Il refait la blague du hotspot Wifi « Galaxy Note 7 » en avion et crée la panique en plein vol

Non ce n’est pas un article de nos confrères du Gorafi, mais ça pourrait l’être. Vous ne rêvez pas, un petit malin a cru bon de refaire la blague du hotspot Wifi baptisé « Galaxy Note 7 » en avion. Mais cette fois, il l’a fait en plein milieu d’un vol et a créé la panique. Le commandant de bord a même menacé d’atterrir d’urgence.

galaxy note 7 avion blague

Il y a quelques jours une histoire pour le moins insolite faisait le buzz sur la toile. Un voyageur avait changé le nom de son réseau Wifi en « Galaxy Note 7 » dans un avion qui n’avait pas encore décollé. Le vol a finalement été retardé, puis annulé afin d’éviter tout risque à bord.

Une blague de mauvais goût qui a empêché les passagers de prendre leur vol. D’autant que la scène se déroulait aux Etats-Unis et que nous sommes là bas dans la période où les vols internes sont les plus nombreux, les familles souhaitant se retrouver pour fêter Noël.

Comme si cette histoire n’avait pas servi de leçon, un autre petit malin a cru bon de reproduire l’exploit. Mais il est allé plus loin cette fois. En effet, il a bien pris soin d’attendre que l’avion ait décollé pour changer son hotspot Wifi en « Samsung Galaxy Note7_1097 ».

Evidemment, il n’a pas fallu longtemps à l’équipage pour s’en rendre compte et plusieurs appels ont été faits pour demander au propriétaire de ce qu’ils pensaient être un Galaxy Note 7 de se manifester.

Si quelqu’un a un Galaxy Note 7, qu’il appuie sur le bouton d’appel.

Aucune réponse après ce premier appel. 15 minutes plus tard, l’équipage a effectué une deuxième tentative, plus menaçante cette fois-ci :

Ce n’est pas une blague. Nous allons allumer toutes les lumières et chercher les sacs de tout le monde jusqu’à ce que nous le trouvions.

Visiblement le plaisantin était en grande forme. Car après ce deuxième appel, il ne s’est toujours pas manifesté. Il aura fallu une intervention du capitaine et une menace d’atterrissage forcé pour obtenir gain de cause :

C’est le capitaine qui parle. Apparemment, l’avion va devoir être détourné et fouillé si personne ne se dénonce.

Pour rappel, le Galaxy Note 7 est interdit dans tous les avions en circulation à cause des risques d’explosions. Samsung a bien tenté un rappel massif des smartphones en circulation mais il reste 10% d’utilisateurs qui ont préféré le garder. Mais en avion, rien ne change, c’est toujours interdit.

Samsung Galaxy Note 7 : retour en 6 dates sur un fiasco historique

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…

Amazon a brevetté… une cage pour salariés

Bad buzz autour d’Amazon : un brevet de 2016 a forcé une fois encore la firme à se justifier sur la manière dont elle traite ses salariés dans ses entrepôts. On y découvre une cage servant de moyen de transport…