OLED : le graphène à la rescousse face à la rupture de stock ?

Date de dernière mise à jour : le 11 avril 2017 à 19 h 55 min

Un écran OLED au graphène a été créé à l’issue de 4 ans de recherche et développement par des chercheurs Sud Coréens. Alors que la pénurie d’écrans OLED se profile à l’horizon, une nouvelle technologie de production des écrans basée sur le graphène pourrait voler à la rescousse des constructeurs de smartphones pour parer aux ruptures de stock. 

OLED graphene

Hier soir, nous apprenions que Google compte verser 880 millions de dollars à LG afin de sécuriser des commandes d’écrans OLED pour le Pixel 2. Cette information démontre que Google craint une pénurie d’écrans OLED. Les inquiétudes du géant de Moutain View sont loin d’être infondées.

L’un des principaux facteurs de cette rupture de stock à prévoir n’est autre que l’iPhone 8 d’Apple, attendu pour 2017, qui devrait arborer un écran incurvé. Compte tenu du nombre de ventes habituel des iPhone, le passage d’Apple du LCD à l’OLED engendrerait des millions de commandes supplémentaires. Selon un rapport paru plus tôt cette année, la marque à la pomme pourrait réquisitionner 14% de la capacité de production totale de Samsung pour son nouveau flagship.

Pour ses propres Galaxy, le constructeur sud-coréen utilise 56% de sa propre capacité. Après avoir fourni Apple, il ne lui resterait ainsi que 50 millions d’écrans AMOLED à partager entre les autres constructeurs comme Oppo ou Vivo. En effet, la baisse de prix de production des dalles OLED incite les constructeurs mineurs à opter eux aussi pour cette technologie d’écran.

C’est probablement la raison pour laquelle Google a choisi de s’en remettre à LG plutôt qu’à Samsung, actuellement leader de l’OLED mobile avec 95% de parts de marché. Selon les rumeurs, Asus aurait été obligé de faire appel à des constructeurs chinois méconnus comme Tianma Micro-electronics et BOE Technology Group, tandis que HTC et Huawei ne sont même pas parvenus à trouver de fournisseurs d’écran OLED. La pénurie se fait sentir.

OLED : des écrans en graphène plus solides et plus flexibles bientôt produits en masse ?

Dans ce contexte, le salut pourrait provenir d’une nouvelle découverte. L’Institut de Recherche en Electronique et Télécommunications sud-coréen est parvenu à remplacer l’oxyde d’indium-étain, actuellement utilisé pour fabriquer les électrodes transparentes des écrans OLED, par du graphène.

Le graphène est beaucoup moins fragile, plus fin, plus flexible et plus durable que l’oxyde d’indium-étain. Il s’agit aussi du matériau connu le plus conducteur de chaleur et d’électricité. L’écran fabriqué par ces chercheurs mesure 370x470mm, et repose sur des électrodes d’une épaisseur inférieure à 5 nanomètres. Malgré sa petite taille, il s’agit de l’écran de ce type le plus grand jamais créé.

Le développement de ce prototype a pris 4 ans. Selon Cho Nam-sung, le directeur de l’équipe de recherche, la commercialisation de produits dotés d’écrans OLED flexibles va pouvoir se poursuivre grâce à l’usage de ce nouveau matériau. On ignore pour l’instant à quelle date cette nouvelle technologie sera disponible pour le grand public, mais on peut espérer qu’elle arrive sur le marché juste à temps pour éviter la pénurie.

Réagissez à cet article !
  • Velis

    Le graphène c’est le futur (lointain).
    – une couche d’1m2 pèse 0,77 mg !
    – jusqu’à 200x plus résistant que l’acier (suivant la conformation) : des concepts qui deviendront réalité dans le génie civil.
    – 6x plus léger que l’acier : moyens de transports plus efficients.
    – flexible.
    – dissipe mieux la chaleur que le cuivre: moins de caloducs, plus de fanless
    – conductivité supérieure au silicium : processeurs plus rapides, mémoires également, cartes mères (et autres pcb) encore plus petits et performants.

    PS pour le rédacteur: pour la petite info c’est surtout pour son faible taux d’absorption de la lumière (2,3% je crois) associé à sa résistance que le graphène se trouve intéressant dans l’intégration aux écrans.

    • emmanuel milcent

      Mais si je ne trompe pas le graphène est un matériau très cher et qui est très compliqué et coûteux à fabriquer en masse

      Je ne suis pas convaincu que ça soit la solution…

      • French Open YouTubers

        Ça c’était avant.
        Plusieurs techniques de fabrication​, dont une trouvé “par hasard” existe.
        Faut juste attendre encore pour la mise en place de la fabrication de masse.
        Mais les constructeurs (coucou Apple) préfère marger à fond que financer au moins une petite usine avec ces nouveaux procéder.
        Pourtant le graphène c’est l’avenir , surtout pour nos batterie !

    • Turlututu

      Et puis le carbone court les rues contrairement à pas mal d’éléments utilisés dans les composants électroniques…

  • Unkn0wn

    “le graphène pourrait voler à la rescousse des constructeurs de smartphones pour parer aux ruptures de stock. ”

    Vous vous rendez compte de l’absurdité de cette phrase??? Le prototype est finalisé seulement après 4 ans et vous croyez franchement que l’on va voir débarquer ces écrans en 2017, tranquilou, pour pallier à la rupture d’OLED qui existent depuis des années? Il va falloir au moins encore plusieurs années avant de finaliser le produit (car la c’est le prototype seulement qui est finalisé, pas pareil) et surtout le produire en masse, le proposer sur les prochains flagships et surtout trouver des constructeurs voulant se lancer dans l’aventure (car les OS Mobiles devront aussi s’adapter a ce type d’écran). Bref, c’est pas demain!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
e3968cb338809381253030fac0255d0bTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT