Des batteries plus sûres et ultra-résistantes aux températures extrêmes pour bientôt ?

Date de dernière mise à jour : le 23 mars 2016 à 13 h 57 min

Les chercheurs de Toyota ont en effet retrouvé un moyen de retirer le liquide de nos batteries pour créer une source d’énergie plus stable qui complète une charge en moins de 7 minutes. Comment cela est-il possible ? Nous vous expliquons tout.

Sachez, en premier lieu, que le prototype de cette batterie a la même densité d’énergie que nos batteries actuelles mais qu’elle peut rester fonctionnelle à des températures extrêmes. A -30°C, celle-ci marche parfaitement et à -100°C, son taux de décharge est comparable à des batteries de super capacité, elle peut se recharger en moins de 7 minutes.

Cela ne résout néanmoins pas tous les problèmes auxquels les batteries de smartphones doivent faire face, notamment sur le fait qu’elles sont toujours de plus grande capacité mais sans évoluer de technologie puisqu’elles sont toujours au lithium-ion.

C’est tout de même une solution aux nombreux problèmes connus qui causent la mort de la batterie. Ainsi les utilisateurs n’auraient plus vraiment à se soucier de savoir s’il est temps de remplacer leur batterie.

Une batterie doit pouvoir apporter des électrons d’une électrode à une autre. Pour cela, nous utilisons jusqu’à maintenant un liquide dit électrolyte qui fait le lien. Le problème c’est que ce liquide peut fuir ou geler et causer des dysfonctionnements ou l’arrêt total de votre batterie.

C’est pour cela que les chercheurs recherchent une alternative solide à ces électrolytes. Toyota, à travers deux formules chimiques compliquées, semblent avoir trouvé deux substances qui feraient l’affaire. Elles sont nommées Li9.54Si1.74P1.44S11.7Cl0.3 et Li9.6P3S12, et sont chimiquement stables et peu chères à produire.

Mais alors, pour quels effets ? La conductivité avec ces éléments est deux fois plus efficace, et cela augmente la résistance à la température et rend les batteries beaucoup plus sûres. Elles ne sont pour le moment que des prototypes mais ne sauraient tarder à arriver dans nos smartphones, et l’on espère que les explosions et autres désagréments feront partie du passé.

Via

 

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kant1

    Le mot « batterie » et « pour bientôt » dans la même phrase : AHAHAH !

    Je suis sûr qu’on peut retrouver un article d’y a 4 ans où vous parlez de batteries en bois ou souples ou rechargeables avec la chaleur qui « doivent arriver bientôt ». Au final, à part la recharge rapide qui n’a rien a voir avec nos batteries qui elles n’ont pas changées les innovations dans ce domaine on les attends toujours.

    • studywes

      C’est vrai que c’est abusé de lire ça maintenant!!Entre les découvertes révolutionnaire d’un jeune geek ou d’une université du wisconsin ou de je ne sais ou, le constat est le même à chaque fois: pas de changement sous les tropique…