Twitter s’explique sur la plus longue panne de son histoire

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 10 h 06 min

Si vous êtes un inconditionnel fan des réseaux sociaux, vous n’avez pas pu manquer l’événement de la journée d’hier, mardi 19 janvier, où Twitter a subi de grosses perturbations à partir de 9 heures du matin. Revenons en détails sur cette panne

Twitter, réseau social mondialement célèbre lancé en 2006, qui n’est pas un réseau tendre avec le terrorisme, affichait hier à partir de 9 heures – 9 heures 30, un étrange message qui se composait ainsi « une erreur technique est survenue ». C’était le début d’un dysfonctionnement généralisé en Europe, au Brésil, aux Etats-Unis, en Russie, en Ouganda, en Afrique du Sud ou bien encore au Philippines. Mais alors, quelle ampleur pour la panne et quelles causes ?

En vérité, hier matin, il était toujours possible de communiquer et de s’envoyer des messages, mais le flux d’actualités daignait à se recharger et les recherches renvoyaient vers le message d’erreur donné plus haut. Un hashtag fut d’ailleurs créé pour l’occasion du nom de #Twitterdown dont la propagation sur le réseau s’est faite à la vitesse de la lumière. Twitter, pendant ce temps là, ne réagit que vers 11 heures du matin au problème qui affectait son réseau.

En fin de journée, la firme de San Francisco a pu expliquer ce chaos qui a affecté des millions d’utilisateurs dans de nombreux pays. Le groupe s’est alors pourfendu d’un tweet servant de communiqué : « Le problème était lié à un changement interne de programme informatique. Nous avons annulé le changement, ce qui a réglé le problème ». Twitter tentait alors de rassurer les utilisateurs en excluant un piratage qui aurait compromis les données de millions d’utilisateurs ainsi que leur sécurité.

Le problème ayant néanmoins duré de 9 heures à presque 15 heures, soit 6 heures, il s’agit là de la plus grande panne jamais enregistrée par le réseau social, et ce matin, le titre a chuté de 2,66 % à la bourse de Wall Street, bien que ça ne soit pas sa première panne.

L’action avait déjà été échaudée, en août, par l’annonce de la suppression des fameux 140 caractères réservé, dans un premier temps, aux messages privés. En 2008 par exemple, l’oiseau s’est crashé en pleine keynote d’Apple, provoquant une hystérie chez les fans de la firme de Cupertino.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • ouiss-ks

    Ils auraient du le mettre en maintenance pour faire leurs bidouilles… S’il s’agit bien d’une panne évidemment

  • Henri

    Mais de quoi vit Twitter ?