5G : Stéphane Richard (Orange) s’insurge contre l’exclusion de Huawei en Europe

En matière de 5G, Stéphane Richard ne veut surtout pas entendre parler d’une exclusion de Huawei en Europe, encore moins en France. Le patron d’Orange s’insurge contre les propos quelques jours plus tôt de Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur, qui estimait que privilégier les équipementiers européens ne retarderait pas le déploiement du réseau.

Stéphane Richard
Stéphane Richard lors de sa nomination en tant que Commissaire de la Broadband Commission à New York le 23 septembre 2019 / Crédits : Stéphane Richard via Twitter

« Je suis contre l’exclusion de Huawei », a déclaré Stéphane Richard jeudi 23 janvier lors de la présentation de ses voeux. Le PDG d’Orange réagissait à l’actu mouvementée autour du géant de télécommunications chinois. Mais aussi et surtout à une déclaration de Thierry Breton, ex-responsable de France Télécom et ministre, désormais Commissaire européen au Marché intérieur. Ce dernier avait en effet estimé il y a quelques jours que le fait de privilégier des équipementiers européens comme Nokia et Ericsson ne retarderait pas le déploiement des réseaux 5G en Europe.

L’exclusion de Huawei, « contraire aux intérêts de l’Europe »

Des propos interprétés comme un signal en faveur de l’exclusion d’équipementiers chinois, notamment Huawei. « J’espère que ça ne va pas conduire à une exclusion de fait des Chinois et notamment de Huawei sur la scène européenne » a estimé Stéphane Richard, cité par Clubic. Et d’ajouter que ce serait « contraire aux intérêts de l’Europe et par ailleurs poserait des problèmes importants à la plupart des opérateurs européens ». Selon lui, il y a un fossé entre le fait de privilégier des équipementiers européens, et exclure complètement Huawei des appels d’offres.

Les déclarations du Commissaire et du dirigeant interviennent dans un contexte complexe. Huawei est accusé par les Etats-Unis de servir les intérêts du gouvernement voire des services de renseignements chinois. Et l’administration Trump fait tout ce qu’elle peut pour mettre ses partenaires sous pression pour qu’ils excluent Huawei de leurs appels d’offres. Le Royaume-Uni, en particulier, est dans une posture très inconfortable. Le pays est en effet empêtré dans la sortie de l’Union européenne, et son premier ministre Boris Johnson espère nouer un accord commercial ambitieux avec les Etats-Unis une fois le Brexit acté.

Lire également : Huawei lancerait des smartphones 5G autour de 150 € d’ici la fin de l’année

La décision autour des équipementiers réseau en Grande Bretagne a été plusieurs fois repoussée, mais à l’approche d’une décision, les américains ont envoyé une délégation dans le pays pour tenter de convaincre les autorités des risques entourant les technologies Huawei.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange souhaite fermer le réseau 2G (GPRS) en 2025

Orange aimerait fermer le réseau 2G (GPRS) en Europe d’ici 2025 pour le grand public. L’utilisation du réseau a fortement baissé est le fermer permettrait d’éviter de gaspiller de l’énergie.  Le PDG d’Orange Stéphane Richard donnait une interview au journal…

Orange va arrêter de vendre des abonnements ADSL dès 2023

Orange a présenté mercredi matin son plan stratégique « Engage 2025 » qui concerne aussi bien l’ADSL, que la fibre optique et la 5G. L’une des annonces de ce plan concerne le réseau cuivré qui devrait disparaître d’ici 2030 au profit d’un…

Orange annonce l’arrivée de la fibre 10 Gb/s, un an après Free

Orange change son fusil d’épaule. Après avoir estimé que c’était encore complètement inutile, l’opérateur historique s’engage à proposer « bientôt » des forfaits fibre 10 Gb/s à ses abonnés français. Malgré les tests réalisés en 2016, le FAI accuse déjà un retard d’un an…

Orange milite pour une fusion des opérateurs en Europe

Orange et 20 autres opérateurs européens, dont Deutsche Telekom, BT, Telefonica ou encore Vodafone, plaident pour une consolidation des télécoms en Europe. Dans une lettre commune adressée à l’Union européenne, les opérateurs militent pour la création de champions des télécoms capables de…

Orange : Deutsche Telekom envisage de fusionner avec l’opérateur

Deutsche Telekom envisagerait de fusionner avec Orange, révèle la presse allemande. Mais, les deux opérateurs européens, partenaires de longue date, risquent de se heurter à une série d’obstacles. L’opérateur français a vite démenti la rumeur.  D’après le média allemand Handelsblatt, Deutsche Telekom,…