Google doit de l’argent aux utilisateurs d’iPhone pour avoir volé leurs données personnelles

Google You Owe Us, une association de consommateurs britannique, a récemment lancé un recours collectif à l’encontre de Google. De juin 2011 à juin 2012, la firme américaine aurait collecté les données personnelles des utilisateurs d’iPhone en contournant les paramètres de confidentialité de Safari. En conséquence, Google devrait jusqu’à 500£ à chaque utilisateur en guise dommages et interêts.

google iphone

Le géant de l’informatique est une nouvelle fois accusé de s’être montré trop curieux envers ses utilisateurs. Selon « Google You Owe Us », Google a collecté illégalement les données personnelles des utilisateurs d’iPhone par le biais du navigateur web installé par défaut sur iOS. Selon la plainte déposée ce jeudi à l’encontre de Google, les faits se sont déroulés de juin 2011 à juin 2012 en Angleterre et au Pays de Galle. Au total, c’est 5,4 millions d’utilisateurs d’iPhone qui seraient concernés !

Google est accusé d’avoir collecté les données personnelles des utilisateurs d’iPhone !

Pendant cette période, Google n’aurait pas hésité à faire fi des paramètres de confidentialité du navigateur web Safari pour récupérer les données personnelles des possesseurs d’iPhone. La firme installait à votre insu, et contre les réglages définis par les internautes, des cookies sur Safari. La pratique a été découverte en 2012 par un chercheur de l’Université de Stanford. Comme vous vous en doutez, Google a déjà été condamné à une amende 22,5 millions de dollars. C’est une somme, mais Google a déjà vu pire.

Afin de prouver la responsabilité de Google dans cette histoire et envoyer un message fort aux géants de la Sillicon Valley, l’association « Google You Owe Us » a lancé un recours collectif. Comme précisé par le porte parole de l’association, l’affaire sera portée devant les tribunaux en 2018. En attendant, si un britannique pense faire partie des 5,4 millions de victimes de Google, aucune démarche n’est encore nécessaire.

Si le recours collectif parvient à prouver la culpabilité de Google, les utilisateurs lésés vont devoir prouver qu’ils ont bien possédé un iPhone pendant ces dates pour recevoir une compensation financière. Selon The Telegraph, cette compensation pourrait dans certains cas grimper jusqu’à 500 livres sterling ! Comme à son habitude, Google conteste cette accusation et a minimisé l’importance des faits. On vous tient au courant de la suite des événements. D’ici là, prenez soin de vous et restez connectés !

 

Réagissez à cet article !
  • « doit » => « pourrait devoir »

  • RocknPizza

    OMG

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !