Free : pour Xavier Niel il ne faut pas forcément inventer pour réussir, Apple aime ça

Free est au coeur de l’actualité suite à la promesse de Xavier Niel d’une annonce fracassant sur le mobile la semaine prochaine. En attendant, le trublion des télécoms a prodigué des conseils à des lycéens lors d’un évènement baptisé « Champions… à l’Ecole ». Lors de son discours, il a expliqué aux lycéens qu’il ne fallait pas forcément inventer pour réussir. Ce n’est pas Apple qui dira le contraire. Ah humour quand tu nous tiens !

xavier niel

Xavier Niel est en pleine préparation de la conférence du 14 Mars où il présentera une offre Free Mobile fracassante. Mais il a tout de même un peu de temps à accorder aux collégiens, lycéens et étudiants. Dans le cadre du projet « Champions… à l’Ecole », le patron de Free s’est joint au PDG de Vente Privée Jacques Antoine Granjon et le meilleur chef du monde 2017, Guy Savoy.

Leur intervention visait à prodiguer quelques conseils et témoigner de leur parcours jusqu’aux sommets. Le point commun entre ces trois hommes, ils n’ont jamais fait de grandes études mais sont reconnus au niveau international. Les étudiants étaient donc très attentifs lors de cette conférence en toute décontraction.

Pour Xavier Niel, pas besoin d’inventer pour réussir

Comme le racontent nos confrères du Parisien, Xavier Niel s’est prêté au jeu des questions-réponses lors de cette intervention auprès des étudiants réunis à l’Université de Créteil. Une question a particulièrement retenu l’attention des spectateurs, question posée par un étudiant : « est-ce que pour réussir, on doit forcément inventer quelque chose ? »

La réponse de Xavier Niel a été limpide. Non, une invention n’est pas nécessaire pour réussir. Il explique que l’innovation ce n’est pas forcément inventer. Il prend pour cela l’exemple de la GoPro :

On se demande pourquoi on n’y a pas pensé avant. Une boîte qu’on se colle sur la tête et qui vaut aujourd’hui un milliard.

Pour Xavier Niel, la proposition faite par une entreprise est plus importante qu’une invention en elle-même. C’est par exemple ce qu’il a fait dans la téléphonie mobile. Free Mobile n’a rien inventé mais a proposé quelque chose qui n’existait pas en baissant les prix des forfaits et en simplifiant l’offre grâce à un modèle économique différent. Pour continuer de répondre à la question de l’étudiant, Xavier Niel poursuit :

Vous savez quelqu’un a décidé de vendre des lunettes à 10 euros au lieu de 500 qu’on propose dans les boutiques classiques. Il a ouvert un seul magasin à Paris et il représente aujourd’hui 3% du marché global. Il n’a rien inventé mais moi j’ai pu en acheter trente paires. J’en ai dans chaque pièce, dans ma voiture, ça a changé ma vie.

L’exemple d’Apple

Xavier Niel n’a pas cité Apple, mais si l’on doit prendre un exemple connu de tous dans le secteur high-tech, la marque à la Pomme est le parfait symbole que l’on peut réussir sans inventer. Le premier iPhone n’était pas une invention en soi. Apple a simplement repris plusieurs technologie existantes et a proposé un produit unique au monde car il avait trouvé la bonne formule.

On connaît la suite. En révolutionnant le smartphone, Apple est désormais la marque high-tech la plus puissante au monde. Elle avait déjà réussi ce pari en révolutionnant le monde de la musique avec iTunes et le pari de la musique dématérialisée. Autant d’idées qui ne sont pas des inventions mais qui ont changé la vie des gens parce qu’elles n’existaient pas avant.

D’ailleurs toute la philosophie de la marque est là. Lorsque Steve Jobs et Steve Wozniak travaillaient dans leur garage, ils ont récupéré des composants chez les diverses firmes de la Silicon Valley et ont inventé l’Apple I, un PC qui rentrera dans l’histoire.

Cela ne veut pas dire qu’inventer ne fait pas réussir. Samsung par exemple invente des nouvelles technologies d’écran. Ces inventions permettent au coréen d’être aussi l’une des entreprises les plus puissantes au monde. Disons simplement qu’il existe aujourd’hui plusieurs écoles pour réussir : celle de ceux qui inventent et celle de ceux qui ont des idées révolutionnaires.

Free Mobile : pourquoi le quatrième opérateur séduit autant

Réagissez à cet article !
  • DarkSamS

    ENFIN !

    Depuis le temps que je dis nos marques n’ont rien inventé à eux seules…

    Après ils ont une sacrée imagination et idées pour ensuite créer quelque chose de super dont Apple et Samsung.
    Mais ces gens qui parlent sans connaitre l’histoire du smartphone ou PC et osent dire que c’est les inventeurs juste car ils dominent le marché et sont influencés par leur leadership, m’énerve énormément…

  • Martin

    Apple n’a rien inventé ou presque (je ne connais pas tous sur cette marque ^^), comme beaucoup d’autres constructeurs. Mais je déteste Apple plus que tous les constructeurs, pas à cause de leurs produits, mais à cause de leur manie à créer un besoin signe de distinction sociale (c’est un peu extrême mais c’est l’idée).
    Voilà, j’ai finis ^^.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR reste le champion des plaintes utilisateurs, sur le mobile et sur le fixe !

Quel est l’opérateur qui suscite le plus de plaintes ? Pour y répondre, l’Association française des utilisateurs des télécoms a dévoilé son observatoire des plaintes et des insatisfactions. Première observation : c’est Free qui provoque le moins de réclamations et c’est SFR qui en provoque le plus !

1536bb927a6f4f32962d6818d8dc3e89,,,,,,,,,,,,