour rappel, vous avez la possibilité d'empêcher la collecte des données vocales dans les paramètres des appareils compatibles avec Alexa, dans l'onglet Confidentialité. Vous pouvez également vous rendre sur Amazon.com/alexaprivacysettings. Sur cette page, vous pourrez voir et gérer vos enregistrements vocaux, et surtout gérer les autorisations accordées à Amazon.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !