Nintendo dégringole de 30% en bourse malgré la Switch, mais que se passe-t-il ?

Maj. le 4 juillet 2018 à 18 h 00 min

Nintendo a perdu 30% de sa valeur en bourse depuis février 2018. Pourtant, le groupe japonais a réalisé un carton avec sa Switch. Mais entre une frilosité des investisseurs, un E3 jugé décevant et les ventes de Nintendo Labo pas à la hauteur, Big N connaît une année 2018 compliquée en ce qui concerne la finance. On vous explique ce qu’il se passe en ce moment chez Nintendo.

nintendo switch

Mercredi 4 juillet 2018, Nintendo perdait encore 4% de sa valeur à la Bourse de Tokyo. Le groupe japonais est désormais habituer à voir la courbe de ses actions chuter : depuis fin février 2018, son titre a plongé d’environ 30%, rappellent Les Échos. Du coup, la firme revient en-dessous du niveau auquel elle était il y a un an. Les très belles performances enregistrées en 2017 suite à la sortie de la Switch sont maintenant oubliées. Mais que se passe-t-il ?

Nintendo perd 30% de valeur en bourse

Notamment grâce aux ventes de Nintendo Switch (15 millions d’exemplaires vendus en 2017), aux jeux et aux accessoires associés, Nintendo a doublé son chiffre d’affaires et enregistré un profit net de 1,1 milliard d’euros (+36%) sur l’année fiscale qui s’étale de mars 2017 à mars 2018. Jusqu’ici tout va bien donc. Mais plusieurs raisons sont avancées par les analystes pour expliquer cette mauvaise position en bourse :

  • Tout d’abord, de nombreux investisseurs ont tout simplement souhaité profiter des excellents résultats de 2017 pour revendre leurs actions au prix fort. Sauf que trop d’entre eux auraient eu la même idée au même moment, faisant peur aux autres investisseurs et générant ainsi une spirale négative.
  • Ensuite, les choses ne se seraient pas arrangées avec l’E3 2018 de Nintendo, qui a déçu les observateurs avec peu d’annonces vraiment intéressantes. A noter tout de même que Nintendo est rarement le plus en vu à l’E3 et mise souvent sur des événements tout au long de l’année. Mais les investisseurs semblent avoir peur que le phénomène Switch s’effrite sans que du très lourd n’arrive.
  • Enfin, la dernière Assemblée Générale des actionnaires de Nintendo ne se serait pas particulièrement bien passée, avec des ventes de Switch sur la période avril-juin 2018 annoncées comme « plus ternes » que l’an dernier. Nintendo Labo n’aurait pas non plus eu le succès escompté pour relancer une nouvelle dynamique.

Malgré ces petits pépins qui se sont violemment traduits en bourse, les analystes estiment que la valeur de Nintendo va remonter à moyen terme, relativisent Les Échos. On sait que tout va très vite dans la finance, et ce n’est pas la première fois que la firme japonaise connaît une telle instabilité. A l’été 2016, Nintendo avait chuté en bourse car les investisseurs découvraient que ce n’était pas Big N qui avait créé Pokémon Go, et que le studio Niantic ainsi que The Pokémon Company allaient le plus bénéficier des retombées économiques du titre. Pour vous dire à quoi cela tient et à quel point la bourse peut être volatile…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !