Bouygues Télécom augmente le prix de ses forfaits à partir du 9 juillet 2018

Bouygues Télécom a décidé d’augmenter le prix de ses forfaits pour certains clients.  L’opérateur de Martin Bouygues vient en effet de faire parvenir la nouvelle à ses abonnés dans un courriel. Si vous ne vous opposez pas à cette augmentation automatique du prix de votre forfait, il vous coûtera plus cher à partir du 9 juillet 2018. 

Bouygues télécom

« Votre forfait évolue » annonce Bouygues Télécom dans un courriel relayé par l’UFC Que-Choisir. Sous couvert « d’enrichissements exclusifs », l’opérateur a décidé de gonfler votre facture de 3€/mois à partir du mois de juillet.

Bouygues Télécom annonce une augmentation du tarif de ses forfaits à ses abonnés !

Les abonnés d’un forfait mobile profiteront de plus de data, explique Bouygues. Par exemple, les abonnés ayant souscrits au forfait B&YOU 50Go recevront 20Go de données mobile en plus, pour un total de 70Go mensuels, et de 30Go par mois au lieu de 10 en Europe et dans les DOM. « Ces avantages vous sont réservés à des conditions exceptionnelles et sans réengagement » assure l’opérateur. De leur côté, les forfaits fixes ont été enrichis soit des appels illimités vers les mobiles en France et vers certains pays étrangers, soit de la suite de sécurité Norton.

Ce n’est qu’à la fin du mail, en petit caractères, que Bouygues Télécom précise que cet enrichissement de votre forfait va vous compter 3€/mois à partir du 9 juillet 2018. Si vous refusez ces nouveaux tarifs et ces enrichissements supplémentaires, vous devez le faire savoir à votre opérateur avant le 9 novembre. En l’absence de réaction de votre part, Bouygues considérera pas défaut que vous avez accepté ce nouveau tarif. Pour vous opposer à ce changement de tarif, il vous suffit de :

  • vous rendre sur www.bouyguestelecom.fr
  • rendez-vous dans votre espace client en ligne
  • cliquez sur la rubrique Mon compte
  • choisissez de conserver votre offre actuelle

Pour rappel, Bouygues Télécom avait déjà annoncé la hausse du prix des forfaits Bbox dans des conditions similaires en mai dernier. Comme le souligne l’UFC Que-Choisir, il s’agit d’une pratique répandue chez Bouygues, SFR et Free. « Cette technique permet aux opérateurs de contourner l’interdiction qui leur est faite d’imposer des options payantes sans l’accord de l’abonné » regrette l’UFC.

bouygues télécom
Crédit photo : UFC Que-Choisir

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !