Voitures autonomes : 1 français sur 2 a peur d’avoir un accident

Les citoyens français ne font pas confiance aux voitures autonomes, la plupart d’entre eux n’étant pas prêts à les utiliser par crainte d’avoir un accident. C’est ce qui est ressorti d’une récent sondage mené par OpinionWay pour VMware, révélant que près d’un français sur deux a peur de conduire ces véhicules intelligents.

Les voitures autonomes feront dès demain, partie intégrante de notre quotidien. Ces bolides, contrôlés par le biais de l’intelligence artificielle, sont voués à occuper plus de place que les véhicules traditionnels sur les routes d’ici 10 ans. Ils représentent pour ainsi dire le futur du monde de l’automobile.

Le fait d’être au volant d’un système entièrement contrôlé par la technologie sonne ainsi comme une vraie révolution mais qui semble toutefois trouver ses limites chez un grand nombre de citoyens français. La plupart déclarent ne pas être prêts à les utiliser et encore moins avoir confiance en ces voitures autonomes selon un récent sondage mené par Opinion Way pour VMware.

Voitures autonomes : plus d’un français sur deux a peur de conduire ces véhicules

Jugées pourtant très utiles quant au fait de pouvoir fluidifier le trafic routier, les voitures autonomes peinent à rassurer les automobilistes français, ces derniers n’étant visiblement pas rassurés quant au fait de monter à bord de ces joujoux autoguidés. L’étude en question, menée sur un échantillon de 1005 personnes âgées de 18 à 65 ans, révèle que près de 56% des usagers ne se sentent pas prêts à utiliser ces véhicules.

Parmi les principaux freins viennent le fait que ces véhicules autonomes ne puissent pas prendre la bonne décision (59%), que l’usager aura beaucoup moins le contrôle sur son bolide (46%) et aussi par rapport à la crainte d’avoir un accident. Ils sont justement près de 45% (sur 557 interrogés par rapport aux freins liés à ce type de dispositif) à avoir peur de ce type de scénario et qui s’explique tout bêtement par le fait ne pas être 100% maître de son véhicule. 62% (sur 285 personnes intérrogées) déclarent en parallèle ne pas vouloir récupérer leurs enfants à l’école aux commandes de ce type d’engin.

Fort heureusement, ces données peu rassurantes sont vite compensées par quelques touches positives. Les voitures du futur sont d’un réel intérêt pour les français sur le plan de l’entretien, 74% d’entre eux aimeraient en effet qu’ils puissent s’assurer et s’entretenir seuls. Ne plus avoir à l’emmener au garage ou chez le mécanicien est l’un des réels gros avantages de la voiture autonome.

Sans oublier tous les petits à côtés comme le fait de réduire la fatigue en cas d’embouteillages ou de longs trajets, la sécurité globale du système ou même le côté économique, autant d’éléments qui renforcent un peu la crédibilité de ces voitures sans conducteur. Ce sondage, qui prend soin de donner une multitude d’autres données, révèle en réalité que les voitures autonomes ont tendance à diviser et qu’il faudra encore du temps avant qu’elles ne soient pleinement acceptées par les automobilistes.

Réagissez à cet article !
  • Warthawk

    Moi je vois bien dans autonome un assistant a la conduite sans forcement qu’ils prennent le contrôle a 100% Un peu un 3eme œil qui pourrait t’éviter un accident. Mais il est vrai que le fait d’être dans le véhicule et ne pas conduire, je serais pas a l’aise du tout. Je préféré être maître des me propres actions :(

  • Orq

    Les Tesla ont déjà fait éviter de nombreux accidents à leurs conducteurs…

  • thomas salvatore

    2 raisons pour lesquels je ne veux pas de ces voitures autonomes :
    1) j’ai pas du tout confiance : avec tous les piratages informatiques, j’ai pas envie de me retrouver avec une voiture qui me dirige droit sur un mur avec ma femme est mes gosses à 150 km/h. (je crois que c’est une voiture de marque jeep qui a été l’objet d’un piratage volontaire filmé pour montrer que c’est très facile pour des bêtes en informatique de prendre la main sur les voitures autonomes).
    2) j’adore conduire et j’ai clairement pas envie de me laisser guider par la voiture. Pour ça il me suffit de prendre les transports en commun. A part peut être quand on rentre tard ou qu’on est alcoolisé ça peut être pas mal mais du coup il faudrait pouvoir désactiver/activer le mode autonome uniquement quand on le souhaite et que si ce mode est désactivé, il faudrait que ce soit impossible de contrôler la voiture par quelqu’un d’autre que le conducteur lui-même…

  • Batlongthienam

    Le risque zéro n’existe pas ! Aucun système n’est fiable à 100%. Les mecs ont beau faire et refaire les AMDEC , il y aura un ou plusieurs cas où ils n’auront pas pensé… et ça pourrait être grave quand cette défaillance arrivera…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

09f1a37563181ab3055d48f00a19aaca===========