Bitcoin : 20% des investisseurs se sont endettés pour en acheter

Maj. le 9 février 2018 à 11 h 53 min

Près de 20% des personnes qui possèdent du Bitcoin se sont endettées pour en acheter, révèle une étude réalisée auprès de 3000 sondés par CoinDesk. Selon nos confrères de Bloomberg, cette pratique suscite la frayeur des banques et des organismes de régulation. Craignant que les investisseurs ne remboursent pas leur prêt, de nombreuses banques veulent interdire l’achat de cryptomonnaies. 

bitcoin

Après la hausse fulgurante de son prix fin 2017, le Bitcoin, et le marché des cryptomonnaies en général, s’est brusquement écroulé. Début février, le cours du Bitcoin est même passé sous les 6400$. Les actions des différents gouvernements, et des organismes officiels, découragent de nombreux investisseurs. Aux USA et au Royaume-Uni, des banques ont même décidé d’interdire l’achat de cryptomonnaies par cartes de crédit.

Bitcoin : seuls 52% des investisseurs ont déjà remboursé leurs dettes !

Selon l’étude réalisée par CoinDesk, 20% des personnes qui ont décidé d’investisseurs dans le Bitcoin ou dans les cryptomonnaies, ont dû s’endetter pour en acheter. De nombreux investisseurs auraient ainsi contractés un prêt auprès d’un organisme financier. Tant que le Bitcoin, l’Ethereum et le Ripple continuaient de grimper, cette pratique ne posait pas problème.

Depuis que la valeur du Bitcoin ne cesse de dégringoler, les banques s’inquiètent de la solvabilité des investisseurs. Selon l’étude de CoinDesk, seuls 52% des personnes qui se sont endettées sont déjà parvenues à renflouer leur dette. Aux yeux des banques, les investisseurs qui ont contracté un prêt comptait sur l’envolée du Bitcoin pour rembourser leurs dettes. Face au Krach du Bitcoin, les banques commencent donc à s’inquiéter pour leur argent.

Selon les analystes de CoinDesk, la méfiance des banques est en partie responsable de l’effondrement du Bitcoin. Depuis le début de l’année, la monnaie virtuelle a déjà perdu plus de 44 milliards de dollars en valeur. Autre facteur aggravant : les efforts de nombreux gouvernements pour réguler les cryptomonnaies. En France, Emmanuel Macron a même annoncé son souhait que le FMI puisse contrôler le Bitcoin. Quel avenir pour le Bitcoin et les cryptomonnaies ?

Réagissez à cet article !
  • foxraph

    Lol les boulets. Moi c’est rembourser depuis des années. Maintenant c’est bonus

  • Euclide

    Pour aller plus loin :
    Audit autour de la BlockChain au Senat (Francais)

    https://www.youtube.com/watch?v=4dBhW5YVTKw

  • Insomnia

    Bien entendu c’est l’acheteur qui a fait le crédit qui en pâtira, même si c’est idiot le banquier à quand même accepté, les banques n’ont pas compris après la crise des crédits immobiliers

    • Guillaume Soghonian

      Précisons également que dans beaucoup de pays, les gens disposent de carte de crédit (avec remboursement à la fin du mois quand la paye arrive)
      En France, nous utilisons des cartes à débit immédiat/différé donc avec l’argent déjà disponible sur le compte.

      • joe2x

        débit différé = carte de crédit ?

  • Huitre

    La banque, et donc l’euro, n’est pas sécurisé et se casse la gueule, il faut vite l’interdire !!! VENDEZ TOUS VOS EUROS !!! 70% DES MENAGES N’ONT PAS ENCORE REMBOURSÉ LEUR PRET !!! C’EST UN SCHEMA DE PONZI !!! C’EST UNE BULLE, UNE TULIPE, ARNAQUE MONDIALEEEEEE !!!!!!!!!!!!!

    • Delou

      Franchement ce besoin de forcément faire des parallèles (moisis) avec le système bancaire pour couvrir tous les excès du BTC… Encore heureux que le ridicule ne tue pas.

      Investir avec des fonds qu’on a emprunté (par x ou y biais) = Cavalerie. C’est uniquement de la faute du gugus qui a fait ça. Les Banques l’interdisent et peu importe sur quoi c’est fait.

      Un moment faut être objectif 5 minutes.

  • Borny

    Ne jamais investir de l’argent que l’on a pas…
    Ou pas.

    Et en même temps investir de l’argent que l’on n’a pas permet d’avoir un gros effet de levier…
    ça marche relativement… Sauf en cas de crash…

    Quand ce que l’on a acheté se retrouve à valoir moins que l’argent que l’on y a mis.

    • Delou

      Le produits avec effet de levier on une barrière désactivante ou alors une couverture surveillée par le Broker. Ce qui permet de ne pas engager plus que ce qui a été apporté ou avec des risques maitrisés.

      Faire un crédit (ou utiliser des instruments de crédit) pour investir (peu importe sur quoi) c’est prendre par définition des risques inconsidérés et c’est souvent comme ca qu’on finit BDF…

      • Borny

        Je ne parle pas de produits avec effet de levier, mais d’emprunter pour se créer son propre effet de levier.

        A partir de 1000 € de fond, emprunter et jouer avec 10 000 € (par exemple), les gains remboursent l’emprunt, suffit d’avoir un meilleur rendement que le taux du prêt…
        Tu gagnes comme si tu avais 10 000 €, donc 10 fois plus (quasiment, il faut déduire les intérêts d’emprunt) que si tu avais joué avec ton argent.

        Mais tu perds aussi comme si tu avais 10 000 €.

        C’est, globalement, le principe d’emprunter pour monter sa boîte. Ou, plus largement, des gros rachats / LBO financés par l’emprunt.

  • Bob

    Sa remonte sec en se moment. Y en a qui vont louper le train…

  • KRATT

    si tous le monde HOLD il n’aura pas de problème

  • Noxyd

    Règle de base pour ce type de « jeu » : Ne jamais investir plus que ce que l’on est prêt à perdre….
    S’endetter pourquoi pas, chacun fait face à ses propres responsabilités….

    Perso je ne joue pas, mais je peux comprendre que certains soient tentés et leur souhaite de tout coeur de gagner…;-)
    (Juste ne pas oublier une chose : l’argent ne poussant pas dans les arbres ni les blockchains, ce que certains gagnent a forcément été perdu par quelqu’un quelque part… débrouillez vous pour que cela ne soit pas vous ;-)

  • Jessica

    Bonjour Mr et Mme,

    Vous être à la recherche d’un prêt d’argent urgent, vous être rejetez par plusieurs

    banque ou par des faux prêteurs.

    Vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin

    d’argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises. Ne vous en

    faites pas, je peux vous aider.

    Je suis Mme Jessica HOUPER, je dispose d’un capital qui servira à octroyer des prêts

    particulier à court et long terme à toutes personnes dans le besoin d’un prêt allant

    de 1000 € à 10.000.000€ à toute personne sérieuse voulant de ce prêt. 3% a 5% d’intérêt

    selon la somme prêté car étant particulier je ne veux pas violer la loi sur l’usure.

    Vous pouvez rembourser sur 3 à 25 ans maximum selon la somme prêté. C’est à vous de voir

    pour les mensualités. Je ne demande qu’une reconnaissance de dette certifiée manuscrite

    et aussi quelques pièces à fournir. Alors si vous avez besoin de crédit n’hésitez pas à me

    contacter.

    Pour en savoir plus sur mes conditions. Veuillez me contacter directement par

    Email: [email protected]

    Nb: Personnes non sérieux s’abstenir

    Bien Cordialement

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !