Google s’explique sur l’échec des Google Glass !

Même si les Google Glass n’ont pas (encore) connu le destin à succès qu’on lui prédisait, Google croit encore en son projet, mais dans une version repensée, remodelée pour mieux être en phase avec son époque. C’est un peu la leçon que tire la firme de Mountain View de cet épisode et elle ne souhaite pas enterrer ses fameuses lunettes connectées pour autant.

C’est à l’occasion du rassemblement South by SouthWest au Texas que Astro Teller, responsable des projets au Google X, a fait le point sur la semi-déception des Google Glass. Pourtant, tout s’annonçait au mieux au moment de leur présentation. On nous promettait alors de nouveaux usages révolutionnaires. Aujourd’hui, le projet a changé de mains et son orientation est totalement revue.

Google Glass, pourquoi un échec ?

Selon Astro Teller, le buzz a dépassé toutes les attentes et a même été trop loin. Alors que le monde high-tech se laissait aller à envisager des usages plus fous les uns que les autres, l’intérêt du public aurait alors ensuite baissé en comprenant que les Google Glass n’était pas sans défaut (une autonomie très réduite par exemple).

De même, la distribution des kits de développement (programme Explorer) est aussi vivement critiquée par Astro Teller. La sortie est restée assez confidentielle et la rareté ainsi que le mystère autour du produit a progressivement fait peur aux plus fervents défenseurs des Google Glass.

En outre, les fameux kits en nombre limité ne proposaient que des prototypes là où les premiers acheteurs s’attendaient à avoir un produit fini. A nouveau, la déception ne pouvait que primer sur toutes les autres sensations. Viennent ensuite des polémiques sur la vie privée qui se sont amplifiées et qui sonnèrent le glas du projet dans sa version 1.

Désormais entre les mains de Tony Fadell, le cofondateur de Nest qui officie désormais chez Google, les Google Glass sont en train de subir un virage à 180 degrés pour trouver la meilleure voie possible afin de se faire une place au soleil.

Via

Réagissez à cet article !
  • Kalvin

    réalité virtuelle… sports extrêmes, haute qualité vidéo et photos 180 degrés voire 360 degrés, jouer au beach volley et ne pas craindre le sable, jouer à des jeux immersifs sportifs, dans la nuit avec des zombies qui vous courrent après pour de vrai (VR) et vie sous-marine (filmer sous l’eau de mer à 10m de prof), chargement solaire, tout doit fonctionner avec un nano SIM et plus besoin de téléphone avec nous = ce sera une réussite ! Je ne comprends pas qu’il ne m’aient pas engagé pour avoir des idées… après… faudra une mini centrale nucléaire aussi… on engage un physicien nucléaire !! facile quoi, Google ont de l’argent pour investir dans le future… alors pourquoi pas… !!

  • AXBiC

    Les Google Glass vont cartonner…………………………S’ils divisent le prix par 5 :X

    • toonet

      par 5 ? t’es gentil ! par 9 ou par 10 ca serais deja plus raisonnable…

  • Toto_O

    Le temps de l’annonce, le temps du projet…le temps de la sortie, le temps de blabla + le prix de 1500€ à la sortie et ce pas pour tout le monde : oui ca créer un bide mondial, bien fait pour eux, cela aurait couté 150€ ca l’aurait fait…

    • Bomahz

      150€ ? Essaie de te rendre compte du projet que c’était, rien que la technologie qu’il a fallu déployer pour arriver à un résultat tel que celui-ci, ou même de la R&D, tous les ingénieurs , chercheurs etc…qui ont bossé dessus…150€ faut pas abuser non plus.

      Au final j’espère qu’ils arriveront à un prix entre 100-200, mais il va falloir attendre que la technique rattrape la pensée, qu’ils maîtrisent leurs procédés etc…

      L’innovation coûte chère, mais c’est ce qui fait avancer notre monde (ou le détruire, c’est selon votre point de vue :p)!

  • Slaughter

    Perso si ça s’accompagnait d’une VRAIE réalité augmentée façon avion de chasse, pourquoi pas :D

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !