Test du Huawei Mate 10 Pro : le smartphone de demain est déjà là

huawei mate 10 pro alternative note 8

Maj. le 19 février 2018 à 18 h 57 min

Huawei a présenté à Munich ses nouveaux smartphones, les Huawei Mate 10 et Mate 10 Pro. En France, seul le modèle Pro sera disponible. Nous avons eu la chance de prendre en main le nouveau haut de gamme chinois. A-t-il de quoi rivaliser avec l’iPhone X ou le LG V30 ? Réponses dans notre test complet !

test huawei mate 10 pro review

Après un excellent Huawei Mate 9, le constructeur était très attendu en cette fin d’année. Tous ses concurrents ont dévoilé leurs stars de fin 2017, avec un vrai virage pris pour certains. On pense notamment à l’iPhone X d’Apple qui révolutionne (enfin) son design. Pour pouvoir briller, Huawei devait donc miser sur autre chose que la continuité comme il a pu le faire avec son P10. A l’heure où la concurrence mise sur des écrans presque borderless, il était indispensable pour le chinois de suivre la tendance.

Sur le papier, le Huawei Mate 10 Pro a de quoi séduire. Comme ses rivaux, il intègre un écran avec des bordures très fines, il est très très puissant et il est doté d’un double capteur conçu en partenariat avec Leica. Ajoutez à celà une énorme batterie dans un smartphone très fin et vous avez sur le papier tous les ingrédients pour une recette réussie. Alors, la mayonnaise prend-elle ? On vous dit tout dans notre test complet du Huawei Mate 10 Pro.

What’s in the Box ?

Huawei Mate 10 Pro unboxing
Le produit nous a été donné par Huawei ainsi qu’à tous les journalistes présents à la conférence de lancement à Munich.

Dans la boîte noire du Huawei Mate 10 Pro (la nôtre est une version presse qui ne ressemble probablement pas au packaging commercial) on trouve le kit traditionnel, avec des petits plus bienvenus. On a le bloc de charge et son câble USB Type-C, la petite épingle pour ouvrir le slot SIM et les écouteurs. Le Mate 10 Pro n’étant pas doté de port jack (nous y reviendrons), ce sont des écouteurs USB-C qui sont fournis. On pourrait s’arrêter là mais Huawei en a décidé autrement.

Pour ne pas décevoir les consommateurs qui ne sont équipés que d’accessoires audio en jack, le constructeur inclut dans la boîte un petit adaptateur jack vers USB-C. C’est aussi ce que font les autres constructeurs. Un moindre mal. En revanche, ce que ne font pas les constructeurs, c’est fournir une coque directement dans la boîte. Cette coque transparente en plastique souple est bienvenue. Le smartphone est tellement beau que l’on a peur dès les premières minutes de l’égratigner. On vous laisse découvrir tout ça en vidéo.

Déballage du Huawei Mate 10 Pro

Publié par Phonandroid sur mardi 17 octobre 2017

Fiche technique du Huawei Mate 10 Pro

Désignation Huawei Mate 10 Pro
Ecran

6.0″ HUAWEI Ecran FullView 18:9 Ecran OLED
2160 x 1080 pixels, 402ppi 16.7M couleurs, Couleur saturation(NTSC): 112% Grand contraste : 70000:1 (Typical)

Processeur

HUAWEI Kirin 970
Octa-core CPU (4*Cortex A73 2.36GHz + 4*Cortex A53 1.8GHz) + i7 co-processor
GPU (graphique) Mali-G72 MP12
Puce NPU : Neural Network Processing Unit

Mémoire vive 6 Go LPDDR4X
Stockage interne 128 go
Micro SD non
Appareil photo arrière

20MP Monochrome+12MP RGB, f/1.6 + f/1.6
OIS (Optical image stabilisation) BSI CMOS
Double flash LED
Système hybride 4 en 1 (PDAF+CAF+Laser+Depth auto focus)

Appareil photo avant

8MP FF, f/2.0

Réseaux / connexions

4G Cat. 18 jusqu’à 1,2 Gbps
Wi-Fi 2.4G, 802.11a/b/g/n/ac avec Wi-Fi Direct support
Bluetooth 4.2, support BLE
HD Audio support aptX/aptX HD et LDAC
USB Type C
Ecran Port 1.2
NFC
Double SIM 4G

Ports USB type C
Capteurs Lecteur d’empreintes, accéléromètre, gyroscope, détecteur de proximité, compas, baromètre
Autonomie 4000 mAh, recharge rapide
Résistance à l’eau IP67 (résistance aux poussières microscopiques et à une immersion jusqu’à un mètre pendant 30 minutes)
OS Android 8.0 Oreo + surcouche EMUI 8
Dimensions

154.2mm x 74.5mm x 7.9mm

Poids 178g
Prix 799 euros

Design

Le Huawei Mate 10 Pro suit les tendances actuelles. Il intègre un écran OLED de 6 pouces Full HD+ compatible HDR10. Mais il affiche peu ou prou les mêmes dimensions que le Huawei Mate 9, son prédécesseur. On a donc un écran de 6 pouces dans un format 5,5 pouces. Cela ne veut pas dire pour autant que le Mate 10 Pro est totalement borderless. Il y a bien des bordures, très fines sur les côtés (3mm) mais pas inexistantes. Les bordures supérieure et inférieure sont quant à elles assez larges.

test huawei mate 10 pro design

Huawei a apposé sur la bordure inférieure son logo. À l’opposé on a les différents capteurs. Nous sommes assez déçus de la présence de cette bande inférieure puisque le lecteur d’empreintes se situe à l’arrière. Huawei nous a expliqué que la présence de ce logo sur la face avant n’avait rien à voir avec des contraintes de conception. La raison est tout simplement commerciale. Le constructeur affiche son logo en façade pour être identifié dans les vitrines des distributeurs.

test huawei mate 10 pro haut parleur

huawei mate 10 pro test logo

A l’arrière le design est tout simplement sublime avec une coque en aluminium et en verre (décidément la tendance cette année) incurvée. Le résultat est magnifique mais comme toujours le verre marque très fort les traces de doigts. Le design se distingue par une touche d’originalité : une bande d’une couleur différente vient traverser le smartphone en largeur au niveau de l’appareil photo. Baptisée Signature Stripe cette petite bande apporte un vrai plus esthétique mais elle permet surtout aux sujets photographiés de bien diriger leur regard vers le capteur photo. Et ça marche !

En dessous de cette bande Huawei a placé son capteur d’empreintes multifonctions. Tout en bas on a encore droit au logo Huawei. Mieux vaut deux fois qu’une. Sur la bordure supérieure on trouve un micro, un infrarouge, de l’autre côté on a le port USB Type-C et un haut-parleur. A gauche on a le slot double SIM, à droite les boutons on/off et de volume. Et c’est tout. Certains sont certainement déçus de voir deux éléments clés disparaître du Mate 10 Pro.

test huawei mate 10 pro port jack absent

Le premier est l’emplacement pour la carte microSD. Huawei a préféré un deuxième slot SIM (nous y reviendrons). Seconde déception pour certains utilisateurs : la disparition du port jack. Certains à la rédaction y voient une avancée logique, d’autres déplorent cette absence. Nous nous consolerons en supposant que ce retrait du port jack est favorable à l’intégration d’une batterie massive de 4000 mAh, énorme pour un smartphone de cette finesse (7,9 mm).

Le design général est vraiment réussi avec un produit aux matériaux de grande qualité. En mains, le Mate 10 Pro est très compact malgré un écran de 6 pouces. La coque incurvée à l’arrière offre une prise en main incomparable. Pour le coup, nous n’avons aucun exemple de smartphone offrant un tel confort. Le Mate 10 Pro est plutôt léger pour un smartphone en verre (178 grammes).

test huawei mate 10 pro double sim
test huawei mate 10 pro main

Sur le terrain du design, Huawei a donc fait de l’excellent travail. Le Huawei Mate 10 Pro n’a rien à envier aux Galaxy S8, Note 8 et autres iPhone X. Nous tenons là un smartphone résolument haut de gamme avec des finitions presque parfaites. Cerise sur le gâteau il est certifié IP67 (résiste à une immersion dans l’eau jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes).

Ecran : place à l’OLED

Comme Apple, Samsung ou encore LG, Huawei a fait le choix de la technologie OLED. Hélas, contrairement à ses rivaux, le chinois s’est contenté d’une définition dite Full HD compatible HDR10. Un choix d’autant plus douteux que son petit frère, le Mate 10, est bien équipé d’un écran QHD. Huawei nous a expliqué que ce choix avait été fait pour d’abord pouvoir proposer le smartphone à un tarif acceptable.

Car la marque souhaitait absolument proposer une batterie imposante dans la version Pro. L’autonomie est une référence de la gamme Mate et Huawei ne voulait pas la délaisser pour une définition d’écran améliorée. D’autant que la différence sur une petite dalle de 6 pouces n’est pas perceptible à l’oeil nu. Si ce n’est pour la réalité virtuelle, usage encore peu répandu.

test huawei mate 10 pro luminosite ecran

Ce petit bémol sur la fiche technique est vite oublié lorsque l’on allume le Mate 10 Pro. La qualité de l’écran est tout bonnement excellente. Nous n’atteignons pas le niveau d’un Galaxy Note 8 mais nous n’en sommes pas loin. Le contraste offert par l’écran est même plus proche de la réalité que ce que propose le haut de gamme de Samsung. Ici, les couleurs sont moins criardes, un peu plus froides. Et c’est très bien comme cela.

Quant à la luminosité elle atteint vraiment des sommets. Dans tous les environnements l’utilisation du smartphone est agréable, même en plein soleil. Et les angles de vision sont parfaitement maîtrisés. Dans tous les usages multimédia, c’est un vrai plaisir de profiter de l’écran. Comme quoi, le QHD n’est absolument pas indispensable aujourd’hui. Huawei a réussi à proposer un écran très équilibré, et surtout il a réussi à dompter la technologie OLED. Souvenez-vous, sa première tentative avec le Mate S avait été un vrai désastre.

test huawei mate 10 pro angle ecran

Vous l’aurez remarqué, la grande originalité de cet écran est son format. Pour la première fois, Huawei a intégré un écran au format 18:9 dit « Full View ». Un choix logique puisque tous ses rivaux ont déjà succombé aux charmes du smartphones sans bordures (ou presque). Alors, comment s’en est tiré Huawei de ce côté ?

Globalement, très bien. Là encore l’intégration n’atteint pas le niveau de finesse d’un Galaxy S8 ou d’un Note 8, mais un excellent travail a été accompli par Huawei. L’écran 18:9 contribue grandement au design réussi du smartphone. Et au confort d’utilisation. D’autant que Huawei a intégré à EMUI 8.0 une fonctionnalité qui met affiche automatiquement les applications et contenus compatibles aux format 18:9. A chaque lancement, il est demandé à l’utilisateur s’il souhaite passer en mode plein écran. Bien vu, et extrêmement pratique.

On regrette une bande inférieure sous l’écran trop épaisse, surtout pour seulement y caser un logo. Nous aurions beaucoup aimé que ce logo ne soit pas visible afin d’agrandir la surface de l’écran. Toutefois cette bande inférieure reste assez fine (9,2 mm). La bordure supérieure l’est encore plus avec 8,4 mm seulement. On déplore comme pour chaque smartphone Huawei la présence de ce petit cadre noir autour de l’écran. Tous les Huawei et Honor en ont été pourvus, on ne comprend toujours pas l’objet de leur présence.

test huawei mate pro ecran

On notera que Huawei a eu une idée originale pour gagner de l’espace sur l’écran. EMUI 8 (qui repose sur Android 8.0 Oreo) permet de faire disparaître la barre des touches de navigation Google en bas de l’écran. A la place, on a un bouton flottant virtuel qui peut se déplacer n’importe où sur l’écran. Un appui simple remplace le « retour », un double appui lance le multitâche et un appui long permet de revenir sur la page d’accueil. C’est plutôt sympa mais dans certains usages comme la lecture de news par exemple, le bouton virtuel prend de l’espace et gène un peu l’expérience utilisateur.

Si ce n’est les quelques petits défauts relevés (et nous sommes assez durs), l’écran du Huawei Mate 10 Pro est une vraie réussite. Le chinois démontre que ses concurrents ont de quoi s’inquiéter. Tremblez Apple et Samsung, Huawei aussi sait faire de superbes smartphones avec des écrans de haut vol.

Performances du Huawei Mate 10 Pro

Huawei inaugure son tout nouveau processeur huit coeurs Kirin 970 (4 Cortex A63 2,36 GHz + 4 Cortex A53 1,8 GHz + co-processeur i7) dans ce Mate 10 Pro. Si les performances sont encore améliorées par rapport au Kirin 960, c’est surtout la nouvelle puce NPU qui promet de belles choses. Comme Apple l’a fait pour ses iPhone 8, 8 Plus et X, Huawei intègre une puce surpuissante capable de gérer une intelligence artificielle qui « réfléchit » comme un cerveau humain. Les performances sont ainsi multipliées par 25 et la puissance par 50. Cette puce NPU permet de faire tenir la cadence à une intelligence artificielle présente de toute part dans le smartphone.

Ne cherchez pas de fonctionnalité particulière, cette intelligence se fond complètement dans le système. Elle va permettre par exemple d’optimiser l’autonomie mieux que jamais, d’adapter le fonctionnement des autres puces en fonction de l’usage de chaque utilisateur. De quoi faire de chaque smartphone un produit parfaitement optimisé pour tous les profils d’utilisateurs. Pour Huawei le Mate 10 Pro n’est pas un smartphone, c’est un téléphone intelligent. Sur le papier, tout ça est alléchant, mais qu’en est-il en pratique ?

test huawei mate 10 pro benchmark antutu

Commençons par la traditionnelle question des benchmarks. Sur à peu près tous les tests que nous avons faits, le Huawei Mate 10 Pro est sorti parmi les meilleurs du marché même s’il est parfois dépassé, notamment sur les tests Antutu où il s’en sort avec un score moyen de 177 000. Le OnePlus 5 fait mieux par exemple, tout comme l’iPhone 8 Plus et sa puce A11 Bionic. Rien d’illogique là dedans puisque les benchmarks évaluent avant tout des performances en termes mathématiques. Or, le coeur du Huawei Mate 10 Pro est sa puce NPU qui n’a pas une approche mathématique mais plus cognitive. Finalement, seul l’usage peut évaluer la puissance de cette puce.

Nous avons donc utilisé avec intensité ce Huawei Mate 10 Pro. Nous avons cherché à comprendre comment fonctionnait cette intelligence artificielle. Nous n’avons pas vraiment trouvé d’explication concrète, mais on peut le dire : ça marche ! Le smartphone est extrêmement fluide et réactif. Sa rapidité à gérer le multitâche et les applications les plus gourmandes est déconcertante.

Avec le Mate 10 Pro, on peut faire exactement les mêmes choses qu’avec un autre smartphone, mais beaucoup plus vite. On sent bien la présence de « ce truc en plus », ce compagnon qui est là sans que l’on puisse le voir mais qui nous permet de tout faire plus facilement. Distorsion de la réalité ? Nous ne pensons pas, les performances sont bien là. Ce Mate 10 Pro est différent.

Sauf pour le jeu. La puce graphique Mali-G72 MP12 semble avoir quelques difficultés à gérer les jeux les plus gourmands. On a parfois des lags, des petit freezes lorsque les performances sont trop sollicitées. D’ailleurs, on note une certaine surchauffe lorsque l’on joue. D’ailleurs de manière général le terminal a tendance à chauffer un peu.

test huawei mate 10 pro benchmarks

Mais relativisons ces petits défauts, nous ne disposons pas en tant que journalistes de la version finale qui sera commercialisée. Nous avons par exemple connu quelques petits soucis au niveau de l’autonomie (nous y reviendrons plus bas) et une mise à jour a réglé le problème. N’ayant pas une version tout à fait finie, nous pouvons espérer que ce petit problème de chauffe et ces petits lags seront effacés.

Enfin, un mot sur la fonction baptisée « born fast stay fast » (né rapide, reste rapide). Huawei a annoncé lors de sa conférence que son Huawei Mate 10 Pro avait été optimisé pour proposer des performances au top (comme au premier jour) même après 18 mois d’usage. Un vrai bon point.

Interface

Le Huawei Mate 10 Pro embarque la toute dernière version d’Android, Oreo. Comme toujours, le chinois intègre sa surcouche maison, EMUI, ici dans sa version 8. Cette touche logicielle made in Huawei était sans doute déjà la plus aboutie sur le marché. Avec cette nouvelle version, le constructeur va encore plus loin et offre une expérience incomparable. EMUI c’est un peu le meilleur d’Android et d’iOS. La navigation est simple, les menus sont clairs et des fonctionnalités supplémentaires viennent améliorer l’expérience générale.

test huawei mate 10 pro interface

D’ailleurs, à l’usage, nous avons eu des sensations vraiment étranges. L’intelligence artificielle n’est pas concrètement présente dans le smartphone dans le sens où nous n’interagissons pas avec elle. Mais dans l’expérience générale on sent sa présence. C’est une sensation assez étrange, effrayante parfois. L’intelligence est présente dans chaque pan du système, elle nous assiste, nous aide sans que l’on ne s’en aperçoive directement : quand on prend des photos, quand on travaille, quand on joue. Avec le temps sa présence se fait sentir. C’est une sensation étrange à retranscrire par écrit. Mais elle est bien là.

Plus concrètement, parmi les nouvelles fonctionnalités d’EMUI 8, les plus intéressantes sont sans doute les suivantes :

    • Easy Talk : le smartphone optimise la qualité des conversations selon l’environnement. Si on chuchote alors que l’interlocuteur est dans un environnement bruyant, le volume s’adapte pour qu’il entende distinctement ce que l’on dit.
    • Smart Split-Screen : quand une notification arrive alors que vous regardez une vidéo par exemple, il est possible depuis le bandeau de notification de passer directement en mode multifenêtre puis de revenir à ce que l’on faisait.
    • Floating Dock : les boutons de navigation de Google sont supprimés et un seul bouton flottant se retrouve sur l’écran (un peu comme le bouton « Home » virtuel que l’on peut mettre sur l’iPhone lorsque le bouton physique est cassé).

De manière générale tout a été pensé pour que l’utilisation soit simple. On trouve par exemple désormais ce que Huawei appelle un « Accès simplifié aux fonctionnalités ». Il s’agit en de faire un appui long sur une icône d’application pour faire apparaître un menu d’accès aux fonctions de cette appli. Ça vous dit quelque chose ? C’est normal, Apple avait lancé cette fonction sur iOS lors de la sortie de l’iPhone 6S avec son écran 3D Touch. Parmi les autres bonnes petites idées on a la possibilité d’effectuer une capture d’écran en faisant toc toc avec son doigt sur l’écran.

Pour la sécurité, Huawei a intégré trois fonctions majeures : la protection des yeux (contre les lumières bleues), l’interception des appels spam, et la création d’un espace sécurisé pour les fichiers et applications. La productivité est également au coeur des chamboulements d’EMUI 8. Comme l’a annoncé la marqué lors de sa conférence, le réseau social LinkedIn est installé en profondeur dans le système : les comptes pros se synchronisent automatiquement avec les contacts.

Autre fonction super pratique pour les pros, le scan des cartes de visites. Il suffit de scanner un carte de visite pour que le contact soit directement intégré. Enfin il est possible de connecter simultanément deux comptes sur un même réseau social. Si certains réseaux le permettent comme Instagram, d’autres ne le font pas. J’ai par exemple un compte Snapchat personnel et un autre pour Phonandroid, je devais jusqu’à maintenant switcher entre les deux comptes systématiquement. Avec le Mate 10 Pro j’ai pu gérer les deux comptes simultanément, et c’est vraiment plaisant.

Du côté de l’interface, Huawei a réussi à encore sublimer EMUI. La version 8 surplombant Android 8.0 Oreo est un vrai bonheur à utiliser. Le chinois assoit un peu plus sa supériorité face aux concurrents sur le terrain du logiciel. Et quelle expérience avec l’intelligence artificielle !

Huawei Mate 10 Pro : peut-il devenir PC ?

Vous vous souvenez du Samsung DeX, ce petit dock qui permettait de transformer le Galaxy S8 ou le Galaxy Note 8 en PC ? Huawei propose également cette fonctionnalité avec son Mate 10 Pro, mais sans dock. Comme son rival coréen, Huawei a développé un système permettant d’avoir une vraie interface dédiée à un usage PC. Pour y accéder, il suffit de connecter par câble le Mate 10 Pro à un écran et le tour est joué. Un adaptateur USB Type-C/HDMI par exemple pour que cela fonctionne. Une fois branché, le smartphone fait office de pavé tactile et de clavier. Mais il est également possible de connecter un clavier et une souris en bluetooth pour profiter d’une vraie expérience PC. Le smartphone peut alors être utilisé en toute autonomie.

Nous avons testé cette fonction. Comme le Samsung DeX, ce n’est pas encore tout à fait abouti. Il s’agit plus d’une vitrine de la puissance du Mate 10 Pro que d’autre chose. Le principal problème est que l’expérience est assez limitée puisque l’on ne peut accéder qu’aux applications Android et que toutes ne s’adaptent pas à un format PC. Pour le surf sur le web, consulter ses mails et faire un petit peu de traitement de texte, c’est plutôt pas mal. On peut même retoucher des présentations Powerpoint ou travailler sur ses fichiers Excel puisqu’il y a une compatibilité Micrososft Office.

C’est plutôt pas mal et cela ne coûtera que le prix d’un adaptateur contrairement à Samsung qui facture son DeX 150 euros. Alors non, le Mate 10 Pro ne peut pas vraiment devenir un PC complet mais il peut servir d’ordinateur d’appoint, en cas d’urgence ou pour des retouches rapides.

Audio

Les constructeurs ont souvent tendance à bâcler la partie audio de leur smartphone. Les Galaxy S8 et S8 Plus en sont le parfait exemple. Pourtant, de plus en plus d’utilisateurs attachent une grande importance à ce critère. LG l’a bien compris et intègre sur son LG V30 toute la technologie permettant de profiter d’une qualité haute définition. C’est également le cas de HTC avec son U11, le taïwanais ayant toujours mis un point d’honneur à soigner ce critère.

Bonne nouvelle, le Huawei Mate 10 Pro est également équipé pour offrir une qualité audio de référence. Mauvaise nouvelle il est dépourvu de port jack. Il faudra donc vous équipé d’un casque ou d’écouteurs bluetooth ou bien de brancher les écouteurs fournis avec un embout USB-Type C. Le Mate 10 Pro est équipé du bluetooth 4.2 avec support BLE. Par ailleurs, le smartphone est compatible avec les codecs aptX/aptX HD et LDAC. De quoi proposer une qualité audio HD. Voilà pour ce que nous avons sur le papier. Qu’en est-il en pratique ?

test huawei mate 10 pro audio

Et bien ce Huawei Mate 10 Pro est un excellent smartphone sur le terrain de l’audio. On a d’abord droit à deux haut-parleurs (un au dessus de l’écran, l’autre sur la tranche inférieure) permettant de délivrer un son stéréo. Et quel son ! Le volume maximal délivré par ce Huawei Mate 10 Pro est tout simplement impressionnant. Comme on dirait familièrement : ça crache ! Et de manière générale le son délivré est plutôt bien équilibré même si les aigus ont tendance à un peu saturer alors que les basses sont très (trop) discrètes.

De manière générale, que l’on regarde une vidéo, un film ou une série, que l’on écoute de la musique ou que l’on joue, la qualité du son est bluffante. L’expérience s’améliore encore dès lors que l’on connecte un casque compatible avec l’audio HD. La qualité du son monte encore d’un cran, pour notre plus grand bonheur. On retrouve un meilleur équilibre du son avec des basses beaucoup plus présentes. Seul petit regret, la qualité des écouteurs filaires fournis. Ils ressemblent un peu trop à ceux d’Apple qui sont, il faut bien l’avouer, mauvais. Ils ne tiennent pas, délivrent un son très moyen. Pas de panique, si vous avez un casque ou des écouteurs avec terminaison jack, un adaptateur USB-C/jack est fourni.

Huawei n’a donc pas négligé la partie audio de son Mate 10 Pro. L’expérience proposée est digne d’un smartphone haut de gamme. Le smartphone surpasse de loin le Galaxy S8, le Note 8 ou encore l’iPhone 8 Plus. Et de loin !

Réseau et GPS

Vous le savez peut-être déjà, Huawei est à l’origine un spécialiste des réseaux télécoms en Chine. Il est même devenu l’un des acteurs majeurs dans le monde. Il n’est donc pas étonnant de retrouver une technologie réseau poussée sous le capot du Huawei Mate 10 Pro. Huawei y a intégré tout ce qu’il savait faire de mieux. Le Mate 10 Pro est le premier smartphone au monde à intégrer la 4G de catégorie 18 pouvant atteindre jusqu’à 1,2 Gbps (4×4 MIMO + 256 QAM + 3CC CA).

Le smartphone est donc près pour le réseau de demain, celui qui servira d’intermédiaire entre la 4G et la 5G. Il est capable de télécharger un épisode complet de Game of Thrones en 2 secondes à peine ! Le hic, c’est que pour le moment les infrastructures ne sont pas encore développées en France. Mais au moins, le Mate 10 Pro est déjà prêt. La technologie intégrée par Huawei permet par ailleurs de connecter deux cartes SIM distinctes sur le réseau 4G, en simultané. Car oui, si l’on ne peut insérer de carte microSD on peut bien utiliser deux cartes SIM simultanément.

En pratique, le Huawei Mate 10 Pro offre une connectivité 4G inégalée jusqu’à maintenant. Le smartphone capte dans des endroits où les concurrents ont du mal à accrocher le réseau (nous avons fait le test avec un iPhone 6S, un OnePlus 5, un Xperia XZ1 et un Blackberry KEYone). Nous avons effectué nos tests sur le réseau Orange, à Paris, Munich, Amiens et à la campagne. La qualité des conversations est excellente bien aidée par la fonction Easy Talk. Pour le surf et autres usages multimédias nécessitant une connexion au réseau, le Mate 10 Pro est le plus réactif de tous les smartphones testés cette année.

test huawei mate 10 pro reseau

Ces éloges peuvent également être appliqués à la qualité du WiFi. On a droit ici au WiFi 2.4G, 802.11a/b/g/n/ac avec support du WiFi Direct. Là encore, l’accroche du signal WiFi est excellente avec une bonne réception même à des distances importantes. La fonction WiFi+ intégrée à EMUI 8.0 permet d’améliorer encore la réception notamment dans les transports. Nous avons pu voir la nette différence avec la concurrence lors d’un trajet en train entre Paris et Amiens.

La réception GPS est à la hauteur de la qualité réseau et WiFi, c’est excellent. Huawei expliquait lors de la conférence avoir particulièrement travaillé sur ce point. Nous avons pu également le vérifier sur le périphérique parisien. Le signal GPS ne se coupe pas lorsque l’on rentre dans un tunnel, vraiment un bon point. L’accroche est extrêmement rapide et la précision est bien là. Sur tous ces critères, le Huawei Mate 10 Pro est sans doute le meilleur smartphone du marché.

Nous savons ce que vous vous dites : avec de telles performances le DAS doit s’envoler. Détrompez-vous ! Même s’il ne figure pas parmi les DAS les plus faibles du marché, il reste tout à fait raisonnable : 0,86 W/kg à la tête. A titre de comparaison, le Galaxy Note 8 qui est le meilleur affiche un DAS de 0,173 W/kg. Le pire, le Honor 8 affiche un DAS de 1,5 W/kg. Le Mate 10 Pro affiche donc les meilleures performances réseau avec DAS situé dans la moyenne.

Appareil photo du Huawei Mate 10 Pro

Que donne ce Huawei Mate 10 Pro sur le terrain de la photo ? Les smartphones du chinois sont toujours très attendus de ce côté, encore plus depuis qu’il a signé un partenariat avec le géant Leica. Comme le P10, le Mate 10 Pro intègre un double capteur photo signé… Leica. On a droit à des nouveaux capteurs, le premier RGB de 12 mégapixels, le second monochrome de 20 mégapixels. Les deux ont une ouverture f/1.6 et une stabilisation OIS. Egalement au programme un double flash LED et un système hybride 4 en 1 (PDAF + CAF + Laser + Depth auto focus). C’est bien beau la technique, mais ça donne quoi tout ce matos ?

test huawei mate 10 pro appareil photo

Qu’on se le dise, le Huawei Mate 10 Pro figure sans doute parmi les meilleurs smartphones du marché sur le terrain de la photo. En qualité pure, certains smartphones font mieux, mais en termes d’expérience il est inégalable à l’heure actuelle. Ainsi, dans de bonnes conditions, la qualité des clichés est bonne sans être excellente. D’autres modèles donnent plus de détails. Ici le bruit numérique est très présent. Un bon point, le rendu des couleurs est fidèle à la réalité.

On reconnaît néanmoins la patte Leica sur toutes les photos. Les détails sont nombreux (même s’il y a mieux), la gestion des noir et blanc est équilibrée. Le mode portrait est plutôt réussi sans être incroyable. On retrouve les petits défauts d’effets de flou parfois irréguliers. Sur les objets, les bokeh ne sont pas toujours réussis, avec parfois des zones de flou approximatives. Les limites du traitement logiciel se font sentir, n’oublions pas qu’il ne s’agit que d’un smartphone. Toutefois, nous sommes un peu durs. Le résultat final figure parmi les meilleurs sur smartphone et c’est bien ce qu’on demande.

Ici un raté dans les effets de flou

Un mode photo dynamique permet de prendre des photos de sujets en mouvement sans que l’on ne puisse voir de traînée promet Huawei. En pratique, les résultats sont plutôt aléatoires. Disons que l’on peut prendre des sujets en mouvement, à condition qu’ils n’aillent pas trop vite. Nous avons essayé de photographier un chat qui court, et ça ne fonctionnait tout simplement pas. En revanche sur une personne qui passe en vélo, il est possible de sortir un cliché réussi, à condition d’être bien positionné tout de même.

Mais dans de bonnes conditions, beaucoup de smartphones donnent de bons résultats. C’est dans des conditions moins favorables que l’on voit tout le potentiel de l’appareil. Et à ce petit jeu le Huawei Mate 10 Pro se montre à la hauteur. Attention, il n’est pas parfait, mais vraiment efficace. De manière générale, l’ouverture f/1.6 permet de capter beaucoup plus de lumière. Parfois on a des résultats excellents, parfois on a un peu de grain et de bruit.

Disons que lorsque de la lumière blanche éclaircit un peu un lieu obscure, l’appareil photo capte trop de lumière et le traitement logiciel refroidit les couleurs. En soi le résultat final est bon, mais pas forcément fidèle à la réalité. Si les lumières ambiantes sont plus chaudes (jaunes, rose par exemple) l’appareil photo se comporte mieux. On a plus de détails et des couleurs plus fidèles à la réalité. Dans tous les cas, on a tout de même beaucoup de détails dans l’obscurité pour des clichés pris avec un smartphone. Reste à perfectionner un peu le traitement logiciel pour éviter les surexpositions.

La meilleure expérience photo sur smartphone

Si la qualité pure est primordiale, l’expérience utilisateur n’est pas non plus à négliger. Huawei l’a bien compris et a étoffé encore son interface photo déjà bien fournie par le passé. On retrouve donc des fonctionnalités photo que l’on connaît déjà comme le mode focus (applique un effet de flou en jouant sur la profondeur de champ), le mode monochrome, panoramique, HDR, Light Painting. On trouve également l’excellent mode portrait et le mode photo dynamique qui permet de photographier des sujets en mouvement. Le tout est disponible dans une interface extrêmement simple et intuitive qui surclasse littéralement la concurrence.

test huawei mate 10 pro emui photo

Vous vous souvenez de l’intelligence artificielle ? Figurez-vous qu’elle permet également de sortir des clichés de grande qualité. Et c’est l’un des rares scénarios dans laquelle nous la percevons concrètement. L’IA permet au Mate 10 Pro d’identifier et de classer les sujets et objets photographiés. Par exemple, si vous vous apprêtez à photographier un chat, l’IA va le détecter et va adapter les paramètres de l’appareil photo.

Au total, l’intelligence artificielle peut détecter 13 objets et scènes différents : le texte, la nourriture, une scène, un ciel bleu, la neige, la plage, un chien, un chat, la nuit, un coucher de soleil, une plante ou un arbre, un portrait et enfin une fleur. A l’usage, cet atout s’avère redoutable et donne une sacrée avance à Huawei face aux concurrents sur le terrain de la photo.

Capteur frontal et vidéo

Le capteur frontal du Mate Pro 10 compte 8 mégapixels avec ouverture f/2.0. 8 mégapixels, ça peut paraître peu mais le nombre de pixels ne fait pas tout. Le Mate 10 Pro en est la preuve puisque les clichés affichent une qualité digne des concurrents. Certains comme le LG V30 par exemple sont plus complets avec la possibilité par exemple de prendre photos en grand angle. Quoi qu’il en soit, les résultats sont très bons, les couleurs sont fidèles à la réalité. On notera néanmoins une tendance à un peu trop lisser les visages.

En vidéo, les résultats ne sont pas aussi époustouflants mais demeurent très bons. Le Mate 10 Pro est capable de filmer en 4K et en 1080p à 60 fps. Malheureusement avec ces définitions, la stabilisation d’image n’est pas disponible. Pour pouvoir profiter de cette stabilisation il faut se contenter d’une définition 1080p classique. Les résultats sont donc moins impressionnants mais on peut tout de même se faire plaisir. Si en plus vous avez un stabilisateur trois axes, vous devriez y trouver votre compte.

Autonomie

Comme nous le disions lorsque nous parlions de performances, nous avons fait face durant notre test à un petit souci d’autonomie. La batterie se déchargeait anormalement vite. Comme nous n’avons pas un modèle définitif, une petite mise à jour a permis de régler ce souci. Rien de grave donc, en tant que consommateurs vous ne connaîtrez pas ce désagrément.

Après cette mise à jour, nous avons donc pu voir les vraies capacités de ce Mate 10 Pro sur le terrain de l’autonomie. Pour rappel, Huawei a fait le choix d’intégrer une batterie de 4000 mAh ce qui est vraiment volumineux au regard de l’épaisseur du smartphone (7,9mm seulement). N’ayez crainte quant aux risques d’explosion, le Huawei Mate 10 Pro est le premier smartphone au monde a être certifié par TÜV, un géant de la sécurité. Un choix qui s’explique par un souci d’identité et de cohérence. Huawei nous a expliqué que la gamme Mate avait de tout temps été reconnue pour ses smartphones avec une excellente autonomie. Pas question de sacrifier ce critère en cherchant à perfectionner le design et l’écran. C’est le port jack qui a pris, mais est-ce vraiment grave si c’est au profit d’une meilleure autonomie ?

Car oui, le Huawei Mate 10 Pro peut prétendre au podium des smartphones les plus autonomes du marché. La marque promet 2 jours d’autonomie pour un usage standard, le pari est tenu. Nous avons de notre côté un usage intensif et le smartphone n’a pas eu besoin d’être rechargé tous les jours. Disons que pour un utilisateur intensif (jeux, multitâche, réseaux sociaux, emails, messages, appels, vidéos etc.) le Huawei Mate 10 Pro tiendra une journée et demie.

test huawei mate pro autonomie

Il vous suffira d’une vingtaine de minutes pour procéder à une recharge jusqu’à 50% grâce au système HUAWEI SuperCharge, ce qui permet une utilisation sur une journée complète. C’est ce que promet la marque, là encore elle n’a pas menti. C’est quatre fois plus rapide que la recharge sans fil. Au quotidien, cela signifie que vous pouvez brancher votre Mate 10 Pro pendant que vous vous douchez et vous préparez. Il passera de 0 à 50% pendant que vous faites vos petites affaires. Et vous serez reparti pour une journée ! Si vous voulez une autre donnée, comptez un passage de 0 à 60% en 30 minutes.

Prix et disponibilité en France du Huawei Mate 10 Pro

Le Huawei Mate 10 Pro sera disponible à la fin du mois de novembre 2017 au tarif de 799 euros en trois coloris : midnight blue, titanium grey et moka brown (le modèle testé ici). Il sera commercialisé chez la plupart des grands distributeurs ainsi que chez les opérateurs. Chez ces derniers, le tarif sera beaucoup plus abordable en fonction du forfait que vous choisirez pour l’accompagner.

A 799 euros, le Huawei Mate 10 Pro paraîtrait presque abordable face à ses concurrents principaux. Bien qu’étant un produit résolument différent, le Galaxy Note 8 est proposé à 1009 euros. Quant à l’iPhone X, son tarif s’envole à 1359 euros, soit le prix de la version exclusive Porsche Design du Mate 10. Avec un tel prix, le Huawei Mate 10 Pro a toutes les chances de rencontrer son public. Lequel ? D’abord les fans de la marque mais également ceux qui recherchent un smartphone à la hauteur des derniers nés de Samsung et Apple pour un prix plus décent. 799 euros, c’est un tarif acceptable pour un smartphone très haut de gamme.

Notre avis

Ce Huawei Mate 10 Pro est sans aucun doute l'un des meilleurs smartphones de l'année 2017. Le constructeur n'a rien laissé au hasard, avec un smartphone au design classe, élégant, qui n'a rien à envier aux modèles les plus plébiscités. Huawei a cédé à la tendance des écrans 18:9 pour notre plus grand bonheur et les performances sont au rendez-vous. L'intelligence artificielle intégrée offre une expérience unique, indescriptible même. Nous n'avons jamais rien vu de tel. Cette IA est partout et nulle part à la fois, mais elle est bien là. Ajoutez à cela un appareil photo extrêmement performant dans toutes les conditions, une qualité audio digne d'un haut de gamme (enfin), une autonomie au top et une recharge rapide bluffante, et vous avez tous les ingrédients du smartphone presque parfait. Presque, car Huawei a dû faire des choix qui chagrineront certains utilisateurs. On pense par exemple à l'absence de port jack, de port microSD ou encore l'absence de définition QHD sur l'écran. Reste que pour 799 euros, Huawei frappe très fort. Le constructeur propose un concurrent sérieux de l'iPhone X et du Galaxy Note 8 (si l'on enlève la particularité du stylet) pour 350 euros de moins pour le premier, et 200 euros de moins pour le second. Si vous cherchez un haut de gamme au top sans avoir recours à l'ablation d'un rein, le Huawei Mate 10 Pro est sans doute le smartphone que vous recherchez.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Honor Play : le smartphone gaming à petit prix !

Le Honor Play est désormais officiel en France. Annoncé plus tôt en Chine, le nouveau smartphone de la gamme cible les joueurs. Mieux, Honor souhaite démocratiser le smartphone gaming avec un prix très attractif de 329€. Mais la concurrence est…

Test Xiaomi Mi A2 : Android pour tous et tous pour One

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi A2, l’un des nouveaux smartphones Android One de la célèbre marque. Après le test du Mi A2 Lite, un appareil au rapport qualité-prix très attractif nous nous sommes intéressés à son…

Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…

Test Sony Xperia XZ2 Premium : le roi du multimédia !

Le Sony Xperia XZ2 Premium vient compléter la gamme de smartphones haut de gamme du japonais. Avec ce modèle la marque intègre tout ce qu’elle sait faire de mieux. Elle mise avant tout sur l’expérience multimédia avec un écran 4K HDR et une qualité de son incomparable. Nous avons pu utiliser le XZ2 Premium pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet.