Bouygues Telecom : un abonné reçoit une facture de 60 000 euros après dix jours au Maroc

Date de dernière mise à jour : le 16 mai 2016 à 19 h 38 min

Cette petite entreprise se souviendra du déplacement d’une de ses salariées au Maroc. Elle a en effet reçu une facture de 60 000 euros de la part de Bouygues Telecom. Un énième « choc de facturation » en quelques mois seulement.

Le « choc de facturation » ou « bill shock » a le vent en poupe ces derniers temps. Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce « bill shock » est un phénomène étrange qui touche les opérateurs mobiles. Ces derniers envoient des factures mirobolantes à leurs abonnés, bien souvent lors d’un séjour à l’étranger. Les nouvelles règles européennes concernant les frais de roaming n’y feront rien. Et que dire dans le cas d’un voyage hors de l’Europe.

Cette salariée de la petite entreprise Frigo Driver en a fait l’amère expérience, comme nous le racontent nos confrères du Parisien. En déplacement pendant près de dix jours au Maroc, elle a donc utilisé son smartphone dans un cadre professionnel. Mais la facture reçue par l’entreprise a été pour le moins salée : plus de 60 000 euros !

En août et septembre 2015, , implantée dans le Val-de-Marne, j’ai reçu deux factures de Bouygues Télécom qui me réclamait au total 60 410,97 € HT ! Je venais de changer d’opérateur et j’ai d’abord pensé à un piratage. – Gérant de la société Frigo Driver –

Evidemment, le chef d’entreprise est tombé des nues, d’autant que son employée « va régulièrement en Allemagne et en Grande-Bretagne » sans qu’il n’y ait « jamais eu de problèmes ». Il dénonce d’ailleurs les pratiques de l’opérateur :

Il n’y a eu aucune alerte de consommation. Et d’un seul coup, sans prévenir, la carte SIM a été désactivée.

Stupéfait, le gérant s’est alors rendu dans une boutique Bouygues Telecom pour en savoir plus sur cette affaire. C’est seulement à ce moment qu’il s’est aperçu que cette facture faramineuse coïncidait avec le séjour de sa salariée au Maroc.

Plus de 10 euros par mégaoctet, de la folie

L’opérateur assure avoir respecté la procédure habituelle à savoir : « SMS à l’arrivée à l’étranger, SMS à partir d’un certain seuil de consommation, et alerte avant coupure de ligne, par sécurité pour le client en cas de vol ».

Bouygues Telecom sous-entend que la salariée a donc probablement utilisé son smartphone au Maroc et utilisé beaucoup de données. Et à 10,24 euros le mégaoctets, ça va très vite. A titre indicatif, visionner un film de 500 Mo coûte donc 5000 euros.

Pour atteindre les 60 000 euros, la salariée aurait donc dû utiliser aux alentours de 6 Go de données au Maroc. C’est beaucoup mais ce n’est pas impossible, surtout pour un usage professionnel.

Là où ça coince pour Bouygues Telecom, c’est que même si la salariée avait voulu utiliser autant de données, elle n’aurait normalement pas pu. Car comme l’indique l’Arcep, « sauf accord particulier, la réglementation impose aux opérateurs de verrouiller la fonction de téléchargement dès lors que la facture a franchi le seuil de 50 €. Un SMS doit alerter le client dès que 80 % du seuil est franchi et avant coupure de ligne ». Selon Bouygues Telecom, le client étant un abonné professionnel, ce seuil de 50 euros n’est pas applicable. Une précision importante.

La salariée assure non seulement qu’elle n’a pas reçu ces alertes, mais l’Arcep précise par ailleurs qu’il lui était impossible de savoir en temps réel l’impact de sa consommation sur le plan financier. Car sur les alertes envoyées par SMS par l’opérateur ne figure aucun montant, simplement les minutes de communication ou le nombre de mégaoctets utilisés.

Faute d’accord pour le moment, l’entreprise envisage donc de conduire l’affaire devant la justice. Une histoire qui devient hélas un peu trop régulière. Il y a quelques temps, Bouygues Telecom envoyait une facture de 77 000 euros à l’un de ses abonnées parti en République Dominicaine. Mais ce n’est pas le seul opérateur a avoir connu ce genre d’histoire. SFR a également facturé plus de 52 000 euros à l’un de ses clients. Lui aussi était parti à l’étranger.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Aldwyr

    Ils vont se plaindre à chaque fois dans la presse les gens quand ils ne sont pas content de leur facture ?
    Qu’ils portent plainte, c’est D as leur droit. Après, je ne suis pas sur qu’ils gagnent car s’ils se servaient d’un forfait professionnel (et qu’il a été annoncé tel quel auprès de l’opérateur), ce ne sont peut être pas les même condition que pour un forfait grand public.
    Autant aller voir s’il y a des conditions particulière pour les forfait professionnel avant de crier au scandale.

    • Flo974

      10 000 euros 1Go de données, c’est pas un scandale pour toi?

      • Martin

        Les opérateurs étrangers en profitent, d’accord les opérateurs français sur les 10€ du Mo se font aussi un « petit » bénéfice, mais l’autre partie s’en mets plein les fouilles.

        • Flo974

          Bien sur c’est toujours la faute des autres!

          • Lynx25

            Et bien par exemple il y a bientôt un an, les tarifs de roaming en Tunisie ont explosé, car pour supporter la charge des coûts de renouvellement du réseau, les (ou « le ») opérateurs ont fait porter la charge sur les touristes. La population locale n’ayant pas les moyens de payer des forfaits à prix élevés, l’itinérance pour 1 Mo te coûtera 18€ en moyenne, 1min = 4.3€ en moyenne …. avant ces tarifs étaient 4 fois plus bas !
            Donc oui, les opérateurs étrangers ont un énorme rôle dans le coût de l’itinérance, et oui, nos opérateurs français ont également un rôle de prévention en tant que professionnels du secteur !
            Pour bosser pour un opérateur, on a jamais eu de tels scandales (j’ai déjà vu du 300/350€ en une journée au Pérou, la personne a bien eu le sms d’informations des tarifs pratiqués là-bas, mais n’en a pas tenu compte lol, le lendemain sa ligne était bloquée), mais un bug ou une anomalie ça peut arriver à tout moment.

          • Martin

            Je ne dis pas ça, je dis que les opérateurs français en profitent, MAIS aussi les opérateurs étrangers. J’imagine en plus que ça marche dans les deux sens : une personne d’un pays étranger qui vient en France doit aussi s’en prendre plein le porte-feuille ! (sauf si une loi européenne empêche cela, mais là je ne sais pas)

      • Aldwyr

        Bah eu, non.
        Un scandale, c’est quand on cache l’information et que l’on a découvre par hasard. Ici, les tarif était clairement indiqué dans la grille tarifaire. Il n’y a donc aucune surprise pour qui se renseigne. Le Maroc, ce n’est pas l’Europe. Ils appliquent le tarifs qui veulent au autre opérateur.

        C’est un tarif excessif (largement même) à la limite. Mais va te plaindre au Maroc dans ce cas alors. Car c’est eu qui facture allègrement Bouygues et Bouygues ne doit pas être en reste aussi avec une marge, mais cela n’a rien d’illégale.
        Si tu n’est pas content, tu n’as qu’à pas te servir de leur service où aller chez quelqu’un qui n’en abuse pas (bon courage).

        Dans tout les cas, ce n’est pas la tarification qui est remit en question ici, c’est le non blocage du forfait à 50€ De dépassement ainsi que la non communication dès dépassement de forfait.

  • Martin

    Ce n’est pas que à l’opérateur de surveiller la consommation des clients à l’étranger. Le client aussi à sa part de responsabilité : tu sais que tu pars à l’étranger alors tu t’informes sur ton forfait et des hors-forfaits du pays où tu vas. Sur place tu consultes de « temps en temps » ton suivi conso sur le site de Bouygues (payer 10€ de HF par consultation du suivi pour faire attention c’est mieux que de ne pas faire attention et de payer 60 000€).

    Moi-même ayant été en Espagne (d’accord les coûts ne sont pas les mêmes mais quand on est étudiant on a un petit budget donc on surveille), je regardais ce que je consommais sur le site de Bouygues (sur un réseau wifi quand je le pouvais), je me suis autorisé 15€ de HF et puis voilà je me suis tenu à ne pas les dépasser !

    Bien sûr l’opérateur a une part de responsabilité, mais la salariée en a une plus grande. Quand je vois ça je me dis que les gens n’ont plus de responsabilité : ils se disent que c’est la faute de la personne au-dessus, jamais de la leur !

    • Martine B

      n’importe quoi! quand vous utilisez votre carte visa a l’étranger vous ne pouvez pas dépasser votre découvert autorisé! que les consommations ne soient pas bloqué à un certain seuil montre l’opportunisme financier de ces compagnies .
      Pour votre info une étude britannique a démontrer qu’une grande partie de la data de votre forfait mobile est en fait consommé pour l’ouverture des divers messages publicitaires qui s’affichent automatiquement quand vous surfez sur internet.
      Certains opérateurs étrangers ont donc commencé a bloquer les pubs pour permettre a leurs clients de profiter vraiment de leur forfait data.
      quid des opérateurs Français?
      Posez vous les bonnes questions? A qui profite le crime?

  • sudden

    C’est proprement scandaleux les prix prohibitifs que pratique l’ensemble est opérateurs mondiaux sur les frais de roaming. Absolument rien ne justifie de telle pratique et c’est honteux que nos propre opérateurs ne nous préviennent pas plus que ça (on ne parle pas de qqls centaines d’euros mais bien de plusieurs dizaines de milliers d’euros et la ça mérite un peu plus qu’un simple SMS envoyé vite fait à la va vite). Bref ça me conforte dans l’idée que nos opérateurs sont contents quand leur clients font se style de boulettes et quil n’ont aucun intérêt à bien nous informer et nous prévenir si le client y va un peu trop fort.

    • Martin

      Il ne faut pas donner les tords aux opérateurs, les clients aussi sont responsables, enfin ils devraient l’être ! Ce n’est que mon avis, mais aujourd’hui plus personne ne va chercher l’information, tout doit leur être mis devant les yeux sans qu’ils aient à faire quelque chose.

      « C’est honteux que nos propre opérateurs ne nous préviennent pas plus que ça » : C’est à nous aussi de nous informer. En se rendant en boutique reste le moyen le plus sûr pour avoir les informations relative à notre forfait.

      • sudden

        « La salariée assure non seulement qu’elle n’a pas reçu ces alertes, mais l’Arcep précise par ailleurs qu’il lui était impossible de savoir en temps réel l’impact de sa consommation sur le plan financier. Car sur les alertes envoyées par SMS par l’opérateur ne figure aucun montant, simplement les minutes de communication ou le nombre de mégaoctets utilisés. »

        Bien sûr que le client a sa part de responsabilité mais encore faut-il qu’il est toute les informations requises pour pouvoir reagir et modifier sa façon d’utiliser ses données mobile.
        Notre téléphone est le meilleur moyen de communication que l’on a toujours à disposition sur nous en permanence… comment cela se fait il que nos opérateurs n’arrive pas à communiquer avec nous dans ses moments là ? On ne parle pas de qqls centaines d’euros mais de plusieurs milliers… et là c’est scandaleux de leur part de nous informer le minimum pour une facture aux prix maximum.

        • Martin

          Je comprends que Bouygues soit fautif de ne pas avoir correctement prévenu la personne de l’usage trop intense de son forfait. J’entends bien cela, et Bouygues doit en répondre.

          Mais comme tu le dis : « encore faut-il qu’il [le client] est toute les informations requises pour pouvoir réagir et modifier sa façon d’utiliser ses données mobile » : c’est ce que je t’ai indiqué plus haut : elle doit s’informer des risques. On peut comparer cela à la prise d’un médicament, on doit lire la notice pour être prévenu des effets secondaires qui peuvent nous arriver, même si c’est le médecin qui nous l’a prescrit (encore plus valable sur les médicaments sans ordonnances !).

          Opérateur fautif : oui ; client fautif : aussi !

          • sudden

            Payer 60 000 euros pour seulement 6 gigas c’est purement scandaleu et de ne pas prévenir le client du montant hf qu’il est en train engendrer j’appelle cela du vol. L’opérateur aurait pu indiquer le prix ou tout simplement appeler son client pour le prévenir de vive voix (il le font bien tout les ans au moment du renouvellement de forfait donc pourquoi pas dans ce cas là ?) On parle tout de même de 60 000 euros et pas d’une facture de 250 euros que tout le monde peut payer facilement même en grinçant des dents. Bref moi tout ce que je vois c’est que ce silence de l’opérateur profite bien à son porte monnaie au détriment du client qui aurait pu modifier sa conso si il avait été mis au courant de TOUTES les informations concernant son forfait.

          • Martin

            Si l’UE n’était pas là nous aussi nous paierons des montants astronomiques en terme de roaming dans la zone Euro. C’est comme l’inflation, on dit que les prix augmentent, mais nous il faut pas se plaindre : à peine 2% par an, et encore depuis 2012 ça n’arrête pas de baisser, et aujourd’hui c’est à 0%

            Les tarifs sont élevés pour trois raisons à mon sens :
            – quand tu vas à l’étranger et donc que tu utilises le réseau du pays, tu as un impact sur le réseau, donc tu payes.
            – dans ce même cas, tu utilises une ligne qui n’est pas à ton opérateur, et que tu n’as pas aidé à financer en payant ton forfait, donc tu payes l’utilisation mais aussi les frais de fonctionnement, d’entretiens, …
            – ET la dernière, étant la plus grosse partie des énormes frais de roaming : les opérateurs : ton opérateur n’est pas tous seul à s’en mettre plein les fouilles, ce coup là : ils sont deux ! Je pense que les opérateurs locaux sont ceux qui s’en prennent plus que ton opérateur dans l’histoire (ils profitent ^^ quand tu viens dans leur pays, tu es un touriste, et comme toute l’économie du tourisme, tu payes plus cher).

            Oui j’ai compris que l’opérateur est fautif, je te l’ai déjà dis, n’insiste pas plus là-dessus, tu tournes autour du même argument : « l’opérateur, il y a que lui qui est fautif » (je ne suis pas méchant hein je constate juste ^^).

            Je dis que comme dans tous aujourd’hui, il faut se méfier. Il faut faire attention aux conditions et autres choses qu’on ne lit jamais. Donc, le client est pour moi le plus grand fautif.

            Quand tu pars en voyage (même d’affaires), tu t’informes sur les prix pratiqués sur place, tu t’informes sur le coût de la vie, tu t’informes sur les conditions de retrait d’argent avec ta carte bancaire, …. et bah il faut aussi penser au forfait !

          • sudden

            Bien sûr que le consommateur est le premier responsable de ce qui lui arrive et j’ai jamais dit le contraire mais que ton opérateur te laisse dépenser 60 000 euros pour une conso de 6 pauvre gigas sans te prévenir plus que ça je trouve cela scandaleux et malhonnête de leur part. Point barre.

            Le reste (frais de roaming, conditions d’utilisation, tarifs pratiqué par les opérateurs étrangers…) c’est une autre discutions, mais moi initialement je reagissais sur le faite que quand ton opérateur te laisse dépenser plus d’un an de salaire sans te prévenir du montant que tu es en train d’engendrer, c’est tout simplement dégueulasse de leur part.

          • Martin

            Oui c’est dégueulasse, ils profitent de l’ignorance des gens avec ce genre de pratique, la moindre des choses serait un sms à chaque palier de 20€ de hors forfait ou quelque chose comme ça, mais c’est sûr qu’ils doivent se faire leur beurre avec ça ;)

            D’accord je comprends bien :) je croyais que tu t’obstinais à dire que l’opérateur était le plus grand fautif, d’où mon insistance ^^

  • Djib

    Mais je ne comprend pas pourquoi les gens ne prennent pas une puce type Lycamobile ou Lebara Mobile, sa coute rien on peux avoir les appels illimitée entre Lycamob ou lebara , les sms et mms illimitée bon l’internet sa sera pas illimitée mais sa évitera des factures astronomique ! 60 000€ je me demande sa vaut a combien d’année de forfait BT ?

  • Spitfire

    Je suis chez Free et quand j’étais à l’étrager aucun soucis portugal et espagne 3 G activé j’ai payé quand même 20 € ^^’

    • Patata

      Va au Maroc on verra si c’est toujours gratuit

      • Spitfire

        Mdr :’)

  • Courgito Alf

    A ce prix, l’internet n’a plus rien d’accessible, même pour un usage pro.
    A l’étranger, je m’en tiens donc à la solution : data désactivées, wifi uniquement (bien suffisant en vacances !), GPS hors ligne.
    Pour les usages pro, négocier un forfait adapté, dans tous les cas il faut éviter le hors forfait.

    • Martin

      ou prendre un forfait dans le pays où tu vas, comme ça pas de problème ^^.

  • Salva

    c’est çà de trainer sur xhamster ^^

  • Vous savez ce qui est con ? C’est que pour 150 Dh ( ~ 12 euros) la dame aurait pu avoir 12 go de data 4G chez meditel (opérateur marocain).

    C’est con :/

  • mobileGeek

    impossible que cette personne n’ait été prévenu, il existe en effet des barrages chez tous les opérateurs pour éviter ces dépassements….Ces barrages ne peuvent être levé que si le client le demande. Quand on lit l’article, on comprend qu’il y a eu un volume important de données téléchargées…et que l’entreprise se dit que la meilleure défense, c’est l’attaque….