Facebook lance « downvote », un nouveau bouton pour signaler les contenus violents ou inappropriés

Facebook lance « downvote », un bouton sous les commentaires pour signaler ceux qui sont violents ou inappropriés. Une option présente uniquement sur les comptes de quelques utilisateurs américains. Rien à voir avec un bouton « je n’aime pas », car son utilisation est toute autre. L’expérimentation devrait aider Facebook à mieux modérer les commentaires offensants, sans que les utilisateurs n’aient à passer par l’option de signalement, qui contient trop d’étapes.

Je n'aime pas

Facebook a ajouté une fonctionnalité « downvote » pour quelques utilisateurs américains de son réseau social. Un bouton de répugnance qui permet de signaler instantanément les commentaires violents ou inappropriés aux modérateurs. Le nombre de downvote d’un commentaire ne sera d’ailleurs pas affiché. Mais l’option engage une procédure de signalement auprès de la modération de Facebook. L’objectif du réseau social est de faciliter les signalements et d’améliorer sa modération sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

Facebook test « downvote », une option de signalement des commentaires inappropriés

Des utilisateurs de Facebook aux États-Unis ont vu apparaître une nouvelle option, lorsqu’ils naviguent dans les commentaires d’une page publique. A côté de l’option « Répondre » est apparue un bouton « Downvote ». Un bouton bien éloigné du fameux « J’aime », car son utilisation n’a rien à voir avec un bouton « Je n’aime pas », que Facebook ne souhaite pas ajouter à son réseau social. En effet, le rôle de cette nouvelle option est bien différent d’un simple désaccord avec un commentaire.

Nous ne testons pas un bouton « je n’aime pas ». Nous testons une fonctionnalité qui donne la possibilité aux utilisateurs de faire un retour sur les commentaires des pages publiques. C’est en test chez un nombre limité de personnes aux Etats-Unis

Le bouton « downvote » permet donc aux utilisateurs de signaler un commentaire inapproprié. Cliquer dessus aura trois conséquences. La première est la disparition du commentaire dérangeant, pour l’utilisateur. La seconde est le déclassement du commentaire, qui n’apparaître plus dans les premiers résultats. Le troisième est l’envoie d’un signalement à la modération de Facebook. Mais avant, le réseau social demandera à l’utilisateur la raison de cette demande.

Mais ce sera beaucoup plus simple qu’avec l’option de signalement standard qui comporte plus sieurs étapes, et qui est assez inefficace. Ainsi, le bouton « downvote » proposera simplement de classer le commentaire entre « offensant », « hors sujet » et « trompeur ». C’est donc une option de signalement simplifiée, qui devrait permettre au réseau social d’améliorer la modération des commentaires. Si l’expérimentation est un succès, l’option devrait être progressivement déployée en France.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…