Wiko s’allie à Tinno : pourquoi le constructeur français devient 100% chinois

Maj. le 9 février 2018 à 0 h 35 min

Wiko s’allie à Tinno, son partenaire de toujours. Le constructeur français devient donc 100% chinois. Les dirigeants français cèdent ainsi leurs parts à James Lin, fondateur de Tinno, qui en devient président. La marque continue d’exister et son siège reste à Marseille. Son fondateur Laurent Dahan devient vice-présidents de la marque française. Une fusion qui « s’inscrit dans une logique actionnariale et industrielle ».

Wiko Wim

Wiko et Tinno fusionnent complètement. Le constructeur français devient 100% chinois. Un rapprochement qui n’a rien d’étonnant puisque la marque chinoise possédait déjà 95% de Wiko. Mais, la société française commençait à être dans la tourmente, après 7 ans d’existence, à cause de la concurrence des constructeurs chinois. La marque devait donc se renforcer pour lutter et tenter de conquérir d’autres marchés.

Wiko fusionne avec Tinno, le constructeur devient 100% chinois

Tinno possède à présent la marque française Wiko à 100%. Laurent Dahan devient vice-président en charge du Business Development, et son partenaire Michel Assadourian devient vice-président en charges des dossiers stratégiques. Si le siège de l’entreprise reste à Marseille, les projets de la marque changent complètement. En sept ans, la marque française a réussi à se classer dans le top 5 des marques de smartphones en Europe de l’Ouest, malgré le scandale des fuites de données vers la Chine.

Pour y arriver, Wiko s’appuyait sur des smartphones au bon rapport qualité-prix, entre 100 et 200 euros. Mais les constructeurs chinois comme Xiaomi et Honor sont venus jouer sur son terrain en proposant des smartphones d’entrée de gamme toujours plus compétitifs. Ils ont même contraint Wiko à sortir de sa zone de confort et présenter le Wiko Wim, un smartphone milieu de gamme à près de 400 euros. Et bien que Wiko soit actif sur plus de 30 marchés, son cœur de cible est l’Europe de l’Ouest.

La coopération renforcée avec Tinno doit rapidement nous permettre de passer un nouveau cap et de faire de Wiko une marque emblématique dans le monde entier. Nous allons rapidement rentrer sur des pays où nous étions absents jusqu’à présent

Le constructeur français devait donc changer et se réorganiser pour rester compétitif et tenter de conquérir d’autres marchés. Wiko, avec l’aide de Tinno, va donc tenter de s’imposer sur le marché chinois et aux Etats-Unis. La marque ambitionne de devenir un acteur majeur de l’industrie de la téléphonie mobile au niveau mondial. Wiko, et donc Tinno, présenteront leurs nouveaux produits au MWC 2018 à Barcelone.

Réagissez à cet article !
  • tabo56

    Wiko c’est chinois depuis le début… !

    • pas a 100 % raaaa

      • Pierre

        Mais ça n’en fait pas pour autant un constructeur ! Un concepteur , designer tout au plus , qui fabrique en Chine

        • leatherface

          Comme Apple en somme ;-)

          • Pierre

            Exactement ^^

          • Pat

            Au moins, Apple conçoit ses produits ^^

          • Jimbo

            Non non attention, Wiko ne conçois pas ses téléphone, ils choisissent sur catalogue un téléphone et ils y appliquent leurs demandes spécifiques pour la marché français, une ROM FR, trouve un nom pour le produit et font le packaging, la pub etc….

      • Ross

        J’y ai bossé, pas longtemps, mais assez pour comprendre que les chinois les tiennent sévèrement à la culotte… Wiko a toujours été une marque chinoise…

        • vous êtes qui ? assumé vos dires avec un vrai profil

          • Ross

            Déjà, Wiko était une filiale à 95% de ce groupe, le fait qu’ils fusionnent n’est qu’anecdotique.

            Quand j’y étais, une troupe de quelques chinois (de chez Tinno, pas des touristes en recherche de porte-clés Tour Eiffel) avaient débarqué pour prendre des photos de tout et des scans de tous les documents possibles et imaginables… J’en ai pas su +, ça me regardait pas (ça regardait personne en fait, il fallait juste leur fournir ce qu’ils demandaient).

            Qui je suis ? Un ex-employé de chez eux, pas le plus inoubliable et pas celui qui en a gardé le meilleur souvenir (bien évidemment, Ross n’est qu’un pseudo hein, j’ai juste maté un épisode de Friends tout à l’heure)…

            (ps : Wiko n’a jamais été constructeur. Au mieux ils sont distributeurs et « développeurs »)

          • Vlad

            Question bête, j’ai toujours été persuadé que wiko ne faisait juste que mettre une «marque» sur des produit chinois en marque blanche.

            Est ce que c’est ça où bien ils faisaient plus que ça?

          • Jimbo

            J’ai été un des premier à acheté un téléphone Wiko et vu comment ca s’est passé pour les MAJ et SAV, j’en ai plus jamais acheté d’autre…

            Faut arrêter de dire n’importe quoi Wiko ne fait que prendre des téléphone en marque blanche frabiqué et conçus par TInno et ils les importent en France, mettent la marque Wiko, une ROM FR et assure le SAV, c’est tout de ce qu’il y’a de FR dessus… ah si Wiko fait tout l’habillage marketing (boite, affiche pub etc…).

  • Vlad

    Alors la…Ça va tout arracher cette association! Wiko+tinno ça équivaut à apple+samsung+sony… puissance 1000!

  • Sigouil

    Redmi est un constructeur !?
    Y a t’il d’autres approximations dans l’article ?

    • Christelle Perret

      Bonjour,
      En effet, il s’agit plutôt de Xiaomi. C’est corrigé !
      Il était un peu tard… x)
      Bonne journée !

  • Adarion 29

    ça ne fait qu’officialiser ce que beaucoup savait déjà, « wiko constructeur français » ce n’est rien de plus qu’une image, un leurre destiné à surfer sur la vague « achetons locaux » mais qui n’en demeure pas moins une publicité mensongère.
    Je n’ai jamais eu de wiko et pour les raison invoqués précédemment je n’en ai jamais spécialement voulu mais je pense que ça ne prend plus aussi bien et quitte à acheter chinois autant le faire pour la boite (huawei/honor) qui n’essaye pas de nous enfumer avec son marketing douteux.

    • Jimbo

      Exactement. Il faut quant même saluer le fait que c’est grace ç Wiko qu’on a eu des téléphone d’entrée de gamme pas trop dégueux, à l’époque c’était les 1er à faire ca.

  • Angelneo

    Ouais et ça change quoi. Tabo le précise bien, c’est chinois depuis le début… C juste un effet d’annonce.

    Remarque, ils nous feront plus chier avec leur pub « française »

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wiko : tout savoir sur la fuite de vos données personnelles vers la Chine

Depuis ce matin, la marque française Wiko est victime d’un grave bad buzz : un internaute a découvert que les smartphones de la marque envoient des informations privées sur ses utilisateurs jusqu’en Chine ! Comment Wiko s’y prend-t-il ? Pourquoi la firme transmet-elle ses informations jusqu’à sa maison mère ? Peut-on faire confiance à l’entreprise, filiale d’un grand groupe chinois ?