Free Mobile : le forfait 50 Go permet de consommer 200 Go de data voire plus

Free Mobile n’a pas annoncé d’offre comprenant de la data illimitée mardi dernier comme tout le monde l’espérait. Il semblerait toutefois que son forfait 50 Go ne soit pas aussi limité qu’il en a l’air. Alors qu’au début du mois, un client de l’opérateur consommait sans problème pas moins de 104 Go, voilà qu’il révèle aujourd’hui qu’il est parvenu à consommer pas moins de 202,38 Go. Mais comment est-ce possible ? Il nous explique sa combine.

free mobile data forfait

Free Mobile : il consomme plus de 200 Go sans le moindre bridage !

Le 7 mars dernier, un abonné Free Mobile consommait 104 Go de data sans bridage. Tout laissait alors penser que l’opérateur était sur le point de dévoiler une offre avec data illimitée mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Aujourd’hui, voilà que nos confrères d’Univers Freebox rapportent que le même abonné est, cette fois-ci, parvenu à consommer plus de 200 Go soit quatre fois son Fair Use mensuel. Il l’ont alors aussitôt contacté et voici la réponse qu’il leur a fourni :

« J’ai consommé ces 202,38Go de data avec un HotSpot E5786 LTE-A. J’ai tout simplement réussi à consommer un tel volume de data mobile car le débit en upload n’est plus réduit chez Free Mobile au-delà du fair use. Et uniquement lorsque l’on est connecté à une antenne compatible LTE-A (lorsque le 1800 MHz a été installé). »

Free Mobile fait flop : pas de data illimitée mais le roaming inclus toute l’année

On a donc la réponse aux deux énigmes, il suffit d’être connecté à une antenne LTE-A 1800 MHz pour disposer d’un bonus de data. Bien évidemment, maintenant que l’utilisateur en question a dévoilé sa combine, on imagine que Free Mobile fera le nécessaire pour brider à nouveau son forfait, quelle que soit la bande de fréquence sur laquelle vous êtes connecté. Toujours est-il que d’ici là, certains n’hésiterons sans doute pas à en profiter !

Réagissez à cet article !
  • tabo56

    L’usage en hotspot est pas interdit par Free ? Je croyais avoir vu un truc là-dessus.

    • kevin david

      Non je l’utilisait quand javais un forfait free

      • tabo56

        Dans le téléphone oui, mais je crois que c’est avec un hotspot comme expliqué dans l’article. Quand tu mets ta sim dans un appareil dédié pour faire un connexion internet.

        • Matt Hieu

          Oui, c’est interdit. Mais en pratique, ils ne vérifient pas.

          • tabo56

            Ha ok.

          • Adrotitanique

            Alorspkils disent que c est interdit q ils ne vérifient pas :0

          • Matt Hieu

            Parce qu’ils ont pas envie de vérifier.
            Ce genre de clause dans le contrat, c’est comme les clauses “bon père de famille”, c’est juste un moyen d’éviter les abus. Si quelqu’un se met à utiliser sa connexion dans un modem pour faire du téléchargement 24h/24, cette clause permettra à Free de résilier son contrat. Mais quelqu’un qui utiliserait sa connexion occasionnellement avec un modem, il n’ont pas de raison de le bloquer ou de le virer.

            Après, de toute façon, c’est le genre de restriction qui n’a pas beaucoup d’intérêt en pratique. Si Free bloquait totalement les modems, ça n’empêcherait de toute façon pas ceux qui veulent un modem de le faire en achetant un smartphone d’entrée de gamme…

        • crachoveride

          En effet, au dernière nouvelle c’est internet, à moins que les conditions aient changés depuis, la flemme de regarder ^^

          • Matt Hieu

            Non, pas changé : “Sont strictement interdites les utilisations du Service et/ou de la SIM notamment suivantes […] utilisation dans le cadre de boitier radio ou de clé ou carte 3G”.

          • tabo56

            D’accord. C’est bien ce qu’il me semblait alors.

        • kevin david

          a d’accord j’avais mal compris

    • AndAb

      Le conditions générales interdisent l’utilisation d’un forfait voix dans un notepour pour plusieurs raisons :
      1 : il vendent en parallèle des forfaits hot-spot/clé 3g beaucoup plus cher
      2 : ça réduirait le nombre de contrat internet fixe

      Comme dis plus bas il ne vérifie pas mais il faut activer la sim via un téléphone.

      Il n’y a pas de forfait à 100 ou 200 go car il sera toujours possible d’avoir un deuxième forfait dans un téléphone que l’on utilise que comme hotspot.

  • Trop vieux pour ces conneries

    Heu … j’ai pas compris. Cette consommation c’est en Upload qu’il l’a faite ?

  • Matt Hieu

    Il avait vraiment rien de plus intelligent à faire ?

    Si au moins c’était pour un vrai usage utile, mais non, il a juste fait ça pour faire son malin, au détriment de la qualité de service pour les gens à proximité (hé oui, la ressource radio est une ressource partagée entre les utilisateurs d’une même zone…).

    • ouiss-ks

      Il utilise une plus grande quantité de data, mais pas un plus grand débit alors où est le rapport avec la qualité de service des autres ? Si tu ouvre 4 robinets pour remplir 4 bassin de 50L et y en a un qui se met 200L dans la sienne, les autres auront toujours leurs 50L avec le même débit hein, c’est juste que son robinet restera allumé plus longtemps

      • Matt Hieu

        “Si tu ouvre 4 robinets pour remplir 4 bassin de 50L et y en a un qui se
        met 200L dans la sienne, les autres auront toujours leurs 50L avec le
        même débit hein”
        C’est vrai uniquement si le débit de l’arrivée d’eau est supérieur au débit des 4 robinets.

        Or, sur un réseau télécom, ce n’est jamais le cas, les réseaux sont dimensionnés en tenant compte du fait que la plupart des sessions sont très courtes, et que tu n’as donc qu’une petite fraction des abonnés qui sont actifs à un instant t.

        Mais si des petits rigolos s’amusent à faire exploser les compteurs juste pour le plaisir de le faire (on a les plaisirs qu’on peut), tout ce dimensionnement se casse la gueule.

        Alors bien sûr, c’est pas un mec tout seul qui va poser problème. Mais quand on donne de la visibilité médiatique à ce genre de choses, ça peut faire des émules et des courses à celui qui a la plus grosse (c’est d’ailleurs déjà le cas… début mars il y en a un qui exhibait fièrement ses 100 Go, aujourd’hui c’est 200…).

        • ouiss-ks

          Si les opérateurs sont pas bete ils ont une enorme marge et doivent tenir compte du nombre d’habitant sur une meme antenne et doivent considerer qu’eux tous peuvent se connecter en meme temps, et faut aussi prendre en compte des personnes qui se deplacent. Et avec le lancement des box 4G, j’ai aucun doute sur les capacités de leurs réseaux… Si c’etait pas assez surdimensionné, les opérateurs (Bouygues et Orange dans ce cas) ne se serait pas lancé dans ce genre d’offre

          • Matt Hieu

            “Si les opérateurs sont pas bete ils ont une enorme marge…”
            Ce serait au contraire TRÈS bête de la part des opérateurs de dimensionner les réseaux en tablant sur une connexion de tous les abonnés en même temps. Parce que ça coûterait extrêmement cher pour rien.

            Et clairement, on est très loin d’un tel dimensionnement. Qui serait de toute façon physiquement impossible. Par exemple, quand un opérateur te dit qu’il offre de la 4G+ à 300 Mbit/s, ces 300 Mbit/s c’est en fait la capacité d’une cellule. Cette capacité est partagée entre tous les abonnés présents sur la cellule. Et sauf cas exceptionnel, une antenne-relais = 1 cellule. Et il y a un moment chaque année où on voit bien que les réseaux sont très loin d’être dimensionnés pour que tout le monde soit connecté en même temps : à minuit le 1er janvier. En zone dense, même les SMS passent mal à ce moment. Alors qu’un SMS, c’est de l’ordre de 200 octets à peine (et encore… un SMS “Bonne année”, c’est quelques dizaines d’octets à peine).

            Pour pouvoir offrir 300 Mbit/s à tous les abonnés en même temps, il faudrait un relais par abonné (et en dehors des considérations financières et du raccordement, ce serait de toute façon impossible niveau radio).

            Sur le même principe, côté fixe, Orange va mettre jusqu’à 128 abonnés à 1 Gbit/s sur chaque arbre GPON. Sachant que la capacité d’un arbre est de 2.4 ou 4.8 Gbit/s maximum, on tombe dans le pire des cas à moins de 20 Mbit/s disponibles par abonné, 50 fois moins que le débit nominal de leur abonnement. Et ensuite, ces arbres sont agrégés vers un backbone via des liens qui, dans la plupart des agglomérations, ne dépassent pas quelques dizaines de Gbit/s (donc ce qui correspond en théorie à la bande passante de quelques dizaines d’abonnés).

            La seule technologie de connexion Internet qui garanti le débit promis par l’opérateur, c’est l’ADSL. Mais cette garantie n’est valable que entre l’abonné et le DSLAM. Au delà, ce n’est déjà plus le cas, le DSLAM étant raccordé au reste du réseau avec un débit très inférieur à la somme des débits de toutes les lignes connectés dessus (je sais pas trop où ça en est actuellement, mais quand Free offrait du 5 Mbit/s sur la Freebox, les DSLAM étaient connectés en 155 Mbit/s, et chaque DSLAM pouvait accueillir plusieurs milliers d’abonnés… après ça a été upgradé en 1 Gbit/s, au delà je sais pas).

            “Si c’etait pas assez surdimensionné, les opérateurs ne se serait pas lancé dans ce genre d’offre”
            Ils peuvent se lancer dans ce type d’offres parce que les réseaux sont correctement dimensionnés pour l’usage normal estimé par les opérateurs pour ce type d’offres. Et dans pas mal d’endroits, on peut déjà observer des fluctuations de débit assez importantes en fonction de l’heure, signe que le dimensionnement n’est pas très large.

            Et dans ce genre de course à la plus grosse, on va bien au delà de l’usage normal.

            D’ailleurs, c’est pour ça que Free autorise l’utilisation d’un smartphone en mode modem mais pas l’utilisation d’un boîtier modem dédié. Parce que le mode modem du smartphone, c’est du dépannage, relativement peu utilisé en pratique, alors qu’un boîtier modem dédié, ça ouvre la porte à un usage très intensif, pour lequel le réseau n’est pas du tout dimensionné.

          • John

            Tu as raison dans les grandes lignes, par contre chez Orange c’est 32 abonnés max par arbre GPON, 64 chez SFR, pas 128.

          • Insomnia

            Je pense pas que les antennes soient limité à 300Mbit/s comme tu le dis, sachant que la plus part son fibré donc on parle plus du 1Gbit/s c’est l’appareil utilisé qui fait la limite haute, la distance entre celui ci et l’antenne, le nombre d’utilisateurs sur l’antenne et comment est le serveur du site que tu vas visiter et le nombre de requête qu’il reçoit.

          • Matt Hieu

            Ce n’est pas parce que c’est câblé en 1 Gbit/s que la radio permet d’exploiter cette bande passante ! C’est comme un routeur WiFi, il a beau avoir un uplink à 1 Gbit/s, si derrière le Wi-Fi est du 802.11n, le débit radio ne dépassera pas 450 Mbit/s.

            “c’est l’appareil utilisé qui fait la limite haute, la distance entre
            celui ci et l’antenne, le nombre d’utilisateurs sur l’antenne et comment
            est le serveur du site que tu vas visiter et le nombre de requête qu’il
            reçoit.”
            Là tu parles de ce qui limite le débit réel mesuré. Les 300 Mbit/s, ce n’est pas le débit réel, c’est le débit annoncé par les opérateurs, c’est-à-dire théorique maximal quand les conditions sont idéales :
            * un appareil compatible,
            * un seul utilisateur actif,
            * une distance, une quantité d’obstacles et un niveau d’interférences suffisamment faibles.

            Tu penses bien que si techniquement la radio était capable d’assurer 1 Gbit/s avec des terminaux compatibles, les opérateurs ne se priveraient pas pour mettre ce chiffre en avant plutôt que 300 Mbit/s…

            Le calcul est facile à faire. Dans un canal LTE, on a 60 sous-porteuses par MHz de largeur du canal porteur. Avec un encodage 64 QAM on a 6 bits par symbole. Et un symbole LTE dure 71.4µs. Donc avec une porteuse de 20 MHz, on a 7200 bits (60*20*6) transmis par tranche de 71.4µs, soit 100.8 Mbit/s (7200/71.4). Mais ça c’est le débit brut, tu en as environ un quart qui est “consommé” par la signalisation (canal de contrôle, synchronisation, etc…) et on arrive à 75 Mbit/s de débit utile. Ajoute un MIMO 4×4 ou du MIMO 2×2 et une agrégation de porteuses pour arriver à 40 MHz de large, et ça donne les 300 Mbit/s. Mais à condition d’utiliser toute la ressource radio disponible, donc c’est bien 300 Mbit/s à partager entre tous les terminaux connectés à la même antenne. Quand plusieurs terminaux sont active en même temps, les sous-porteuses sont réparties entre les différents terminaux.

            En pratique, pour faire 300 Mbit/s, Bouygues fait du MIMO 2×2 (je crois que personne n’a déployé du 4×4 pour l’instant) et agrège 3 porteuses pour un total de 40 MHz : 10 MHz dans la bande 800, 15 MHz dans la bande 1800 et 15 MHz dans la bande 2600 (et à terme, ça sera 45 MHz, en rajoutant 5 MHz de plus dans la bande 1800, ce qui permettra de pousser à 337.5 Mbit/s).

            Après, comme chaque relais émet 3 lobes dans 3 directions différentes, peut-être que ça peut être 300 Mbit/s par lobe. Mais ça ne change rien au fait que tous ceux qui sont dans un même lobe doivent se partager ces 300 Mbit/s. Et du coup, les valeurs de débit réel mesurées en pratique sont souvent bien inférieures, même dans une avec un bon niveau de réception.

          • Insomnia

            Ah non je pense qu’on se comprends il va de soit qu’un simple utilisateur ne pourra pas prendre le maximum c’est certains

          • ouiss-ks

            J’ai pas tout lu mais c’est vrai qu’avec l’exemple du nouvel an, on peut voir que c’est pas dimensionné pour tous les utilisateurs simultanément 😂

    • Insomnia

      Il a simplement utiliser plus longtemps le réseau mais surement pas réduit celui des autres, c’est un partage de réseau et non au débit sur une antenne heureusement sinon il serait très simple de saturer une antenne

      • Matt Hieu

        Le temps qu’il a consommé inutilement, il n’était plus disponible pour les autres.

        Après, je le répète, c’est sûr que s’il y a qu’un guignol qui s’amuse à ça, l’impact est négligeable. Mais en donnant de la visibilité médiatique à ce jeu, ça risque d’inciter des gens à faire la course… 100 Go la semaine dernière, 200 Go aujourd’hui…

        Et oui, il est très simple de saturer une antenne… C’est bien pour ça que en un même point ton débit peut pas mal fluctuer au fil de la journée, parce que justement, la capacité maximale de l’antenne est atteinte.

        De même qu’en fibre, il suffit que 3 abonnés sur un même arbre téléchargent au maximum de leur connexion pour que l’arbre soit saturé (bien évidement, ça n’implique heureusement pas que les autres n’ont plus de débit, si un 4ème arrive, ça va simplement réduire le débit des 3 autres pour faire de la place).

  • so

    Ah oui il pouvait pas fermé sa gueule cette abruti maintenant,la qualité du réseau va devenir mauvaise

    • Jibz.

      Va devenir mauvaise ^^

  • Insomnia

    De mémoire FREE n’autorise pas l’utilisation d’une carte SIM dans un hotspot, le mec si il se fait prendre il va surement recevoir une sacré facture….

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

f23f3c82a22ead9117feb07cd862c7a5zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz