Google Home Mini : un bug pousse l’enceinte à espionner ses utilisateurs !

Maj. le 25 octobre 2017 à 10 h 45 min

Á cause d’un capteur tactile mal calibré, les premières unités du Google Home Mini – dont celles que nous avons découvert lors de la conférence Ask More du 4 octobre – se sont mises à espionner leurs propriétaires. Alors qu’aucune commande vocale ne l’interpelle, l’enceinte connectée s’allume aléatoirement et se met à enregistrer tous les sons aux alentours.

google home mini

Comme vous le savez, toutes les enceintes connectées du marché tendent constamment l’oreille à l’affût d’une commande vocale de son propriétaire. Pour le Google Home, le Google Home Max et le Google Home Mini, il s’agit du fameux  » Ok, Google ». Dès que le Google Assistant présent dans l’enceinte entend cette phrase, il se montre prêt à vous obéir et à vous satisfaire. Comme nous l’avions vu par le passé, le Google Home peut s’activer accidentellement. Pour le Google Home Mini, c’est différent : un bug pousse l’enceinte à enregistrer les bruits ambiants de manière totalement aléatoire.

Google Home Mini : l’enceinte enregistre tout ce que vous dites

Ce soucis de fonctionnement a été repéré par Artem Russakovskii du site AndroidPolice. Il a été l’un des premiers élus à pouvoir expérimenter le Google Home Mini dans sa vie quotidienne. Dès les premiers jours, l’homme a noté que l’enceinte s’activait régulièrement sans la moindre raison, bien plus couramment que son Google Home ou que son Amazon Echo. Intrigué par ses anomalies, Artem a décidé d’espionner son enceinte connectée. Comme il le redoutait, le Google Home Mini s’allume donc sans raison et se met à enregistrer les sons alentours.

Comme vous le pourrez le remarquer dans la vidéo ci-dessous, le Google Home Mini s’active, ses voyants lumineux clignotent et il se met à écouter attentivement tous les sons ambiants. Comme précisé dans les réglages de l’enceinte, tous ses enregistrements sont stockés en ligne par Google, sauf si vous ne lui donnez pas la permission, ce qui risque de compromettre la réactivité de votre appareil. Toutes les enceintes stockent en effet des enregistrements des commandes de l’utilisateur afin d’améliorer la reconnaissance vocale.

Artem a rapidement contacté Google. La firme s’est rendue à l’évidence : ce Google Home Mini souffre d’une défaillance de son capteur tactile qui le pousse à s’éveiller à vous espionner sans que vous en soyez conscient. Face à ce problème, Google a tout simplement désactiver la fonction tactile sur le haut de l’enceinte comme nous l’expliquons dans notre test complet du Google Home Mini. Une décision radicale mais visiblement indispensable.

Réagissez à cet article !
  • Gargamel

    Bug ou Feature? =D

    • Pierrot Envelo

      Il faut être naïf de croire que même « éteint » ils n’écoutent pas … Ce sont des mouchards, ni plus ni moins !

      • wtf

        c’est la NSA qui se frotte les mains ;)

  • aRmata

    mais merci ont l’avais tous compris ici depuis un bon moment déjà

    le problème c’est pour ceux qui ne s’informe pas

  • Berserker79

    Un bug !!! Ouais c’est ça !!! Google vous surveille !!!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Ford SafeCap : une casquette connectée étonnante pour ne pas s’endormir au volant

Ford décide de lancer un objet connecté dédié à la sécurité en dévoilant une casquette intelligente qui aidera l’automobiliste qui la porte afin qu’il ne s’endorme pas lorsqu’il est au volant. Une initiative pour le moins intéressante et qui suscite la curiosité il faut bien l’admettre. Regardons de quoi il retourne exactement concernant cette fameuse casquette connectée.

7314971297d5c43cde416df57cd1182accccccccccccccccc