Sécurité routière : Waze et les autres applications GPS auront l’interdiction de signaler certains contrôles de police

Waze et les autres applications de GPS ne pourront plus vous signaler certains contrôles de police sur les routes. Dans le cadre d’opérations de sécurité routière, les forces de l’ordre pourront en effet exiger des éditeurs des applications GPS qu’ils suspendent temporairement certains signalements dans des zones limitées. Les contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants seront particulièrement concernées. Mais aussi les actions de lutte contre le terrorisme et la criminalité, sous toutes ses formes. Une mesure que le gouvernement souhaite déployer avant la fin de l’année 2018.

Waze

Waze, Coyote et d’autres applications GPS sont visées par le nouveau projet de sécurité routière du gouvernement. Ces applications ne pourront plus signaler, à la demande des forces de l’ordre, la présence de certains contrôles de police. Le CISRComité interministériel de la sécurité routière, a publié mardi 9 janvier un dossier intitulé Sauvons plus de vies sur nos routes. Son objectif en 18 mesures, est de réduire la mortalité sur les routes françaises. En effet, depuis 2014, la mortalité sur les routes est de nouveau en augmentation.

Ainsi, en 2016, on dénombrait 9 morts et 65 blessés graves par jour. Malheureusement, l’année 2017 confirme cette tendance. La vitesse reste la première cause des accidents mortels (31 %). Mais, en 2016, 29 % des accidents mortels avaient pour origine l’alcool au volant et environ 22 % étaient liés à l’usage de stupéfiants. Selon le rapport du CISR, « le signalement de la position des forces de l’ordre nuit à l’efficacité des contrôles visant à interpeller les auteurs de comportements à risque« .

Waze et les autres applications GPS devront suspendre certains signalements de contrôles de police

L’une des mesures adoptées dans le projet de sécurité routière du CISR concerne les applications GPS. Fin 2018, les forces de l’ordre pourront contraindre Waze, Coyote et les autres applications GPS à suspendre temporairement la localisation des contrôles. Pour ce faire, elles leur communiqueront le périmètre des zones pour lesquelles les applications ne pourront pas relayer de signalements. Un dispositif qui pourra aussi être mis en place lors d’opérations de lutte contre le terrorisme et de la criminalité.

La mesure fait écho au projet de décret d’avril 2017. Le ministère de l’Intérieur avait alors transmis à la Commission européenne le texte pour demander interdiction des applications anti-radars au nom de la lutte anti-terroriste. Techniquement il n’est déjà plus possible de signaler précisément les radars sur Waze. Mais les utilisateurs de l’application contournent cette interdiction en utilisant les signalements de zones de danger. En contrepartie de ces mesures, le site internet de la Sécurité routière proposera, début 2018, une carte de des radars automatiques en France.

Mais aussi, pour être pédagogique, le nombre d’accidents, la mortalité, les recettes générées par ces radars (et leur utilisation ?). Que pensez-vous de ces mesures ? Faut-il aller plus loin ? Partagez votre opinion avec la communauté dans les commentaires de cet article !

Réagissez à cet article !
  • Kage

    donc je résume:
    -hausse du carburant
    -rabaissement de la limitation à 80kmh
    -suspension du permis si pris avec téléphone au volant
    -interdiction de signaler la radars.

    On arrête de conduire en 2018 ?

    • Tapian

      L’article raconte n’importe quoi

    • Krayia

      Nos élus mangent des pâtes et ne peuvent pas s’acheter de Porsche Cayenne .. y’a des choses bien plus grave

      • Unkn0wn

        Tu as raison, les pauvres monsieur du gouvernement… et ne pas oublier non plus de se serrer la ceinture pour tout ces pauvres mignants qui arrivent tout les jours aussi!

    • sam

      Non il faut juste leurs donner plus d’argent.

    • Unkn0wn

      Fallait pas voter Macron… Mais oui tu as bien résumer la situation, et c’est que le commencement

      • P P-A

        n’importe quoi

        • Unkn0wn

          Autant ne pas répondre, c’est pas constructif les « n’importe quoi » tu sais, fait au moins une phrase, tu sais avec un verbe.

          • P P-A

            je m’adapte à ton niveau de réponse, et si ça te plait pas, ben c’est pas grave, et de plus qui te dit qu’il a voté Macron… donc oui n’importe quoi

          • Unkn0wn

            Tu ne comprend pas le sens des phrases ou tu es réellement invertébré ? Je vois pas ou j’ai dit « qu’il » avait voté Macron… J’ai dit « il ne fallait pas voter Macron », ce qui est juste car le peuple Français l’as élu et maintenant c’est le bureau des pleurs tout les jours jusqu’à la fin de son mandat. Ensuite je ne voit pas ou j’écris que celà m’inporte ce que tu penses, juste je te disais de construire une phrase, juste à lire.

          • P P-A

            oui oui rattrapes toi comme tu veux, pine d’huitre

          • Unkn0wn

            Mais t’es vraiment fini a la merde… Je me rattrapes comment? C’est ps moi qui ai crée le Français, si tu ne le comprend pas et que tu es sujet a une paranoïa, que tu aimes les huitres (apparemment) je te conseille de retourner voir ta prof de Français pour qu’elle t’explique que tu as tord, mais ca voudrais dire que tu as une forme d’intelligence et ça c’est pas imaginable vue ton jeune âge, celui de l’arrogance.

          • P P-A

            VTFE , et va balayer la plage, NEXT

    • marco

      Si au moins c’était pour nous pousser à consommer une offre de voiture autonome (sécurité) et électrique (non polluant) ça pourrait avoir du sens.
      Mais non, on nous vend toujours prioritairement des bons vieux Diesel qui tuent.

      Et toujours plus d’interdiction dans une France vieillissante et sclérosée qui ne cesse de chuter dans tous les classements. Pas de fleurons de l’Internet mondial en France, pas non plus dans les smartphones, pas non plus dans intelligence artificielle, pas non plus dans les crypto-monnaies, pas non plus dans les voitures autonomes donc, etc… Mêmes les trains ne fonctionnent plus correctement. Par contre pour les taxes et les interdictions de tout, on est n°1.
      Et si on arrêtait la France en 2018 ?

      • Tapian

        Aucun rapport

    • Philus

      Pourtant pour les applis GPS il avait juré🤥 que c’était QUE pour la lutte antiterrorisme(🤔Hmmm!?). On voit bien que les intégristes de la « Stasi-vention routière👿👹 » ne recule devant rien, c’est comme pour le patrona ils en ont jamais assez. Et que dire sur l’expérimentation, ils avaient dit que ça se passerait dans la transparence la plus totale, souvenez-vous et ça a été d’une opacité totale.
      Bref… adieu LES LIBERTÉS, si chèrement acquise et retour à L’INQUISITION 😤😬😠😡 & interdiction en tout genre.
      Moi ce qui me rassure c’est que j’ai pas voté pour eux au moins je suis en accord avec ce que je pressentais, le pays de la fourberie et de l’enfumage. Souvenez-vous quand Édouard Philippe s’est rendue chez Poujoulat (usine de chaudière et de chaudronnerie) á Niort, derrière lui il y avait une enseigne qui disait »LE ROI DE LA FUMISTERIE »( je me suis dit à ce moment là, ça coco ça va te coller à la peau) comme de quoi il faut faire attention au symbole.
      Et dire Il y en a qui disait on risque rien c’est des libéraux, sans blague il y a pas plus liberticide.

      • Tapian

        Encore un qui n’a rien compris

    • Philus

      On va retourner avec la bonne vieille « CB » ( qui n’ont pas pu interdire dans les années 90 à l’époque des attentats souvenez-vous Khaled Kelkal)

    • NaNouk

      En quoi l’interdiction du signalement des radars ou le rabaissement de la limitation de vitesse t’empêchent de conduire?

      • Chris Kroo

        Ce sont des pré-ados qui se plaignent

    • 1stCase

      On achete des voitures autonomes !!! Ah merde c’est pas encore d’actu !

    • Bulldozer

      + le nouveau contrôle technique mais ça c’est l’ Europe.

    • Tapian

      La rétention du permis pour le téléphone en main ne sera applicable que si il y a une autre infraction en plus.. Donc à moins de le chercher.. No stress
      sur les quatre tirés que tu as cité il y a en deux à enlever car totalement faux

  • Morak

    Très bonne initiative. Enfin quelque chose d’intelligent.

  • Tapian

    Cela ne concerne pas les contrôles vitesses ou radar, revoyez l’article

  • Tapian

    merci de valider les commentaires

  • Noah

    merci de valider les commentaires

  • marredurail

    Bonjour
    Si, les automobilistes, et les citoyens en général pouvaient avoir confiance dans le pouvoir politique, et les forces de l’ordre, le problème de signalement des contrôles ne se poserait pas.
    En attendant, nous sommes confrontés à un vaste racket légalisé, et la sécurité ne reste, qu’un prétexte.

    Avec la Police, et la Gendarmerie, ce ne sont pas les criminels et voyous, qui ont peur, les seuls , qui peuvent avoir des craintes, ce sont automobilistes, ou motard, qui ont peur de perdre leur permis.

    Cordialement
    DURAIL

    • Tapian

      Tu roules bourré ? Sous stup ? Tu commets des cambriolages et tu veux échapper aux contrôles en te connectant sur waze ?
      Je comprends ton point de vue….
      Sinon ça ne concerne pas les contrôles vitesses, ne mélange pas tout

      • marredurail

        Bonjour

        Justement, sur les routes, je ne nie pas, que sur les routes, des véritables dangers publics sont en circulation.
        Il ne s’agit de n’importe quoi, pour le pouvoir politique, il est plus facile d’organiser un racket généralisé, la sécurité ne reste, qu’un prétexte.

        Pour ce qui est l’alcool, l’état à des intérêts à vendre, de même, que pour le tabac, le tabac ne conduit pas à des interdits, mais ça rapporte aussi.

        Pour les substances illicites, qui peuvent se fumer, tant, que le pouvoir n’a pas trouvé le moyen de le taxer comme l’alcool et le tabac, ce se sera interdit.

        Les autres substances, même aussi dangereuses légalisées par ordonnances, mais, elles rapportent aux laboratoires pharmaceutiques, et c’est légal.

        Pour ce qui est de l’alcool, il y a aussi, une particularité, c’est un poison à long terme, nos pouvoirs publics en sont parfaitement informés, mais il présente l’avantage de conduire au décès, sur une période de 30 à 40 ans, ce qui peut être intéressant pour se dispenser de prendre en charge quelques retraités, sans oublier, qu’un alcoolique peut rapporter durant sa vie, ou survie des taxes diverses, et éventuellement des produit d’amendes.

        Les gestionnaires, eux ne sont des « comptables épiciers », qui travaillent que pour la culture du résultat, et leurs intérêts carriéristes, peur, les victimes de ces alcooliques dangereux, ne restent, que quantités négligeables.

        Si, il y ait avait, une réelle volonté à lutter contre le fléau, les pouvoirs publics, n’auraient pas axés la répression sur des taux modestes de l’ordre de 0,5g/l, mais en se concentrant sur ceux, qui ont alcoolémies plus avance d’un ou deux grammes.

        Maintenant, tout ce qui reste, c’est attendre l’automobiliste de préférence solvable au « coin du bois ».

        Alors, comme, je l’ai exprimé, il n’est plus possible de faire confiance aux forces de l’ordre.
        Même, pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, le terrorisme, ce n’est pas nouveau en France, cette lutte avec les doctrines actuelle sont totalement inefficaces, mais très efficaces pour porter atteinte à NOS libertés.

        Les buts du terrorisme sont des menées subversives afin de déstabiliser une société organisée, et les pouvoirs politiques en portant atteintes à nos libertés font le jeu de ces terroristes.
        Ces dispositions liberticides sont une petite victoire pour ces terroristes.

        Terroristes, ou partisans, c’est aussi un point de vue suivant du côté de la barrière où, nous nous trouvons.
        Je n’approuve pas ces terroristes, mais je n’efforce de rester objectif, et surtout ne pas agir par l’émotion, ou même la colère.

        Dans mon intervention, j’exprime simplement, qu’il n’est plus possible de faire confiance aux forces de l’ordre, que ce soit les policiers, gendarmes, et douaniers, et en particulier les pouvoirs politique.
        Les forces de l’ordre, eux soumis aux ordres, et çà l’autorité de pouvoirs politiques, et pouvoirs technocratiques, qui servent principalement des intérêts carriéristes.
        Mais, il se trouve aussi des représentants de l’ordre, qui ont des comportements très limites, mais leurs comportements inappropriés engagent aussi leurs collègues, il n’appartient pas aux justiciable surtout lorsqu’il automobiliste de faire tri.

        Même pour des représentants de l’ordre, la confiance, ça se mérite.
        Tout, ce nous pouvons avoir comme défense, c’est la stricte légalité, mais, qu’il puisse avoir une solidarité entre automobilistes c’est rassurant.

        Pour mettre en échec ces terroristes, la solidarité entre français, ce sera toujours plus efficace que des lois d’exception pondues avec des arrières pensées pour renforcer un pouvoir contre le PEUPLE, et l’organisation de la surveillance de masse.

        Si, nous ne prenons pas garde, nos terroristes d’aujourd’hui, pourraient devenir nos occupants de demain.
        Mais, ce ne sont pas nos dirigeants politiques, qui seront en mesure de l’empêcher, ils seraient plus capables de collaborer, que de s’opposer.

        Cordialement
        DURAIL

      • marredurail

        Bonjour

        Justement, sur les routes, je ne nie pas, que sur les routes, des véritables dangers publics sont en circulation.
        Il ne s’agit de n’importe quoi, pour le pouvoir politique, il est plus facile d’organiser un racket généralisé, la sécurité ne reste, qu’un prétexte.

        Pour ce qui est l’alcool, l’état à des intérêts à vendre, de même, que pour le tabac, le tabac ne conduit pas à des interdits, mais ça rapporte aussi.

        Pour les substances illicites, qui peuvent se fumer, tant, que le pouvoir n’a pas trouvé le moyen de le taxer comme l’alcool et le tabac, ce se sera interdit.

        Les autres substances, même aussi dangereuses légalisées par ordonnances, mais, elles rapportent aux laboratoires pharmaceutiques, et c’est légal.

        Pour ce qui est de l’alcool, il y a aussi, une particularité, c’est un poison à long terme, nos pouvoirs publics en sont parfaitement informés, mais il présente l’avantage de conduire au décès, sur une période de 30 à 40 ans, ce qui peut être intéressant pour se dispenser de prendre en charge quelques retraités, sans oublier, qu’un alcoolique peut rapporter durant sa vie, ou survie des taxes diverses, et éventuellement des produit d’amendes.

        Les gestionnaires, eux ne sont que des « comptables épiciers », qui travaillent que pour la culture du résultat, et leurs intérêts carriéristes, peur, les victimes de ces alcooliques dangereux, ne restent, que quantités négligeables.

        Si, il y ait avait, une réelle volonté à lutter contre le fléau, les pouvoirs publics, n’auraient pas axés la répression sur des taux modestes de l’ordre de 0,5g/l, mais en se concentrant sur ceux, qui ont alcoolémies plus avance d’un ou deux grammes.

        Maintenant, tout ce qui reste, c’est attendre l’automobiliste de préférence solvable au « coin du bois ».

        Alors, comme, je l’ai exprimé, il n’est plus possible de faire confiance aux forces de l’ordre.
        Même, pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, le terrorisme, ce n’est pas nouveau en France, cette lutte avec les doctrines actuelle sont totalement inefficaces, mais très efficaces pour porter atteinte à NOS libertés.

        Les buts du terrorisme sont des menées subversives afin de déstabiliser une société organisée, et les pouvoirs politiques en portant atteintes à nos libertés font le jeu de ces terroristes.
        Ces dispositions liberticides sont une petite victoire pour ces terroristes.

        Terroristes, ou partisans, c’est aussi un point de vue suivant du côté de la barrière où, nous nous trouvons.
        Je n’approuve pas ces terroristes, mais je n’efforce de rester objectif, et surtout ne pas agir par l’émotion, ou même la colère.

        Dans mon intervention, j’exprime simplement, qu’il n’est plus possible de faire confiance aux forces de l’ordre, que ce soit les policiers, gendarmes, et douaniers, et en particulier les pouvoirs politique.
        Les forces de l’ordre, eux soumis aux ordres, et çà l’autorité de pouvoirs politiques, et pouvoirs technocratiques, qui servent principalement des intérêts carriéristes.
        Mais, il se trouve aussi des représentants de l’ordre, qui ont des comportements très limites, mais leurs comportements inappropriés engagent aussi leurs collègues, il n’appartient pas aux justiciable surtout lorsqu’il automobiliste de faire tri.

        Même pour des représentants de l’ordre, la confiance, ça se mérite.
        Tout, ce nous pouvons avoir comme défense, c’est la stricte légalité, mais, qu’il puisse avoir une solidarité entre automobilistes c’est rassurant.

        Pour mettre en échec ces terroristes, la solidarité entre français, ce sera toujours plus efficace que des lois d’exception pondues avec des arrières pensées pour renforcer un pouvoir contre le PEUPLE, et l’organisation de la surveillance de masse.

        Si, nous ne prenons pas garde, nos terroristes d’aujourd’hui, pourraient devenir nos occupants de demain.
        Mais, ce ne sont pas nos dirigeants politiques, qui seront en mesure de l’empêcher, ils seraient plus capables de collaborer, que de s’opposer.

        Cordialement
        DURAIL

        • Tapian

          C’est incroyable cette vision pitoyable de ton pays
          tu trouves que la France est liberticide ? Que demander à ce que waze n’indique pas les contrôles alcoolémies, stup, anti délinquance c’est liberticide ?
          On ne parle pas d’un radar automatique qui flash à 5kmh au dessus de la limite, mais de permettre le contrôle de personnes roulant bourrés, stupés
          Tu parles de la limite à 0.5 g/L mais jusqu’à 0.80 g/L ça reste contraventionnel !! Tu ne perds pas ton permis
          Ce n’est pas de la tolérance ça ? C’est liberticide ?
          va conduire dans les autres pays avec de tels taux pour comparer et reviens après.
          deuxième chose : ce genres de contrôles permet sans même parler de terrorisme, d’identifier des véhicules volés, des personnes recherchées, de gus ayant commis des cambriolages et j’en passe.

          Alors sauf si tu te reconnais dans cette catégorie de personnes je ne vois pas en quoi ça te dérange
          Tu n’as pas confiance dans la police ou la gendarmerie mais si ce genre de contrôle n’existaient pas, qu’un gars plein comme une huître prenait le volant et venait commettre un accident sur un membre de ta famille, tu serais le premier à trouver ça anormal
          Et faut arrêter avec cette connerie « liberticide »

          • marredurail

            Bonjour

            J’émets, une opinion, je ne vous demande pas nécessairement de la partager.

            Depuis des années, les pouvoirs politiques ont détourné les forces de l’ordre et la Justice de ses missions, pour arranger des intérêts et grappiller insidieusement, nos libertés.

            Comme, je l’ai écrit à plusieurs reprises, la sécurité trop souvent ne devient qu’un prétexte.

            Je n’ai pas une vision pitoyable de la France, sinon, je ne perdrais pas de temps à écrire dans un forum, ou sur des pages Facebook, et je n’investirai pas dans des activités associatives, et également dans un parti politique.

            Je maintiens, mon avis, pour ce qui des libertés en reprenant un phrase, qui semble avoir été attribué à Benjamin FRAN KLIN, en voulant perdre un peu de liberté, pour un peu de sécurité, nous risquons de perdre l’un et l’autre.

            Pour ce qui est des gens qui pourraient nuire, j’ai aussi de tels personnages couverts par des policiers ou des gendarmes.
            Je ne vais pas récrire mes posts, vous pouvez vous reporter, vous avez vos opinions, j’ai les miennes.

            Pour ce qui de l’alcool, je ne suis pas vraiment consommateur, il y a suffisamment de produits nocifs, ce n’est pas la peine de s’empoisonner un peu plus.
            Pour les stupéfiants, il n’y a pas seuil minimal, il suffit, que sous soyez à côté d’un fumeur de cannabis dans les transports par exemple, pour être détecté positif au stupéfiant

            Cordialement
            DURAIL

          • Tapian

            Pour les stup le fait d’etre assis a coté d’un fumeur ne fera pas virer le dépistage, déja que sur des fumeurs ça ne fonctionne pas toujours..alors aucun risque ne t’en fait pas, ou alors ton bus est un véritable aquarium que tu prends 2 heures tous les jours..
            Ne pas chercher d’excuse comme celle çi

            Je maintien les contrôles alcoo stup sont utiles pour tout le monde , identifier un gars recherché c’est quand même une bonne chose tu ne crois pas ?
            et éviter qu’il sache ou se trouvent les contrôles c’est plutôt positif pour tout le monde.

            les automobilistes lamda ça leur coûte 3mn juste le temps du controle , faut pas déconner il y a pire

            Ensuite les seules libertés que je connaisse sont les libertés individuelles et fondamentales le reste ce sont des libertés que certain s’octroient.. ensuite quand on dit non ce n’est pas très légal ou autres ça pleurniche parle d’état liberticide et j’en passe .. un comble.

            « Pour ce qui est des gens qui pourraient nuire, j’ai aussi de tels personnages couverts par des policiers ou des gendarmes. »

            Des contres exemples j’en ai certainement beaucoup plus hein..

          • marredurail

            Bonsoir

            Désolé de vous contredire, pour un fumeur, le fumeur passif à proximité absorbe environ 10% des de la quantité absorbé après un fumeur actif, ce sont des constations suite à des tests cliniques, les expérimentations étaient réalisées pour le tabac, pour le cannabis, il se constate, les mêmes diffusions,.
            Pour le dépistage pour des stupéfiants, le cannabis lui peut être absorbé par les fumées, il y a pas de seuil minimal pour être verbalisable.
            Si, vous percevez, l’odeur, vous êtes dans la zone d’ingestion.

            Que vous ayez fumé, ou absorbé passivement les produits dans les transports, il n’y a pas de différence.
            Si le réactif fait est positif, les policiers et gendarmes, vous traiteront come un délinquant.

            J’ai travaillé, quelques années dans les transports publics, c’est un problème, qui dérange beaucoup de monde.
            Le personnel, et les usagers sont exposés au risque, ce ne sont des excuses, c’est un fait.

            Le contrôle, et les présences policières sont surtout axés pour faire du chiffre, si des conducteurs réellement dangereux sont pris, c’est généralement par un simple hasard, ou coïncidence.

            Ensuite les seules libertés que je connaisse sont les libertés individuelles et fondamentales le reste ce sont des libertés que certain s’octroient.. ensuite quand on dit non ce n’est pas très légal ou autres ça pleurniche parle d’état liberticide et j’en passe .. un comble.
            Justement, ce sont bien, nos libertés individuelles et fondamentales, qui sont en cause, ce n’est pas seulement sur les routes.
            Pour piéger les automobilistes, il suffit les règles dans le bons sens, et faire générer des flashs, avec les radars, descendre la vitesse de90, à 80 sur tout le réseau secondaire est un exemple significatif.
            Pour les pouvoirs, l’enjeu, sur les c’est de contrôler nos déplacements, et faire du chiffre sur le dos des usagers.
            Pour les crapules couvertes, c’est loin d’être des exceptions, et parfois se sont même des crapules qui donnent les ordres.
            Il n’y a pas de contre-exemple particulier, pour faire une généralité, mais, il y a aussi des facilités de spolier les conducteurs solvables
            Il n’est pas nécessaire de vouloir me convaincre, nous avons des opinions divergentes, c’est un autre constat.
            J’ai précisé, que je n’ai aucune confiance dans les policiers et gendarmes, je me limite, à respecter le code de la route, j’ai aussi remarqué, que lorsque nous sommes en règle, et sans avoir commis d’infraction, surtout avec les bacs dans les grande villes, le contrôle devient vite désagréable.
            Rassurez-vous, je contrôle mes émotions, surtout face à des provocations, si j’ai un désaccord, j’engage des procédures de contestations, mais je ne discute pas avec ces agents.
            Les pouvoirs politiques ont depuis, quelques années ont complètement dévoyé, le fonctionnement des forces de l’ordre, et les excès de pouvoir sont de plus en plus fréquents
            Cordialement
            DURAIL

          • marredurail

            Bonsoir

            Désolé de vous contredire, pour un fumeur, le fumeur passif à proximité absorbe environ 10% des de la quantité absorbé après un fumeur actif, ce sont des constations suite à des tests cliniques, les expérimentations étaient réalisées pour le tabac, pour le cannabis, il se constate, les mêmes diffusions,.
            Pour le dépistage pour des stupéfiants, le cannabis lui peut être absorbé par les fumées, il y a pas de seuil minimal pour être verbalisable.
            Si, vous percevez, l’odeur, vous êtes dans la zone d’ingestion.

            Que vous ayez fumé, ou absorbé passivement les produits dans les transports, il n’y a pas de différence.
            Si le réactif fait est positif, les policiers et gendarmes, vous traiteront come un délinquant.

            J’ai travaillé, quelques années dans les transports publics, c’est un problème, qui dérange beaucoup de monde.
            Le personnel, et les usagers sont exposés au risque, ce ne sont des excuses, c’est un fait.

            Le contrôle, et les présences policières sont surtout axés pour faire du chiffre, si des conducteurs réellement dangereux sont pris, c’est généralement par un simple hasard, ou coïncidence.

            Justement, ce sont bien, nos libertés individuelles et fondamentales, qui sont en cause, ce n’est pas seulement sur les routes.
            Pour piéger les automobilistes, il suffit de modifier les règles dans le bons sens, et faire générer des flashs, avec les radars, descendre la vitesse de90, à 80 sur tout le réseau secondaire est un exemple significatif.
            Pour les pouvoirs, l’enjeu, sur les routes, c’est de contrôler nos déplacements, et faire du chiffre sur le dos des usagers.
            Pour les crapules couvertes, c’est loin d’être des exceptions, et parfois se sont même des crapules qui donnent les ordres.
            Il n’y a pas de contre-exemple particulier, pour faire une généralité, mais, il y a aussi des facilités de spolier les conducteurs solvables
            Il n’est pas nécessaire de vouloir me convaincre, nous avons des opinions divergentes, c’est un autre constat.
            J’ai précisé, que je n’ai aucune confiance dans les policiers et gendarmes, je me limite, à respecter le code de la route, j’ai aussi remarqué, que lorsque nous sommes en règle, et sans avoir commis d’infraction, surtout avec les bacs dans les grande villes, le contrôle devient vite désagréable.
            Rassurez-vous, je contrôle mes émotions, surtout face à des provocations, si j’ai un désaccord, j’engage des procédures de contestations, mais je ne discute pas avec ces agents.
            Les pouvoirs politiques ont depuis, quelques années ont complètement dévoyé, le fonctionnement des forces de l’ordre, et les excès de pouvoir sont de plus en plus fréquents
            Cordialement
            DURAIL

          • Tapian

            Nous avons des opinions contraires c’est un fait mais j’ai l’impression que vous faite d’une généralité votre allergie envers les forces de l’ordre.

            Pour les dépistages stup c’est justement prévu pur etre positif à partir d’un certain seuil ou le fumeur passif ne sera pas positif, et de toute façon le dépistage est une indication, il y a ensuite l’analyse en laboratoire.. et ça se voit direct
            Et puis si vous faites parti des 0.05% ( en étant gentil ) des fumeurs passifs ou ça va être positif à l’analyse, il suffit de demander la prise de sang donc c’est un faux problème !

            Le problème exposé n’entre pas dans les libertés individuelles et fondamentales, ce sont des des libertés que l’on s’octroie tout simplement et que beaucoup considèrent comme acquises

            La question des contrôles radars, de la limitation à 80 km/h est hors sujet, la il s’agit uniquement des contrôle alcoo stup et anti délinquances
            Ce n’est certainement pas liberticide et certainement utiles à tout le monde, je ne vais pas revenir la dessus

          • marredurail

            Bonsoir

            Je peux, vous rassurer, je n’ai pas d’allergie envers les forces de l’ordre, mais contrairement aux représentants de l’ordre, je ne suis pas soumis à une obligation de réserve.

            Je suis maintenant retraité, mais j’ai conservé des activités associatives, syndicales et politiques.

            Il y a néanmoins, une partie marginale de représentants de l’ordre, qui abusent de leurs pouvoirs, ils doivent se croire policiers, ou militaires dans certaines dictatures ; comme dans certains pays, aux dirigeants politiques au profil inquiétant, je ne vais pas citer de pays, certains sont fiancés par la France, et son pouvoir politique, en connaissance de cause.

            Ces représentants de l’ordre indélicats ne sont, que marginaux, mais en portant l’uniforme, ils impliquent toute une profession.

            Leurs collègues peuvent difficilement agir contre eux, comme dans l’ensemble de l’administration, leur hiérarchie est frileuse, et ne prend pas ses responsabilités, leurs buts résident surtout dans la culture du résultat, et les plans de carrière.

            Pour ce qui est de l’absorption, de substances illicites, je dois vous contredire, les tests et les réactifs réagissent, avant de pouvoir accéder ç à, une prise de sang, vous êtes considéré comme un délinquant ;

            Ma fille était traitée par une chimiothérapie, et autre traitement associés, à l’occasion d’un contrôle, elle s’est retrouvée positive.
            Plusieurs policiers, en prenant connaissance des ordonnances comprenaient la situation, mais, dans le groupe, il y en avait, un, qui voulait lui passer les menottes.
            Cette affaire s’est arrangée, le médecin qui la suivait n’a pas vraiment apprécié.

            Travaillant dans les transports publics, j’étais assez bien placé pour être informé de certaines situations délicates difficiles pour des usagers contrôlés après avoir subi les aléas des transports.

            Etant employé dans une entreprise de transport publics j’ai déclenché des actions d’ordre syndicale pour ce problème.
            La médecine s du travail était aussi impliquée dans ces démarches.
            Il y avait aussi, une inquiétude certaine pour les conducteurs de trains, les fumées pénètrent dans les loges de conduite lorsque les fumeurs sont à proximité.

            Si un accident survient, même, si c’est un suicide, les conducteurs de trains sont soumis aux dépistages d’alcool et de drogue.

            Même, si, une prise de sang détecte une quantité infime, dans le décret, il n’y a pas de seuil minimum de prévu, quelques traces même infimes, peuvent rendre la personne condamnable.

            Lorsque notre pouvoir politique, pourra trouver le moyen de fiscaliser l’usage du cannabis, un seuil sera probablement défini comme pour l’alcool.

            En travaillant sur un réseau, je présentais plus de risque, que les usagers, qui passent, mais pour certains usagers, c’est parfois deux à quatre par jour dans les transports.

            Même, si par hasard des fumeurs sont détectés, il faut, qu’il soient pris sur le fait, mais, ils se débarrassent de l’objet du délit, mais les fumées restent en suspension, et sont absorbées par le voisinage.

            Maintenant, je suis à la retraite, je n’ai plus à subir ces problèmes.

            Les dernières mesures d’abaissement des vitesses, c’est du domaine de la pompe à fric.

            Pour les contrôles, concernant, les contrôles alcools drogues, et anti délinquance, ce ne sont devenus, que des prétextes, pour justement pouvoir atteindre les libertés individuelles, et renforcer la surveillance de masse.

            Moi non plus, je ne reviendrai pas là-dessus.
            Pour toutes intox, il faut toujours faire rentrer quelques vérités pour les rendre crédibles.
            J’ai encore le souvenir d’une histoire de nuage, qui s’est arrêté à la frontière, et je connais aussi des familles, qui connaissent les conséquences d’irradiation sur leurs enfants nés au cours de cette année-là.
            Il y a aussi, qui se battent conte les pouvoirs politiques dans des décennies pour essais nucléaires propres en AFRIQUE du NORD, et dans le PACIFIQUE.

            Alors les mensonges politiques, et prétextes vaseux, en France, nous en avons une certaine habitude.

            Ces histoires policières s’inscrivent dans un contexte général.

            Cordialement
            DURAIL

          • Tapian

            « Pour les contrôles, concernant, les contrôles alcools drogues, et anti délinquance, ce ne sont devenus, que des prétextes, pour justement pouvoir atteindre les libertés individuelles, et renforcer la surveillance de masse. »

            Surveillance de masse ? car un soir par mois vous allez avoir un contrôle organisé entre 23h00 et 02 heures sur un carrefour à 10 bornes de chez vous ?

            Pour info la grande majorité des découvertes de personnes recherchées ou faisant l’objet d’une inscription se font sur des contrôles routiers, comme celles conduisant sans permis, sans assurance au passage.. sans parler des personnes bourrées, ou autres.. j’en passe
            Faut arrêter la parano et croire que ça sert à renforcer le surveillance de masse
            Pierre et Paul qui vont etre contrôlés et qui sont en règles et qui n’ont rien à se reprocher repartiront au bout de trois minutes. Les forces de l’ordre ont que faire d’eux, sincèrement je ne peu pas vous laissez dire ce genres de choses entièrement fausses. Une fois ces contrôles réalisés les gendarmes rentrent chez eux et deviennent des citoyens comme vous et moi et ne se souviennent plus des noms des personnes en règles et tout le monde s’en contre fou

            Concernant votre fille , je suis désolé de la situation. Ce sont des cas exceptionnels je présume mais ce n’est pas une consommation passive .
            Les vérifications doivent bien sur être faites, je ne peu prendre parti sans avoir les deux versions.
            Les tests utilisés actuellement ne virent pas aussi facilement et une consommation passive non ça ne va pas virer et encore moins sur les derniers kit.
            Ensuite si un chauffeur de bus tous les jours est confronté à ça, il fait intervenir la gendarmerie ou la police pour contrôler ceux qui fument.
            Au bout d’un moment faut faire les choses

          • marredurail

            Bonsoir
            Pour les zones de contrôle, ce ne sont pas des initiatives locales. Vous n’avez pas bien lu, ce que j’ai écrit, il y a toujours des délinquants, ou conducteurs qui ne sont pas en règle, qui tomberont, c’est statistique, il faut bien aussi justifier, les contrôles.
            Il n’y a aucune parano là-dedans
            C’est une organisation d’ensemble
            Une parties des contrôles peut éventuellement conduire à des découvertes de personnes recherchées, mais il apparaît, que pour les terroristes, ça circulent bien, et ce n’est pas grâce à WAZE.
            Il est, que plusieurs action avaient exécutées par des racailles des banlieues, qui avaient largement bénéficié des complaisances du système judiciaire et social, à l’avenir nous risquons d’être confrontés, qui ne se feront pas prendre par un simple contrôle surtout destiné à faire du chiffre.
            J’utilise WAZE, et j’ai été aussi contrôlé en circulant, mais WAZE ne me signalait pas la présence de Police, ou de GENDARMERIE.

            Ce système est très pratique pour signaler les zones à problèmes encombrements et travaux, les contrôles ne me dérangent vraiment, mais je reste septique et vigilant pour la préservation de nos libertés.
            Pour les contrôles en particulier dans les grandes agglomérations, j’ai constaté et je ne suis pas le seul avec les contrôles de la BAC, là, lorsque nous sommes en règle, et que nous n’avons pas commis d’infraction, ça semble les déranger, et après un contrôle négatif, ce n’est pas toujours simple.
            Je veille à éviter tout comportement permettant d’entraîner une hostilité particulière, et avoir un véhicule en règle.
            Mais en travaillant dans la région parisienne et trop souvent confronté à l’insécurité, je voyais aussi bien souvent les copinages entre police et voyous.
            En zone GENDARMERIE, c’est un peu plus calme, et les structures militaires restent très différentes des structures civiles, et les comportements restent très différents..
            Vous pouvez penser, ce que vous voulez, mais, rien ne vous autorise à m’interdire de ne pas partager votre avis.
            Les contrôles de POLICE, ou GENDARMERIE, ne servent pas, qu’à la surveillance de masse, ils sont simplement, qu’englobés dans le système
            Pour ma fille, ce n’est pas une consommation passive, ce n’est que la nécessité de prendre des médicaments, qui font réagir les tests de dépistage.
            Et elle se serait passé de se retrouver en invalidité professionnelle, elle a galéré pendant quelques années, , nous en la soutenant matériellement, nous avons eu aussi, quelques soucis.
            Pour ce qui est de la surveillance de masse, ce n’est pas les quelques contrôles avec au passage quelques gus, qui se font prendre.
            C’est aussi et surtout une surveillance généralisée, des déplacements et des opinions, et il y a des caméras dans tous les coins, qui doivent en principe assurer la sécurité, mais elles sont détournées pour devenir des instruments de surveillance.
            Mais accessoirement les caméras dites de sécurité sont surtout braquées sur les plaques d’immatriculations, entre surveiller nos concitoyens, et faire du chiffre les choix ne sont pas toujours conciliables.
            Vous évoquez, les chauffeurs de bus, eux aussi, sont conscients, qu’ils ne peuvent pas compter sur les forces de l’ordre en cas de problème.

            Comme, je l’ai écrit, nous nous trouverons jamais de point d’accord, je ne sais pas, si vous êtes vous-même policier, ou gendarme.
            Peut-être insistez-vous lourdement, pour essayer de me faire écrire des propos, qui pourraient être illégaux.
            Nous savons que les forums et autres échanges sur les réseaux sociaux, font l’objet de surveillance, pas besoin de faire une traque de tous les instants, des mots clef sont programmés pour déclencher l’écoute, ou la visualisation.
            Comme, je l’ai déjà écrit en d’autres occasions, ces terroristes ont mené des actions subversives, qui sont destinées à déstabiliser une société organisée, et les pouvoirs politique en organisant un système de surveillance de masse, et une atteinte à nos libertés, ils offrent une petite victoire à ces terroristes.
            Mais en même temps par la perversion d’un système carriériste, et l’organisation d’une fiscalité parallèle pour au passage faire du chiffre, ils renforcent ce manque de confiance à l’encontre des représentants de l’ordre.
            Les gendarmes et policiers eux ne peuvent pas s’y opposés, ils ont autant acteurs qu’otages de cette logique, mais ils sont soumis à une obligation de réserve.
            Pour ce qui est des gendarmes étant militaires, eux, ils sont soumis à une stricte obligation de réserve, et pour les policiers, leur syndicats en plus de les obligations de réserve, les conduit s’isoler de leurs concitoyen en exposant des demandes vers un autoritarisme démesuré.
            Il est toujours question de la légitime défense des policiers, mas c’est le problème de la légitime défense tout court qu’il faut revoir.
            Comme, je l’ai déjà écrit, je ne vais pas continuer à perdre du temps, sur le sujet, je ne changerai pas d’opinion, justement, vos propos seraient de nature à les renforcer.
            Cordialement
            DURAIL

          • Tapian

            La plupart des contrôles sont des initiatives locales, quelques fois départementales en période de départs en vacances ou autres.

            Quelques fois également, l’autorité administrative ou judiciaire sollicite un commissariat ou une gendarmerie pour une opération sur le bord de la route.

            Cependant 90 % des contrôles se font d’initiatives

            Si je suis flic ? Non disons que je bosse dans le judiciaire et que je connais l’intérêt de ces contrôles.

            Et croyez le ou pas mais ils sont bien utiles pour les raisons que je vous ai cité avant.

            Il ne s’agit pas de pomper le fric des automobilistes certainement pas. Je ne parle pas des radars fixes ou mobiles embarqués mais des contrôles de personnes et véhicules sur le bord des routes.

            L’intérêt est réel croyez le, je le vois tous les jours , des personnes recherchées fichées S ou pas sans parler des délits routiers ou de droits commun

            Vous dites que les terroristes continuent à circuler mais la le problème est bien plus complexe .

            N’importe qui peut se transformer en terroriste , un pétage de boulons le gus prend sa bagnole et renverse volontairement des personnes en criant un ou deux mots bien choisis et ça devient un terroriste.

            Si il est contrôlé 2 heures avant malheureusement ça ne va rien changer.

            Concernant les fiches S, ils sont libres de circuler surveillés mais libres de circuler, sinon faut leur interdire cela mais beaucoup de gens d’assos commenceraient à se plaindre sur les libertés de ces gens la

            Par contre des personnes circulant avec des armes de poings , fusils ou autres vont être interpellées au cours de ces contrôles et ces gens la peut être avaient ils l’idée de s’en prendre à des gens..

            Bref ces contrôles ont tout de même un intérêt réel, vous ne le voyez pas car aux infos on parle surtout des dysfonctionnements lorsqu »il y a des faits graves mais jamais lorsque ça fonctionne très bien…

            Donc oui si on peut éviter d’aider ces individus à éviter les contrôles c’est quand même une bonne chose

            Des racailles de banlieues profitant de la complaisance des gendarmes, policiers, des magistrats du parquet il ne doit pas y en avoir des masses je pense..du système social ou surtout certaines associations par contre comme vous dites peut être bien

            Je ne vous interdit rien je vous dit juste qu’il existe un réel intérêt à ces contrôles et ce n’est certainement pas pour faire pompe à fric, et ça ne change en rien vos libertés

            Les caméras installées ne servent pas à surveiller les gens non ça n’a aucun intérêt, c’est un outils non négligeable pour les enquêtes judiciaires, et ça permet d’en refroidir certains

            Ces vidéos, les flash, les lapi sont très utiles pour une enquête et connaître les déplacements d’un ne personne d’un véhicule..mais c’est parce que cette personne est mise en cause pour un crime ou délit.

            Les autre n’ont pas d’intérêts ça ne reste pas en base

            Bon je pourrais continuer sur des exemples mais j’en ai cité quelques uns

            A oui juste une chose vous dites que vous n’êtes pas parano mais si vous pensez que j’essaye de vous faire dire des mots clés ou je ne sais quoi, des propos illégaux. La je pense que vous l’êtes vraiment et vos arguments vont dans ce sens également.

            Alors juste on respire un peu personne ne vous surveille ou essaye de vous faire dire quoi que ce sois

            Depuis le temps que je suis sur le forum des propos « limites » formulés par certains il y en a eu et le RAID ou le GIGN n’est pas intervenu chez eux ne vous inquiétez pas..

            On va pas vous mettre sur écoute parce que vous écrivez terroriste armes mort alors zen
            Juste une dernière question en quoi au quotidien vos libertés sont bafouées ?

            Vous avez vu une différence pendant et hors état d’urgence ?

          • marredurail

            Bonjour

            Comme, je l’ai écrit hier, je ne vais pas passer des heures à vous répondre.
            Vous êtes sur de vos convictions, c’est un fait, moi, j’ai les miennes.

            Pour surveiller des populations, la sécurité est toujours le prétexte avancé.

            Je ne vais pas exposer mon CV, et mes expériences, je suis de la génération qui devait être confrontée aux pays de l’est.

            Les pouvoirs politiques depuis quelques années s’orientent vers les mêmes principes répressifs.

            L’état d’urgence offre plus de possibilité pour surveiller nos concitoyens que pour neutraliser des terroristes.
            De toute évidence aux frontières, c’est plus facile de faire passer un terroriste, qu’un paquet de cigarettes ou une bouteille d’alcool en trop ;

            Je n’ai pas d’hostilité à l’encontre de la POLICE, ou de la GENDARMERIE.

            Pour permettre aux malfaiteurs d’éviter les contrôles, ils bien souvent assez avisés pour ne pas se fier à ces systèmes, et même s’en passer.
            Le système d’une voiture ouvreuse reste encore imparable.

            L’époque de la Cb, les gendarmes et policiers bien souvent émettaient le message ″le ruban est propre″.
            Les systèmes WAZE et COYOTTE ne sont, que l’évolution électronique des Cb.

            Pour la surveillance des réseaux sociaux, et les téléphones, il y a des mots qui sont définis en fonctions des événements, et recoupements de renseignements, les numéros et adresses ciblées, ou les échantillons de voix avec les reconnaissances vocales.

            Pour les systèmes LAPI, c’est aussi élaboré, il est possible de cibler, les véhicules recherchés, mais aussi les défauts d’assurance, dans le courant 2018, la validité des contrôles techniques.

            Ce sera sans interpellation, un courrier sera adressé au propriétaire du véhicule, ça peut paraître justifiable.

            Mais, avec un système de surveillance, nous n’avons aucune garantie, que ce système puisse intégrer d’autres surveillance les systèmes de reconnaissance faciales complètent les surveillances vidéo, comme.
            Ces systèmes peuvent aussi surveiller, les opinions, les dissidences, les membres de certains politiques, ou de syndicats.

            Le système ECHELON, mis en place par les alliés pendant la seconde guerre mondiale était conçu pour les nécessités militaires conte l’Allemagne.
            Après, 1945, il était utilisé pour l’espionnage électronique dans le cadre de la guerre froide.

            Maintenant, ce système existe toujours, mais perfectionné, il surveille l’ensemble des communications, internet, et téléphoniques au niveau mondial, mais ça devenu moins vertueux.
            Les écoutes concernent, les activités économiques concurrentes, les responsables politiques, les entreprises, et parfois des particuliers.
            Pour les particuliers, les écoutes sont effectuées aléatoirement par sondage.
            Les mots clefs sont définis en fonction des évolutions des situations, et des recoupements de renseignements.
            Pour les téléphones, il y a aussi, un système de reconnaissance vocale.

            C’est justement par ce système, que le trafiquant NORIEGA avait été localisé, et une opération a permis de l’arrêter, mais, ce fait ne doit pas justifier les abus, et les atteintes aux libertés.

            De toute évidence, ce gus s’était montré trop de sûr de lui et imprudent, ce qui a permis de le localiser, mais, par ce manque de prudence, il aurait pu de faire coincer sans système d’écoute.

            Pour l’état d’urgence, en étant à la campagne, et loin des grandes villes, en pratique ne change pas grand-chose.

            D’autant, que activités politiques, associatives, et syndicales ne sont pas dissimulées, être retraité, ce n’est pas être inactif, dans les zones rurales, nous ne sommes pas anonymes.

            Mais dans des villes plus importantes trop souvent des policiers prennent des  » libertés » sous le prétexte d’état d’urgence.

            Il m’arrive aussi de me rendre sur PARIS pour mes activités en particulier dans les salons professionnels.

            J’ai été récemment à MILIPOL, ce salon était très intéressant, pour participer au salon, il faut montrer patte blanche dès l’inscription.
            Je ne vais pas évoquer la sécurité même de ce salon.

            Mais, j’ai vu une entreprise spécialisé sur la surveillance, là, le démonstrateur me montrait fièrement un système avec un logiciel, qui permettait de ficher le personnel d’une entreprise.

            Dans le système la gestion normale et légitime, mais aussi l’intégration d’autres renseignement personnels, opinions politiques passées et actuelles, ou activités syndicales, pour l’employé, et élargi aux proches et à la famille.
            Même des renseignements, sur orientations sexuelles, et religieuses.

            Toujours avec autant de conviction, il m’expliquait, qu’il pouvait avoir la possibilité d’avoir une foule de renseignements y compris médicaux en recoupant des fichiers d’assurances.
            Le système prévoit une possibilité de recoupement d’informations diverses sur le même principe des systèmes utilisés pour collecter des infos à des fins publicitaires.

            Ce système, même, si la légalité est bien compromise peut fonctionner techniquement.

            Dans le contexte actuel, vous comprendrez, qu’il n’est plus possible d’avoir confiance dans les forces de l’ordre.

            Lors d’un contrôle de POLICE, je peux comprendre et excuser un mouvement d’humeur, qui est bien souvent la conséquence des pressions imposées plus pour les postures politiques des donneurs d’ordres, que l’efficacité, et la sécurité.

            Pour d’autres comportements moins défendables, la plupart du temps, je me limite à oublier, mais si, c’est plus grave, j’écris aux services ou instance spécialisées.
            Mais, je ne discute jamais avec des représentants de l’ordre indélicats, bien souvent, ce n’est que la provocation, il est inutile de prendre des risques, il y a des procédures accessibles, mais ça ne grandit pas la fonction.

            Les premiers responsables sont les responsables politiques, qui ne se cachent même plus de leurs excès de pouvoir, un cas comme Manuel VALLS, était assez représentatif pendant, qu’il était Ministre de l’intérieur et premier Ministre.

            Pour le moment, il prépare 2022, grâce, à une décision récente du conseil constitutionnel il a sauvé son mandat de justesse, il avait fait profil bas, et s’était fait oublier en attente de la décision, qui était plus politique que judicaire.

            J’ai aussi connu, l’époque du SAC, où, c’était une véritable organisation mafieuse, qui se trouvait mêlées aux opérations de POLICE, et était couverte par les politiques au plus haut niveau.

            Rien qu’au niveau d’une petite commune rurale, il est possible de voir comment un Maire peut instrumentaliser une brigade de GENDARMERIE pour pour protéger ses petites combines.

            Autre point concernant les situations, qui conduise aux propos illégaux, j’ai vu personnellement des affaires, où une personne visible d’origine étrangère, se conduit de façon très désagréable, ou engage une discussion qui est orientée pour dégénerer vers des propos racistes.

            En suite la personne ciblée se retrouve poursuivie devant les tribunaux, pour incitation à la haine raciale. Après, il apparaît, que les personnes impliquées, la pseudo victime, et les témoins sont membre d’une association de professionnels de l’anti racisme.

            J’ai été appelé à témoigner au profit, d’une dame, qui était tombée dans ce piège.

            Devant le tribunal, le juge faisait remarquer que c’était la 4 eme fois, qu’elle comparaissait en qualité de victime, avec des témoins qui appartenaient à la même association, qui se portait partie civile,
            L’audience était au moins de mai, la dame été relaxée, mais elle avait été tout de même très éprouvée par cette affaire.
            Le juge avait aussi indiqué dans le jugement, que la plainte semblait avoir un caractère abusif.

            J’ai vu plusieurs fois ce petit manège, je conseillai simplement à la personne ciblée de laisser tomber.

            Vous avez peut-être compris, que je ne suis pas un perdreau de l’année, que j’ai eu quelques expériences, et que je n’ai pas une opinion sans fondement.

            Je pense aussi avoir perdu assez temps, vous avez vos opinions, je le respecte, mais je suis en droit d’attendre, que les mienne soient aussi respectées.

            Cordialement
            DURAIL

          • marredurail

            Bonjour

            J’émets, une opinion, je ne vous demande pas nécessairement de la partager.

            Depuis des années, les pouvoirs politiques ont détourné les forces de l’ordre et la Justice de ses missions, pour arranger des intérêts et grappiller insidieusement, nos libertés.

            Comme, je l’ai écrit à plusieurs reprises, la sécurité trop souvent ne devient qu’un prétexte.

            Je n’ai pas une vision pitoyable de la France, sinon, je ne perdrais pas de temps à écrire dans un forum, ou sur des pages Facebook, et je n’investirai pas dans des activités associatives, et également dans un parti politique.

            Je maintiens, mon avis, pour ce qui des libertés en reprenant un phrase, qui semble avoir été attribué à Benjamin FRAN KLIN, en voulant perdre un peu de liberté, pour un peu de sécurité, nous risquons de perdre l’un et l’autre.

            Pour ce qui est des gens qui pourraient nuire, j’ai aussi de tels personnages couverts par des policiers ou des gendarmes.
            Je ne vais pas récrire mes posts, vous pouvez vous reporter, vous avez vos opinions, j’ai les miennes.

            Pour ce qui de l’alcool, je ne suis pas vraiment consommateur, il y a suffisamment de produits nocifs, ce n’est pas la peine de s’empoisonner un peu plus.
            Pour les stupéfiants, il n’y a pas seuil minimal, il suffit, que sous soyez à côté d’un fumeur de cannabis dans les transports par exemple, pour être détecté positif au stupéfiant

            Cordialement
            DURAIL

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !