C’était comment la vie avant les téléphones portables ?

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 13 h 49 min

La vie sans téléphones portables ? Oui, cela a bien existé et l’Homme survivait tant bien que mal dans ces conditions difficiles. Si les moins de 30 ans n’ont peut-être pas connu cette époque, voilà une occasion de revenir sur ses choses que l’on faisait sans nos portables et encore moins nos smartphones.

Pour appeler, il fallait passer par le téléphone fixe ou une cabine téléphonique, un mobilier urbain en voie de disparition à l’heure des smartphones. Les plus modernes avaient des bippers TamTam à la ceinture, le top de la high-tech en terme de communication mobile ! Pour garder le lien avec ses amis sans portable et sans Facebook, il fallait les contacter et même leur rendre visite (incroyable) ! Lorsqu’on faisait une nouvelle rencontre et que l’on voulait enregistrer un contact, il fallait du papier et un stylo ou encore de la mémoire pour retenir un numéro de téléphone !

Comment pouvait-on vivre sans téléphones portables ?

Pour aller d’un point A à un point B, on regardait attentivement le parcours sur une carte et l’on n’hésitait pas à demander son chemin, deux choses que Google Map remplace aujourd’hui. La ponctualité était également très importante dans la mesure ou l’on ne pouvait pas prévenir de son retard ou même jouer à Candy Crush et Flappy Bird en attendant que la personne arrive… Lorsqu’on mangeait avec d’autres personnes, on n’avait d’autres choix que de leur parler et relancer la conversation pour combler les blancs, sans consulter son profil Facebook ou ses mails toutes les cinq minutes.

En cours, on n’avait pas le problème de l’interdiction des portables et impossible de tricher en allant chercher des réponses sur Internet. Nos téléphones portables et smartphones occupent aujourd’hui une place tellement importante dans nos vies qu’on ne pourrait s’en séparer. Pour certains, leur smartphone est même plus important que le sexe. Ce ne sont que quelques exemples des choses que l’on faisait différemment avant d’avoir nos mobiles. Que vous ayez connu ou non cette époque, venez nous donner votre avis sur la question ou partager vos anecdotes à ce sujet !

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kundun

    L’evolution de l’espece humaine, a cause ou grace a son intelligence, n’est plus liee aux effets naturels, mais uniquement a l’avancee technologique que nous meme fabriquons.

    Comment faisions-nous pour nous deplacer sans vehicule ? Pour rester propre sans eau courante ? Pour nous nourrir sans magasin ? Pour nous chauffer sans source de chaleur artificielle ?

    En dans quelques annees, les gens trouveront notre facon de vivre actuelle completement archaique.

    Bref, une polemique trop facile et qui pourtant s’applique a toute notre existence, il faut admettre cette evolution, s’y soumettre sans s’y perdre.

  • kakashi4ever

    Leur smartphone est même plus important que le sexe!?!?!
    o_O

    Y’en a au moins un qui préfère qu’on lui donne son phone que de lui filer à bouffer.

  • Knozelfhoegtj

    Y’a une chose que vous avez oublié de différencier : Oui, les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître cette époque, sans téléphone portable. Techniquement, ça existait. Maintenant, est-ce que vous pensez qu’en 1999, par exemple, c’était très répandu pour les moins de 20 ans ?

  • diffeow

    A la lecture de cette article on a l’impression qu’une certaine humanité et simplicité de vie s’est perdue… On peut dire que l’avènement du portable puis du smartphone a beaucoup changé nos habitudes, et en si peu de temps !

  • MilesVorkosigan

    N’oublions tout de même pas qu’il y avait des cabines téléphoniques pratiquement partout et que l’individu bien organisé avait toujours son Filofax à portée de main (agenda, carnet d’adresses, anniversaires, listes de courses, tâches, notes, etc. organisés dans une petite farde à anneaux et à feuillets amovibles, pour ceux qui ne sauraient pas de quoi il s’agit). Par ailleurs, les PDA électroniques (Casio, Sharp, PalmPilot, etc.) étaient aussi fort répandus dans les années ’80-’90. Il en était de même pour les plans des villes publiés sous forme de livre de poche que l’on se devait de garder également à portée de main dans la boîte à gants de son véhicule en guise de GPS… C’était moins « intégré » comme outils et méthodes mais ça fonctionnait tout aussi bien… Nous avons bien été jusque dans la Lune sans ordinateur ou presque !

  • Lucien Cassandre

    Et pour moi, c’est toujours comme ça, dingue non?