Étude : vos smartphones vous feraient perdre la mémoire

C’est une pathologie dans l’ère du temps et qui risque d’être mentionnée de plus en plus souvent : l’amnésie numérique. Pour donner un exemple concret, lorsque vous ne parvenez pas à vous rappeler d’un numéro de téléphone d’un membre de votre famille c’est une manifestation de ce type d’amnésie.

Kaspersky amnésie numérique étude

Pouvant être rapprochée de l’Effet Google décrivant l’affaiblissement de la mémoire à force d’avoir recours à Google pour n’importe quel problème, cette amnésie numérique correspond à ces données que nous oublions à force de les stocker dans nos smartphones. Ne nous leurrons pas, nous sommes accrocs à nos appareils.

Cette étude menée par Kaspersky Labs dévoile des chiffres pour le moins édifiants. Sur près de 6000 individus de 16 ans et plus vivant dans 6 pays différents, les résultats prouvent à quel point nous basons toutes les informations qui nous sont nécessaires dans la mémoire nos appareils connectés.

  • 58 % des Français ne connaissent pas le numéro de téléphone de leurs propres enfants.
  • 90 % de ce même échantillon ne connait pas celui de leur école
  • 51 % ne connaissent même pas le numéro de leur lieu de travail

Pour une part des 16-24 ans, 43% estime que leur smartphone contient quasiment tout ce qu’ils doivent savoir ou se souvenir, 32% toutes tranches d’âges confondus. Ce phénomène est constaté parmi toutes les tranches d’âges réparties uniformément selon leur sexes. Non seulement se reposer sur son smartphone affaibli notre mémoire mais cela nous rend encore plus vulnérable à la perte ou au vol de cet objet.

42% seraient effondrés à l’idée de perdre leur appareil contenant toutes les informations précieuses dont ils ont besoin. En englobant ce concept, quasiment 72 % des français considèrent Internet comme une extension de leur cerveau (83 % chez les jeunes européens).

Ces données sont tempérées par le Dr. Kathryn Mills de l’UCL Institute of Cognitive Neuroscience de Londres, celle-ci expliquant que la mémorisation s’effectue par une sélection de l’information la plus importante. S’il est normal d’oublier, cela permettant d’éviter des surcharges mnésiques, vous devez toutefois éviter de dormir à côté de votre smartphone, cela nuirait à votre sommeil et donc à la consolidation de votre mémoire. Elle termine :

L’oubli devient cependant un handicap lorsqu’il porte sur des informations qu’il nous faut impérativement retenir. L’une des raisons pour lesquelles les consommateurs se soucient moins de retenir les informations s’explique par le fait qu’ils les confient trop souvent à des appareils connectés. En effet, dans de nombreuses sociétés, l’accès à Internet paraît aussi stable que celui au réseau d’électricité ou d’eau.

Kaspersky amnésie numérique étude

via

 

 

 

 

 

Réagissez à cet article !
  • Nexus-Gen

    J’ai jamais vu une étude aussi pourri pourquoi savoir le numéro de ses enfants alors qu’on l’a dans les contacts … Et le fait de ne pas le savoir n’est pas une perte de mémoire c’est juste qu’on ne rentre pas a chaque fois le numéro on appui sur le contact et basta.

    • fred

      Tout a fait d’accord,ce n’est pas de la perte de mémoire du tout,juste qu’on utilise notre mémoire pour autre chose.

      • Merci

        Bien vu, on est même plus apte à mémoriser les trucs importants que ces numéros de téléphones.
        Ils font des études pour n’importe quoi. Fautes des études utiles.

        • fred

          je cite « cette amnésie numérique correspond à ces données que nous oublions à force de les stocker dans nos smartphones » Par quel miracle peut oublier un truc qu’on a jamais appris? Faut que ces « chercheurs » m’explique ce tour de magie. LOL

          • Athena223

            Même nos parents et grand parents ne les connaissais pas par cœur car ils (ont) avait pour cela des répertoires téléphonique.

          • Nexus-Gen

            Moi aussi je veut être payes pour des études à deux balles. Je serais RICHE , RICHE MOUHAHAHAHAHA

  • did

    Je suis tout à fait d’accord avec les précédents commentaires,
    En plus maintenant grâce à ces joujoux, on est capable de faire quelque chose qu’on n’a jamais fait ou jamais su faire dans la vrai vie, que ce soi dans des tâches physiques ou non, en cherchant rapidement sur des aides styles Google, Youtube, …
    Je ne parle même pas du multitâches qu’on est capable de faire, simplement et rapidement.

    La seul chose qui me préoccupe avec la technologie d’aujourd’hui, c’est que le niveau d’orthographe des gens devient catastrophique, pour le moment on parle d’une minorité de gens, mais à voir dans un avenir proche…

    • black

      Et pourtant, je me suis grandement améliorer justement, grâce aux prédictions etc. même si il me reste du boulot XD.

  • black

    perso…jamais mémo celui de mon taff ^^ mais pour mes enfants encore trop petit, je pense que cela sera mémo dans ma tête vu que celui de ma femme y est deja, alors un ou deux numéro en plus.

  • Enzo Ouaki

    Parso je vois pas pourquoi je connaîtrai les numéros de mes contact puisque j’ai pas à le taper pour les appeler ou leur envoyer un message. Si le numéro est enregistrer au nom de Roberto et que je veux appeler Roberto bah je clique sur le bouton, rien à foutre de savoir si c’est 0659103485 ou 0619377511

  • jon Pelous

    Michel Serres, sans faire d’étude de plusieurs mois, a constaté qu’aujourd’hui le savoir est stocké sur internet. Alors la société n’a plus besoin de ceux qui accumulent le savoir pour le transmettre. En revanche nous aurons besoin d’apprendre aux prochaines générations comment accéder au savoir. Donc nul besoin de mémoriser des choses dont on n’a pas besoin. Il faut juste que ce soit disponible sur internet et dans les livres. Après le  » temps de cerceau disponible » ainsi libéré, chacun est libre d’en faire du bien ou de la merde…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !