L’addiction aux jeux vidéo officiellement reconnue comme une maladie mentale

L’addiction aux jeux vidéo a été officiellement reconnue comme une maladie mentale par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle est définie par une perte de contrôle en termes de fréquence, temps de jeu, intensité…, par la priorité accordée aux jeux plutôt qu’aux autres activités et à l’envie de continuer ainsi malgré les conséquences négatives. 

gaming addiction

L’addiction aux jeux vidéo sera une maladie mentale reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dès 2018. La révision CIM-11 de la Classification internationale des maladies va désormais intégrer l’addiction au gaming, dans la section des « Troubles mentaux et du comportement ». S’il n’y avait pas trace d’addiction aux jeux vidéo auparavant, c’est que la dernière révision datait de mai 1990.

L’addiction aux jeux vidéo reconnue maladie mentale par l’OMS

Voici comment l’OMS décrit l’addiction aux jeux vidéo : « Elle est caractérisée par un schéma comportemental récurrent ou persistant lié à la pratique des jeux vidéo, que ce soit online ou non, qui se manifeste par :

  • Une détérioration du contrôle sur que l’on a sur le jeu vidéo (fréquence, intensité, durée, contexte)
  • Priorité croissante donnée au gaming jusqu’au point où il prend plus d’importance que les autres centres d’intérêt et activités quotidiennes
  • Prolongement ou augmentation de l’activité gaming malgré ses conséquences négatives

Encore en version bêta, l’article précise que ce « schéma comportemental est assez sévère pour causer des troubles significatifs dans les domaines personnels, familiaux, sociaux, éducatifs, professionnels ou autres ». D’après l’OMS, « le schéma peut être continu ou épisodique et récurrent ».

« Une période d’au moins douze mois est nécessaire pour en faire le diagnostic, mais cette durée peut être raccourcie si toutes les manifestions (décrites ci-dessus) sont présentes et que les symptômes sont sévères, est-il également spécifié.

Si l’OMS se penche sur le cas des jeux vidéo, les nouvelles technologies en général sont source d’addiction. Une étude scientifique parle également de maladie mentale, la Selfitis, en ce qui concerne l’addiction aux selfies. Une autre étude faisait état de l’utilisation abusive des smartphones, dans des situations incongrues comme pendant les enterrements ou les rapports sexuels.

Réagissez à cet article !
  • LeBoss

    On appelait ça des  »no life » il y a une dizaine d’années ! Y a aussi l’adiction à internet qui est un vrai problème et qui touche beaucoup de personnes.

  • lola

    L’addiction a Apple est également reconnu comme maladie mentale. Va falloir que iAndroid et ses compères fassent attention.

    • Mini-Tops

      Même quand ça ne parle pas d’Apple, y’a toujours un tocard pour en parler pour cracher dessus. Au final tu donne de l’importance a cette marque en parlant d’elle, même en mal.
      C’est vraiment useless cette guerre Apple/android mdr

  • Bulbizarre

    Ça ne tombe pas dans le même girond que l’addiction aux jeux en général?

  • Olivier Guay-Lachapelle

    puis-je avoir les sources? Puisque tout le monde peut citer l’OMS pour dire des conneris et partager des fake news.

  • James

    Et la conneries humaine c’est une addiction aussi?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Fortnite : mise à jour 3.5, voici la liste des nouveautés

Fortnite Battle Royale passe à la version 3.5 ! Une nouvelle mise à jour du jeu vidéo phénomène a débarqué ce jeudi 19 avril aux alentours de 10H du matin. Sur son compte Twitter, Epic Games a pris les devants en…