3 applications sur 4 ont des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles

Positive Technologies, spécialiste de la sécurité des entreprises, publie un nouveau rapport sur la sécurité des applications mobiles. Le constat se révèle accablant : trois applications sur quatre présentent des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles.

test oppo rx17 pro interface

On a beau connaître les dangers des failles de sécurité, difficile de les colmater toutes. Le dernier rapport de Positive Technologies ne nous contredit pas, bien au contraire. Le spécialiste de la sécurité des entreprises révèle que trois quarts des applications mobiles présentent des failles de sécurité dangereuses pour vos données personnelles.

Si des hackers malententionnés les exploitent, elles peuvent donner lieu à un vol de vos mots de passe, informations personnelles et même donner accès à vos données bancaires.

D’après Positive Technologies, 35% des applications ne répondent pas à tous les critères de sécurité. Dans la majeure partie des cas, les hackers n’auraient même pas besoin d’avoir accès aux appareils. Un simple malware peut exploiter 89% des vulnérabilités détectées.

iOS et Android, même combat

Mettons fin à l’éternelle rivalité iOS vs Android : aucun OS ne domine l’autre. Selon le rapport de Positive Technologies 43% des applications Android sont classées « à haut risque », contre 38% sur iOS. Les scores restent donc très proches.

Contrairement aux idées préconçues, la fermeture d’iOS n’est pas un gage de sécurité. Si le contrôle des applications de l’App Store se veut plus strict, il n’empêche pas les failles de sécurité. Les applications qui communiquent entre elles (interprocess communications) peuvent ouvrir des brèches plus importantes sur iOS que sur Android.

Comme toujours, l’utilisateur reste le capitaine du bateau. Positive Technologies recommande de se montrer « attentifs quand les applications demandent l’accès à des fonctions du téléphone ou des données ». Il n’est pas rare que certaines applications demandent des accès complètement incohérents au regard des fonctionnalités.

Source : Positive Technologies



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……

Fraude à la carte bancaire : le skimming débarque sur le web

La fraude à la carte bancaire évolue. Selon nos confrères du site Ubergizmo, des hackers ont trouvé le moyen d’adapter le skimming, cette technique qui consiste à pirater une carte bleue une fois insérée dans un DAB, pour le web….

Zoom va chiffrer de bout en bout les visioconférences gratuites

Zoom change d’avis ! Finalement, le service d’appels vidéo va chiffrer de bout en bout les visioconférences de tous les utilisateurs, y compris celles des usagers gratuits. Dès le mois de juillet 2020, l’option sera accessible à tous les internautes en version…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….