1 Français sur 2 refuse de payer plus de 10€/mois son service de streaming

 

10 €/mois pour un abonnement à un service de streaming, c’est bien assez pour la moitié de Français. Selon une étude, ils sont seulement 23 % à accepter de monter jusqu’à 15 €, tarif à partir duquel les chiffres chutent lourdement au fur et à mesure que le prix augmente. En revanche, ils sont nombreux à se déclarer favorables à la présence de publicités sur les plateformes, à condition qu’elles n’interrompent pas le contenu.

streaming
Crédits : Unsplash

Au fur et à mesure que les services de streaming gagnent en popularité auprès des utilisateurs, ces derniers deviennent une véritable part du budget mensuel de certains ménages. En effet, les abonnements tournent aux alentours de 10 €/mois et certains n’hésitent pas à les cumuler pour pouvoir profiter de tous leurs films et séries préférés. L’offre s’est tellement développée qu’il faut désormais se résigner à sélectionner quelques plateformes face au trop-plein de possibilités.

Selon une étude menée par The Trade Desk, la moitié des Français n’est ainsi pas prête à dépenser plus de 10 €/mois dans leur abonnement streaming. Seuls 23 % d’entre eux pourraient monter jusqu’à 15 €/mois, et 11 % jusqu’à 20 €/mois. Au-delà, c’est tout bonnement trop cher pour la majorité des sondés. « Les consommateurs devront donc faire des choix. Dans ce contexte de concurrence grandissante, la pression sur les géants du streaming va forcément s’accroître pour continuer de produire des contenus de qualité et de quantité », estime The Trade Desk.

etude prix streaming

Quelle solution pour ne pas augmenter le prix de l’abonnement ?

Plutôt que de payer un abonnement, 1 Français sur 2 est favorable à l’intégration de publicités sur leur service de streaming afin de rendre ce dernier gratuit. 23 % préfèrent un abonnement moins cher en échange de quelques publicités, tandis que 39 % privilégient le modèle économique actuel, sans aucune publicité. Attention cependant à ne pas la mettre n’importe : 77 % des sondés ne veulent de la publicité que si celle-ci n’interrompt pas le contenu visionné.

Sur le même sujet : Netflix augmenterait bientôt les prix de ses abonnements en Europe

« La qualité et la quantité impressionnante des contenus expliquent le succès des plateformes de streaming en France», souligne François-Xavier Le Ray, general manager de The Trade Desk. « Mais la surenchère des abonnements payants a entraîné une lassitude chez les consommateurs. Il est probable que les dirigeants des services de streaming vont devoir repenser leur modèle économique. Il faut repenser l’expérience du consommateur en lui proposant des publicités ciblées très pertinentes pour lui, et qui peuvent éventuellement aider à financer un contenu de qualité ».



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !