3 applications sur 4 ont des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles

Positive Technologies, spécialiste de la sécurité des entreprises, publie un nouveau rapport sur la sécurité des applications mobiles. Le constat se révèle accablant : trois applications sur quatre présentent des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles.

test oppo rx17 pro interface

On a beau connaître les dangers des failles de sécurité, difficile de les colmater toutes. Le dernier rapport de Positive Technologies ne nous contredit pas, bien au contraire. Le spécialiste de la sécurité des entreprises révèle que trois quarts des applications mobiles présentent des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles.

Si des hackers malententionnés les exploitent, elles peuvent donner lieu à un vol de vos mots de passe, informations personnelles et même donner accès à vos données bancaires.

D’après Positive Technologies, 35% des applications ne répondent pas à tous les critères de sécurité. Dans la majeure partie des cas, les hackers n’auraient même pas besoin d’avoir accès aux appareils. Un simple malware peut exploiter 89% des vulnérabilités détectées.

iOS et Android, même combat

Mettons fin à l’éternelle rivalité iOS vs Android : aucun OS ne domine l’autre. Selon le rapport de Positive Technologies 43% des applications Android sont classées « à haut risque », contre 38% sur iOS. Les scores restent donc très proches.

Contrairement aux idées préconçues, la fermeture d’iOS n’est pas un gage de sécurité. Si le contrôle des applications de l’App Store se veut plus strict, il n’empêche pas les failles de sécurité. Les applications qui communiquent entre elles (interprocess communications) peuvent ouvrir des brèches plus importantes sur iOS que sur Android.

Comme toujours, l’utilisateur reste le capitaine du bateau. Positive Technologies recommande de se montrer « attentifs quand les applications demandent l’accès à des fonctions du téléphone ou des données ». Il n’est pas rare que certaines applications demandent des accès complètement incohérents au regard des fonctionnalités.

Source : Positive Technologies

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…