Facebook vous manipule mais vous explique pourquoi !

Date de dernière mise à jour : le 8 février 2017 à 15 h 52 min

Facebook exploite des algorithmes très particuliers pour afficher les publications dans votre flux d’actualité. Depuis plusieurs mois, ce ne sont plus les statuts de tous vos amis qui apparaissent mais les posts sélectionnés par Facebook en fonction des interactions que vous avez avec vos amis (like, commentaires, consultations du mur …). Cette évolution avait mené à une dérive poussant le géant du réseau social à s’excuser mais ce dernier ne compte pas s’arrêter sur un premier coup d’essai.

Facebook

Il existe un précédent à cette histoire. Facebook avait ainsi été pris auparavant la main dans le sac, la firme s’était rendu coupable d’avoir testé les flux d’actualités de 680 000 membres sans la moindre autorisation. Le projet avait pour but d’observer les effets d’une actu du réseau social sur le moral. Les chercheurs ont ainsi recueilli des données précieuses liées à la réception de publications tristes ou heureuses. La méthode a été logiquement décrié. Une fois l’étude publiée, l’affaire avait contraint Facebook à s’excuser. Ce qui n’est pas sans rappeler la polémique du moment concernant les pseudonymes des drag queens.

Trois mois après cette expérience, Mike Schroepfer, le directeur technique de Facebook donne sa vision des choses sur le blog officiel de la firme bleue. Selon lui, en publiant l’étude, les initiateurs de la recherche ont manqué de clairvoyance en expliquant pas simplement les objectifs et la méthodologie adapté. Le retour de bâton n’en fut que plus violent.

Malgré tout, Facebook persiste et signe. Les études scientifiques continueront sur les usagers. Le billet du blog officiel précise juste les règles adoptées afin d’obtenir des résultats suffisamment exploitables et pertinents. L’une des résolutions consiste en la mise en ligne d’un site internet spécifique qui recensera toutes les recherches effectuées sur le super réseau social.

Il n’y aura par contre aucune obligation pour Facebook de prévenir un utilisateur qui ferait l’objet d’un test scientifique via son profil. Et ici réside tout le problème moral auquel le géant bleu ne répond pas. Dans les multiples domaines de la science, un cobaye a l’obligation d’être informé de la procédure et des dangers éventuels. Un principe de base auquel Facebook semble vouloir définitivement s’affranchir. Peut-être qu’il est temps de s’intéresser à une alternative comme Ello qui a pour mot d’ordre le respect de la vie privée.

Via

Réagissez à cet article !
  • Anthony Michael Agosti

    Ça fait bien un bail que plus rien ne m’étonne vraiment concernant FB…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus 5 : le bug de redémarrage impacte aussi son autonomie

Le bug de redémarrage fait toujours du tort au OnePlus 5 et ce, malgré le récent déploiement du correctif. En effet, le terminal voit aujourd’hui son autonomie être impactée depuis la mise en service de cette update, celle-ci faisant baisser drastiquement la batterie de l’appareil même lorsque les usagers ne l’utilisent pas.

Quel téléphone regardera-t-on avec nostalgie dans 10 ans ?

Nos smartphones évoluent vite, très vite. Ces bouleversements technologiques parfois vertigineux invitent à la réflexion. Si le 3310 a aujourd’hui un parfum de nostalgie, quels aspects techniques regarderons-nous avec nostalgie dans 10 ans ? On fait le point pour vous.

Google Home débarque en France le 3 août !

Google Home débarque officiellement en France, l’enceinte connectée sera mise à disposition dans l’hexagone à compter du 3 août prochain et permettra de communiquer avec les divers services partenaires à travers Google Assistant. La firme voit les choses en grand et souhaite devenir le point central de la maison connectée.

9610448c79c08a4d1bde4ca735a8f72233333333333333333333333