Orange tacle Free : tout le monde n’a pas les moyens de Xavier Niel pour se payer un smartphone sans subvention

Maj. le 16 avril 2018 à 19 h 17 min

Orange s’attaque à Free au sujet des smartphones subventionnés ! Stéphane Richard, le PDG d’Orange, est loin d’être en accord avec les récentes de déclarations de Xavier Niel, le patron de Free. Pour le dirigeant de l’opérateur historique, les smartphones subventionnés ce n’est pas encore de l’histoire ancienne ! Le PDG en a aussi profité pour lancer quelques piques à son rival. 

orange free

Souvenez-vous : en mars dernier, la Cour de Cassation donnait raison à Free en comparant les forfaits avec smartphone subventionné à un crédit à la consommation. Dans la foulée de cette décision de justice, Xavier Niel, le fondateur de Free, a encouragé les abonnés à résilier leur abonnement chez Orange, SFR et Bouygues Télécom. « L’étalement du paiement est reconnu comme un crédit à la consommation. Comme ce dernier n’a pas été notifié à l’abonné, cela  entraîne dès maintenant la nullité du contrat » martelait Xavier Niel

L’homme a vite été rejoint dans sa croisade par Maxime Lombardini, le dirigeant d’Iliad, la maison mère de Free.  « C’est mauvais pour le marché, dans la mesure où l’absence de transparence entre ce que coûte le téléphone et le service, masque des marge qui n’ont pas raison d’être chez les opérateurs » accuse le dirigeant d’Iliad. De son côté, Orange n’est pas de l’avis de Free. « Il ne peut être tiré aujourd’hui des conséquences directes sur le marché mobile de cette décision » tempère l’opérateur historique.

Orange tacle Free et Xavier Niel : les smartphones subventionnés ce n’est pas encore fini !

Lors d’une interview accordée à nos confrères du Parisien, Stéphane Richard est revenu sur la position d’Orange sur le sujet. « Si la jurisprudence évolue, nous nous adapterons, bien sûr » commence le dirigeant, qui attend prudemment que la décision de la Cour de Cassation soit confirmée par la Cour d’appel. « Avec Orange Bank nous avons l’outil pour faire du crédit… »  souligne Stéphane Richard. Selon la loi, les crédits à la consommation sont en effet réservés aux banques. « De là à dire que le subventionnement des mobiles c’est fini, Xavier Niel va un peu vite » rajoute-t-il.

« Je m’étonne que, se présentant comme un Robin des bois, il fasse obstacle à cette facilité de paiement qui permet à beaucoup de gens d’avoir un smartphone. Tout le monde n’a pas ses moyens ! Nous n’obligeons personne et la grande majorité de nos forfaits sont sans engagement » tacle Stéphane Richard, visiblement très remonté contre les piques de Xavier Niel.

Lors de cette interview, le PDG d’Orange a aussi tenu à rassurer ses abonnés : contrairement à Facebook, Orange ne se finance pas en vendant les données personnelles de ses clients. « Nous ne vendons aucune donnée qui n’est pas d’abord anonymisée et agrégée avec d’autres pour permettre une utilisation statistique » précise une nouvelle fois Stéphane Richard. « Nous allons bientôt permettre à nos clients d’installer sur mobile un petit tableau de bord pour qu’ils puissent facilement contrôler ce que leurs applications font avec leurs données » rassure Stéphane Richard.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Freebox V7 : elle sortira en octobre 2018

La Freebox V7 sortira finalement en octobre 2018, rapporte un média spécialisé. Á quelques jours de la fin du mois de septembre, tout porte en effet à croire que Free a décidé de différer un peu la sortie de sa…