Apple Store : des sorties scolaires font hurler l’Education Nationale

Des sorties scolaires dans les Apple Store ? Dans un reportage du 20h sur France 2 on apprend en effet que des instituteurs emmènent leurs élèves lors de « visites pédagogiques » dans les magasins de la marque. En fait Apple propose depuis longtemps aux enseignants (non sans arrières pensées) des initiations gratuites de deux heures à la programmation informatique. Une initiative qui séduit. Sauf que ce genre de sortie ne respecte pas vraiment le « principe de neutralité » auxquels doivent se soumettre les enseignants selon les inspecteurs de l’éducation nationale. 

apple store opera
Crédits : Wikimedia Commons

Selon France 2 des écoles organisent des sorties dans des Apple Store. Dans un reportage diffusé au 20 heures, on découvre une classe de CM2 d’une école publique en visite dans l’un de ces magasins. Au programme : un cours gratuit de programmation informatique de 2 heures sur iPad encadré par 4 formateurs dont deux vendeurs. Les enfants y apprennent à programmer un petit robot Sphero via une interface simplifiée. Les enfants sont accueillis dans le magasin avec une véritable haie d’honneur, et se font offrir t-shirts et bracelets-USB aux couleurs de la marque.

Apple Store : des sorties scolaires qui ne passent pas

Bien sûr, tout au long du cours de programmation, le personnel met en valeur les produits Apple. Franck Lalieux, délégué syndical de la marque cité dans le reportage explique que cette session vise à créer un effet d’émerveillement « wahou » pour que les enfants reviennent dans les magasins, cette fois avec leurs parents. Et demandent des produits Apple. Un vendeur parle même « d’une vitrine pour nos produits« . Contacté par la chaîne, un directeur d’école explique : « Une sortie sur le codage, ça rentre dans les programmes, donc je l’autorise […] Le fait que ça se passe dans un Apple Store m’a un peu posé question, c’est du privé, y a un côté publicité. Mais les élèves ne repartent pas avec des flyers non plus !« .

Sauf que comme nous l’avons vu plus haut ils repartent tout de même avec des produits flanqués du logo Apple. Le secrétaire général de la SNPI-FSU, l’un des syndicats majoritaires de l’Education Nationale, s’indigne : « un fonctionnaire, dans l’exercice de ses fonctions, ne peut pas faire de la promotion pour un objet commercial ». De son côté le ministère de l’Education Nationale assure qu’il va lui aussi mener l’enquête. Nous vous proposons de revoir le reportage :

Réagissez à cet article !
  • yoyan

    Ils ont cas donner aux établissements des équipements informatiques digne de ce nom plutôt que de les laisser avec des antiquités qui ont souvent plus de 5 ans.

    • Vodkov

      Pour apprendre les principes de la programmation, pas la peine d’avoir un bolide de course (exemple de scratch)

      • diordnAi

        Oui mais les vieilles bécanes à base de Pentium 4 Northwood qui tournent encore sous Windows XP je pense qu’il faudrait commencer à ré-investir.

        • Vodkov

          Là ce n’est plus de l’antiquité mais de la préhistoire :) Ca existe encore XP ?

          Plus sérieusement, Linux existe (scratch tourne sous Linux) … quand aux vieux bouzins, j’ai un vieil Athlon X2-4200 qui tourne sous Windows 10 ! Bon, c’est un peu poussif mais ça me sert encore de station bureautique de base.

          Comme quoi, à chaque besoin son PC ;)

          • Little Monster

            Même un Athlon c’est encore surdimensionné alors que Netbook première génération, c’est plus que suffisant pour cet usage et à cet âge et pas encombrant du tout… :p

          • emmanuel milcent

             » Quoi, un vieux PC tout pourri ? Ouais, mais tu te rends pas compte, c’est trop la honte  » :)
            Je me mets à leur place et imagine ce qu’ils vont te dire :)
            Ils ne se rendent même pas compte de la chance qu’ils ont, ces gamins surgâtés… On est très nombreux à avoir grandi sans PC ni tablette ni smartphone, et on n’en est pas morts pour autant…

      • Little Monster

        Clairement, surtout qu’à une certaine époque c’était des MO5 ou dans le même genre qui étaient utilisés pour dispenser l’apprentissage du langage Turtle ou le basic.

        Donc, même avec des Netbook de première génération avec ATOM 1 seul coeur ça suffit plus que largement… ;)

        • emmanuel milcent

          Comme toi, j’ai l’impression, j’ai commencé l’informatique sur ordinateurs Commodore et Thomson (MO5, TO6 si je ne m’abuse…) au collège (6ème et 5ème). Et j’avais commencé à apprendre les langages Attrb et Pascal, hélas ça ne c’est pas poursuivi au delà de la 5ème (je ne saurais dire pourquoi), plus de cours d’informatique à parti de la 4ème et ce jusqu’en terminale. Il m’a fallu entrer en formation profesionnelle post baccalauréat (pour devenir Technico-commercial) à 22 ans pour retrouver des cours d’informatique (enfin bon, juste savoir se servir d’un PC et initiation à Word, Excel et Powerpoint, mais pas de codage), et je n’avais alors pas de PC (je vivais encore chez mles parents et ceux-ci n’en avaient pas, et ce n’était pas encore quasi indispensable comme de nos jours… les choses ont quand même bien changé

          • DePassage

            Mais c’est fini ce temps là. Je suis un vieux, j’ai commencé à l’école en BEP Administratif sur des machines dont je ne me souviens même plus le nom ni les caractéristiques, si ce n’est d’énormes et horribles écrans au texte vert flashy et des lecteurs de cassettes. Seulement à cette époque, le prof d’informatique apprenait à ses élèves les bases : comment fonctionne un ordinateur, quels sont ses composants, etc… Aujourd’hui ? On colle les élèves devant un PC, on leur demande plus ou moins de faire quelques trucs dans Word et Excel, et terminé.

      • yoyan

        C’est sur. Mais en général leurs ordinateurs sont tellement vieux que le problème n’est pas le programme mais l’os plus mis à jour ou encore les composants qui ont souffert et qui lache.
        Pour moi la solution idéale serait qu’ils proposent du python avec un Raspberry

        • Leo

          Tu às l’air aussi doué en orthographe qu’en informatique…

          • yoyan

            Développe : comment peux tu juger de mes qualités en informatique avec une phrase ? En orthographe j’admets, mais je ne vois pas ce que ça apporte à la discussion…

        • Insomnia

          au collège il y a le programme avec pc, qui dur le temps du collège, au lycée si tu as besoin d’un pc, c’est aux parents d’y participer un peu, on ne fait pas d’enfant sans prendre en compte les frais, de plus aujourd’hui en cherchant bien tu trouve un bon pc avec écran 17 pouce à 250€

          • yoyan

            Ici on parle d’une classe de CM2. Je ne suis pas sur que les parents soient près à mettre 250€ dans un PC (portable je suppose) pour des enfants aussi jeune. Pour l’école, en PC fixe par contre ça peut le faire. A condition de les maintenir en bon état (nettoyage annuel et changement tout les 3 ans).

        • Marc91

          L’Ipad n’est pas indispensable sauf que le but d’Apple est de faire (d’enfermer ?) une génération de développeur de son langage maison Swift afin de pérenniser le développement d’applications sur leur OS. C’est aussi simple que ça.

          • Markus

            C’est l’avenir, quoi

          • emmanuel milcent

            Non. Clairement non.

          • Markus

            Oui car tu détestes Apple, mais si tu mets goigle à la place avec un truc genre java, tu aurais adoré

          • emmanuel milcent

            Non, pas du tout, quelque soit la marque, c’est une pratique à visée commerciale évidente scandaleuse et inacceptable, surtout auprès d’enfants non armés pour pouvoir détecter la tentative de bourrage de crâne et de manipulation bassement mercantile :(
            De toute façon, toi, dès qu’il s’agit d’Apple, tu perds toute raison… mon dieu, quoi, on, ose attaquer ma divinité adorée ! :) Ben ouais, et pas qu’un peu, c’est une honte, et encore une très bonne raison de plus de détester cette marque pour moi… Apple ne fait vraiment en pour être aimé, c’est une évidence… tu devrais sérieusement penser à faire un stage de désendoctrinement
            De toute façon, la question ne se pose pas comme cela, Google ne se serait jamais laissé aller à une pratique aussi vile et basse… au contraire d’Apple, Google fournit un excellent matériel informatique aux écoles, largement suffisant niveau configuration matérielle pour l’apprentissage, très sécurisé, au coût d’entretien extrêmement bas, très facile à configurer… et très peu cher… c’est le jour et la nuit comparé au matériel d’Apple qui est à l’extrême opposé
            Franchement, s’il y a une chose qu’on peut adorer chez Google, c’est bien ce qu’il fait pour les écoles et les écoliers, Microsoft et Apple devraient en prendre de la graine…

          • Markus

            Google fournit le Chromebook, c’est à dire un pseudo-pc avec ses propres services et tout le nécessaire pour capter toute la substance de l’etudiant.
            Je pense que tu n’a conscience de rien.
            Ce m’est pas grave, on ne sera jamais d’accord et ça ne changera pas grand chose.

          • rforce

            « j’ai commencé l’informatique sur ordinateurs Commodore et Thomson (MO5, TO6 si je ne m’abuse…) au collège (6ème et 5ème). »

            C’était pas un placement de marques ?

          • slayers84

            Google fournit un navigateur web plus évolué avec un gestionnaire de fichier comme os tandis qu’un iPad a 350 euros fournit un vrai os complet avec toutes les apps éducatives et professionnels imaginable et 200go de cloud offert tout en étant super facile à configurer et sécurisé donc Apple est en pleins dedans. En plus apple fais aussi la promotion de la programmation pour les jeunes avec swift playground qui est super bien foutue.

            Google avec chrome os rend justement 100% captifs à l’intégralité de ces services et capture de données supplémentaires dans ces serveurs pour nourrir son big data et annonceurs, c’est pire que chez Apple là dessus et tu ne le vois pas.

          • emmanuel milcent

            Euh, visiblement tu n’as jamais vu en quoi consistait l’offre scolaire Chromebook et la version spéciale éducation (pas la même que celle grand public). L’éducation nationale n’aurait pas permis que Google récupère les données pour placer sa pub ensuite. Et franchement je ne vous pas ce que ferait Google des données scolaires, pour refouguer de la pub ciblee ensuite je doute que ça soit bien utile (ou alors juste pour vendre du matos juste pour les études…). Par contre, ça permet, pour les étudiants, d’appréhender l’environnement informatiquexde Google a l’école et ensuite d’espérer que ceux-ci adoptent ensuite chez eu un Chromebook (et non, contrairement à cecqu’affirme Marius, ce ne sont pas des sous-PC, Le matos, est de plus en plus performant , l’OS (Chrome OS) également, et je lui vois même un grand avenir.
            Il ferait bien de tester un Chromebook hybride moderne de qualitê, cet idiot, (à mon avis, s’il l’a fait, c’était il y a bien longtemps, son speech pitoyable le prouve d’ailleurs… ) ça lui ferait fermer sa grande bouche et ça lui éviterait de sortir des conneries aussi grosses…

          • slayers84

            Mais est-ce que tu trouve les chromebook assez polyvalent ?
            Par exemple je sais que l’ipad, en plus de l’éducation, ils vont permettre d’apprendre à composer de la musique, à connaître les instruments etc avec garage band, apprendre la programmation simplifié, savoir exporter des vidéos facilement même en 4K en seulement quelques petites minutes etc… les possibilités d’apprentissage ne se limite pas à l’apprentissage standard des matières, en ce sens c’est un sacré outil.

          • Markus

            Google ne propose rien absolument rien d’autre que ses propres outils, univers complètement fermé ou l’étudiant est captif.
            Tout son travail (et aussi ses recherches) n’est même pas stocké en local et le « système de fichiers » est déporté intégralement sur les serveurs de Google.
            On ne peut même pas parler d’un OS, mais d’un navigateur relié en permanence à un serveur. Très très malsain.

          • Markus

            Et paf ! L’insulte.
            Pas grave, ça change rien.

          • Markus

            ChromeOS, Wikipedia :

            Chrome OS est un système d’exploitation développé par Google avec pour objectif de s’appuyer sur des applications web uniquement (notamment celles développées par Google, comme Google Drive, Gmail, Picasa, etc.). Annoncé le , il repose sur les bases posées par le navigateur web Chrome et sur GNU/Linux[1],[2],[3]. Contrairement au projet open source qui lui est associé, Chromium OS, Chrome OS ne peut être installé que sur des machines construites par Google et ses partenaires (les Chromebooks).

            Ce dernier fonde ses principes sur l’utilisation des services Google en ligne : l’interface du système d’exploitation est minimaliste, et le potentiel du système se résume en l’utilisation d’une version adaptée de Google Chrome accompagnée d’un lecteur multimédia et d’un navigateur de fichiers. Plus l’utilisateur effectue des tâches dans le nuage plutôt que sur sa propre machine et plus cela est générateur de revenus pour Google, grâce à la revente des métadonnées.

            C’est aussi simple que ça et ne fait pas forcément envie.

          • slayers84

            C’est assez spécial comme truc, vaut mieux un vrai bon os complet.

          • Markus

            Sans compter l’exploitation des données. Des étudiants font des thèses parfois très avant-gardistes, le savoir qui part direct chez Google pour pas un kopek.

      • Sergei

        Il faut un ordinateur, la on parle d’enseignant du primaire sans ordi avec 20 gamins et de la programmation dans les programmes.

        • Vodkov

          Renseignez, pas forcément besoin d’un ordinateur pour évoquer des concepts de base. On appelle même cela des activités informatiques débranchées.

      • DePassage

        Exact ! Quand on voit ce que les programmeurs des « demos parties » sont capables de faire avec quelques KO imposés…

    • Insomnia

      un simple pc permet d’apprendre à coder pas besoin d’un ipad qui pour moi n’est pas fait pour programmer du tout même si il le permet, tu peux demande à n’importe quel programmateur il te confirmera qu’un simple pc suffira pour taper des codes……

      • Markus

        Mais il s’agit d’une sortie de classe !!!
        Le prof donne pas un cours H24 auprès de Genius d’un Apple Store !

  • Quentin Grs

    Dans ce cas, on interdit toutes visites d’entreprises aussi non ?
    Car si le but n’est pas de dire nos produits sont les plus [adjectfifs mélioratifs]

    • Ultimate77

      On ne doit pas interdire les visites en entreprises. Mais on ne doit pas les répéter aux mêmes endroits. Il faudrait varier.
      Le plus opportun pour les enfants serait de visiter les boîtes de développement. Pas des Apple stores.
      A la rigueur le département développement de chez Apple.

  • Antros Chain

    Après Apple c’est une entreprise qui vend des produits et pas des services donc son but premier est de faire du bénéfice donc le fait qu’elle mette en avant ses produits c’est totalement logique et légitime.
    Après le problème pour moi serait plus sur la question d’une concurrence déloyale.
    Mais si les écoles avait du bon matos et des enseignants sachant faire du codage alors il n’y aurait pas besoin d’Apple. Mais pour l’instant le meilleur moyen d’apprendre le codage c’est chez Apple je pense étant donné que les instituteurs ne sont pas compétents dans ce domaine et qu’aucune autre entreprise ne propose cela.

    • Little Monster

      Parce qu’en plus tu justifies ces méthodes ???? ^^

      P’tain mais comment on faisait à l’époque lors de la sortie des tout premiers micro ordinateurs à base de MO5 et tout le tantti quanti dans certaines associations et quand les gamins apprenaient le langage Turtle ou le basic ???

      • Ultimate77

        Wahou. Tu as 40 ans. Comment connais tu tout ça ?

        • Pesmerga

          Et alors ? Même si c’ est le cas, quelle importance ?

          • Ultimate77

            Ce n’était pas une boutade. J’ai fais mes premiers pas sur MO5 à l’école. Et je sais que ça date. Je croyait être le seul.
            Et peut être est ce cela qui m’a conduit à être développeur aujourd’hui. 😄

          • Pesmerga

            Au temps pour moi

          • Vodkov

            Non, non, tu n’es pas le seul à avoir fait tes premiers pas informatique à l’école.

            Pour ma part, je suis encore plus vieux, les MO5 n’étaient pas encore là. C’était plutôt en classe de 2nde, sur des X1 de l’Occitane d’électronique, où j’ai appris les premiers rudiments du Basic sur ces ancêtres de l’IBM PC :) C’est ce qui m’a donné envie d’être informaticien d’ailleurs.

          • Markus

            Ben ouais

    • Marc91

      Pour information : iCloud, ITunes, Apple Music, etc… sont des services.
      Apple c’est Devices & Services.

  • Little Monster

    Non mais sérieusement je trouve ça totalement scandaleux cette tentative d’embrigadement et de formatage des esprits de gamins à des fins mercantiles surtout quand en plus ils utilisent les gamins avec la bénédiction de certains enseignants pour distiller insidieusement des besoins précis pour mettre la pression sur les parents !… ^^

    Ça ressemble clairement à des méthodes sectaires !!!

    • emmanuel milcent

      Apple aurait des pratiques sectaires ? Oh ? Quelle surprise !!! :)

  • Markus

    Moi je trouve cet aspect ludique et passionnant, plus jeune j’aurais adoré y participer.
    Nous sommes en 2018, ce n’est pas comme si la plupart des gamins étaient naïfs, on en voit pour la plupart déjà équipés de smartphones (et par l’intermédiaire de qui s’il-vous plaît ?)
    Stop l’hypocrisie et merci à l’enseignant de permettre à ses élèves de s’ouvrir au code sur des plateformes de leur temps.

    • DePassage

      La bonne blague ! Forcément que tu aurais adhéré et moi aussi ! Tout comme la visite d’une usine Haribo avec à la sortie une belle barquette gratuite pleine de sucreries.

      • Markus

        Exactement

    • Marc91

      Je rappelle juste que les offres de biberons et de couches aux jeunes parents dans les maternités ont été interdites il y a 10 ans pour éviter que les marques en profitent pour placer des produits et surtout les faire consommer. Et pourtant, c’était super utile pour les nouveaux parents.
      Ici, c’est exactement la même situation. Sous prétexte d’utilité, la marque étoffe sa base de jeunes futurs clients et consommateurs.

      • Markus

        J’ai bossé 15 ans comme pharmacien, il me semble que tu es un peu naïf.
        Tu es papa ? Tu achètes Peaudouce pour tes petits ?
        Pas de chance, la marque s’est fait gommer.
        Voilà

  • DePassage

    « Aujourd’hui, sortie scolaire dans un magasin Boulanger pour un cours de démystification entre l’UHD et la 4K. Au programme, superbes vidéos très haute définition et bitrate très élevé diffusées sur de magnifiques écrans de 150 pouces que les vendeurs, pardon, les formateurs, espèrent bien refourguer aux parents des élèves… »

    Au lieu de hurler, l’Education Nationale n’a qu’à frapper fermement sur la table et interdire à tous les proviseurs de telles sorties commerciales. L’école est déjà suffisamment vampirisée par Microsoft depuis des décennies, pas besoin qu’un autre acteur s’y mette…

  • Nhạc Sĩ Lãng Mạn

    Suis je le seul choqué de voir qu’une école propose a des cm2 un cours sur le codage ? Est ce vraiment indispensable à leur âge ? Au lycée pourquoi pas mais a 10 ans qu’on leur apprenne deja a parler un francais correcte avant de vouloir leur apprendre un langage informatique

    • Markus

      D’un autre côté, si ils n’ont ni l’un ni l’autre, alors…

    • trollinlove

      Non,tu n’es pas le seul,franchement,le codage ne devrait être qu’une option proposé à partir d’un certain âge

    • Vodkov

      A priori ce n’est qu’une initiation recommandée et pas obligatoire.
      Ensuite, et peut être qu’on peut le regretter, le numérique fait/fera partie intégrante de la vie de tout un chacun. C’est plus vrai bien sûr pour les nouvelles générations.

      Alors, faire que la majorité des enfants ne deviennent pas des futurs handicapés du numériques parait une bonne chose. L’école est parfois le seul lieu où certains gosses peuvent s’instruire. Tous n’ont pas la chance d’avoir des parents qui peuvent leur offrir des smartphones ou des ordinateurs derniers cris.
      Dans ce sens là, cette initiation est une chose nécessaire.

      Par contre, l’enseignement de ce l’on appelle les « humanités » me semble toujours nécessaire et impératif. Mais ça semble oublié de nos jours …

      • Nhạc Sĩ Lãng Mạn

        Arriver à vivre indépendamment des technologies n’est pas un « handicap » comme tu le dis au contraire même si la technologie fait partie intégrante du quotidien aujourd’hui, arriver à trouver le juste équilibre est le mieux pour les enfants, mais proposer de la programmation a des enfants de cm2 qui savent a peine lire et écrire c’est trop excessif et c’est les rendre dépendant, donc le but initial du projet est malsain. A mon époque, on utilisait des postes fixes avec des logiciels d’apprentissage des langues étrangères ou des mathématiques, donc a but pédagogique et c’était au collège ! La pédagogie oui, le placement de produit au dépend du libre-arbitre de nos enfants non.
        « Tous n’ont pas la chance d’avoir des parents qui peuvent leur offrir des smartphones ou des ordinateurs derniers cris. » Pour toi posséder un smartphone coutant un mois de salaire à l’âge de 10 ans c’est une chance ? je travaille dans le milieu scolaire chaque jour je vois des enfants de primaire avec des tablettes et des smartphones, mais quand je les retrouve à la cantine ils ne savent même pas ce qu’est qu’un légume ou un fruit. Et quand je fais des sorties avec eux la plupart découvre le monde n’ayant jamais mis les pieds en dehors de la maison.
        Donc je pense que les priorités sont à chercher ailleurs.

  • Marc91

    Ne me dites pas que ce sont les même enseignants qui militent pour le logiciel libre (et surtout gratuit) et hurlent dès que l’Education Nationale passe un contrat avec Microsoft… si ? Ah bon d’accord !

    • Sergei

      Non ce sont des enseignants du primaire qui n’ont quasiment aucun financement pour des sorties ou du matériel mais de la programmation et des sciences dans les programmes.

  • Thierry Bob

    Sans vouloir cautionner, on pourrait appliquer le même raisonnement envers une autre marque : Microsoft ! Pourquoi s’enfermer et enfermer les futurs adultes dans le monde Microsoft quand il existe des alternatives aussi performantes et … gratuites ?! Qu’on donne au minimum aux élèves la possibilité de voir, découvrir et apprendre sur les deux mondes, le monde propriétaire et le monde open-source, à égalité de chance et de temps passé. … Ouaip : trop naïf !…

    • Markus

      Bien évidemment.
      On pourra s’en offusquer seulement ou on aura pris la décision de virer Windows des écoles.
      Mais comme ce n’est pas le cas, alors c’est un débat stérile.

    • Vader_MIB

      Tu me donneras le nom du tableau performant que tu utilises. J’ai pas trouvé. (Celui de Libre Office est très loin d’excel).

      • Thierry Bob

        Pour le commun des particuliers, LibreOffice suffit amplement. Évidemment, si tu aime te la péter en disant « j’ai Microsoft Office », c’est ton problème. Mais je suppose alors que tu as Microsoft Office par habitude venue des études et/ou du boulot. Viens alors la question : ta licence Microsoft Office est-elle légale ou pas (comme pour les nombreux particuliers qui se la pètent en disant « j’ai Adobe Photoshop CC » qui est souvent piraté).

  • Gomas93

    La France a malheureusement un véritable retard dans l’enseignement de l’anglais et des mathématiques (voir l’interview du mathématicien français médaillé Fields Cédric Villani, désormais député).
    Présenter la programmation à cet âge est une excellente chose pour l’apprentissage de la logique algorithmique !
    Et c’est une vraie compétence sur le marché du travail, autrement plus importante que les arts plastiques ou jouer de la flûte !
    L’éducation a un coût important et tout est gratuit, c’est une vraie opportunité.

    • Markus

      Bravo 👏

    • Alain Squirrel

      Tout à fait et, dans la même logique je propose des sorties à l’église/mosquée pour y apprendre la philosophie, au MacDo pour le gout des bonnes choses…
      N’importe quoi.

      • Gomas93

        Si on peut lutter contre l’islamophobie et proposer des produits bio à MacDo qu’ils n’ont pas à la maison, alors la réponse est oui !
        C’est pas un truc qu’on fait chez nous, mais ailleurs oui !

        • Alain Squirrel

          Mdr !

    • Billy Burn

      Que ces entreprises (GAFA + Samsung …) payent leurs impôts sans optimisation fiscale on pourrait peut être financer + de profs et + d’ordis… Apprendre la programmation à cet age est une très très bonne chose je ne conteste pas ce point mais le faire via Apple (ou autre) me parait très dangereux… Du linux de l’open office de l’open source comme certaines gendarmeries qui en sont très content (mais ne doivent pas le crier sur les toits, consigne d’en haut qui signe des contrats avec crosoft…)

      • Gomas93

        Quand j’ai appris la programmation à l’école, c’était à travers Microsoft Academic Alliance (devenu Microsoft Imagine): Visual Studio, Office, ISO Windows … Tout nous était fourni gratuitement !
        Comme pour la vente de PC, Microsoft a bien géré son coup avec les étudiants …
        Tout le monde veut l’école gratuite et indépendante mais ça ne fonctionne pas, il faut faire des compromis, passer par des intermédiaires …

        • Billy Burn

          Il y a une différence entre programmer à l’école sur des softs propriétaire et aller dans un magasin à visée commerciale pour le faire (surtout pour des jeunes enfants)…
          « Tout le monde veut l’école gratuite et indépendante mais ça ne fonctionne pas, il faut faire des compromis, passer par des intermédiaires … » Euh, des solutions existes (Gratuite et Indépendante) tu peux étayer un peu ?
          Pour être honnête (et on est tous pareils), je serais patron d’une GAFA, je ferais tout pour ne pas me faire racketter …
          1. on est pas tous pareil, en plus de mes impôts et car ma situation me le permet je donne de l’argent et du temps à des projets ou associations sans attendre de retour.
          2. Ce que tu nomme racket, t’as permis d’aller à l’école, peut être de faire des études supérieures, te soigner, te protéger, te déplacer… Apple (valable aussi pour plein d’autres) est assis sur un trésor de 243 milliards qui échappe à l’impôt dans tous les pays… Imagine ce que la moitié de cette somme pourrait changer…. L’individualisme à de beaux jours devant lui et je le déplore…

          • Gomas93

            Quand le logiciel libre est intéressant on migre, quand il ne l’est pas on s’abstient.
            J’ai l’impression que tu ne sais pas ce que tu veux défendre … Que devrait utiliser les écoles françaises selon toi comme solution logicielle ?
            Le fait est que personne ne se souciait de l’accord fiscal entre l’Irlande et Apple depuis près de 40 ans … Mais maintenant elle a du blé voyez-vous !
            Nos entreprises sont fortement taxées, je ne suis pas favorable à laisser chaque pays appliquer les taxes qu’il veut, surtout que la France n’accueille pas le siège d’Apple !
            Apple paye (très peu) d’impôts à l’Irlande (+ l’UE) qui survit très bien avec le peu qu’elle perçoit, ce qui invalide une partie de ta réponse …
            Les discours révolutionnaires ont de beaux jours devant eux …

          • Billy Burn

            Le logiciel libre EST intéressant, mon exemple des gendarmeries était pas là pour faire jolie. L’accord fiscale entre Apple et l’Irlande est sur le devant de la scène depuis 2008, que c’est il donc passé en 2008 ?
            Ma femme est instit, une partie des logiciels est déjà libre, linux + open office, une adaptation est nécessaire, même un investissement au départ, mais pourquoi ce n’est pas fait alors que l’intérêt parait évident (outre financier, l’indépendance) ?
            Le fait qu’Apple n’est pas de siège en France ne devrait pas le soustraire à l’impôt sur son CA fait en France. Après je te rejoins sur un point, une harmonisation fiscale éviterait le dumping et rendrait caduc l’optimisation/évasion fiscale.
            Quand les inégalités progressent au rythme actuel, oui, je pense que les discours révolutionnaires ont de beaux jours devant eux, effectivement.
            Lobby, trust, privatisation, a quel moment les interêts de quelques uns deviennent plus important que le bien commun ? Suis-je le seul à me sentir mal de voir que toute la richesse du monde est accaparée par une minorité ?
            On va me répondre que c’est la réalité, que le monde fonctionne comme ça, oui, je le vois (trop) bien et ça me fait chier !

          • Gomas93

            Quand je dis que le logiciel libre n’est pas intéressant, il faut le comprendre au sens des besoins (professionnels ou non) ! Il y a toujours des entreprises et des personnes qui ne trouvent pas leur compte avec le libre, ça peut se concevoir et ça ne remet pas en cause les qualités du libre !
            J’étais personnellement parfaitement à l’aise avec Mandrake, puis Mandriva puis Ubuntu !

            Je ne suis pas d’accord, les inégalités se sont considérablement réduites par rapport à une époque pas si lointaine où l’éducation et la santé étaient l’apanage des nobles ! Pour l’anecdote, Victor Hugo a tenu des propos révolutionnaires sur la misère mais le contexte le justifiait ! Les lobby font avancer les causes sociales et populaires remarquablement (est-ce nécessaire de les citer) ! Aujourd’hui, les discours révolutionnaires n’ont plus de sens en France, nous avons tout mais nous aimons pointer du doigt des entreprises étrangères pour des causes étrangères à notre nation ! Vous êtes bien un enfant de France (ou du moins, en avez-vous pris la culture).

          • Billy Burn

            Je suis un enfant privilégié dans un pays privilégié et je ne bat pas pour moi. J’ai eu la chance de beaucoup voyager et votre remarque sur un contexte francais qui date peut s’élargir à l’échelle mondiale aujourd’hui.
            Pour l’analogie, les nobles serait nous (l’occident en gros représentant de 10 à 20% de la population) et le cerf ou l’ouvrier le reste du monde…
            Par contre en désaccord sur cette remarque « Les lobby font avancer les causes sociales et populaires remarquablement (est-ce nécessaire de les citer) » C’est va être le cas du lobby LGBT pour citer le plus connue mais je suis ne pense pas que ce soit le cas des lobby industriel, bien au contraire…

  • Christophe Demoulin

    FAUTES LAMENTABLES dans l’article. « arrièreS pensées » > arrière-pensées !
    Principe auxquel > auquel !

    • Alain Squirrel

      Faut les excuser, le journaliste était occupé à coder :-)

  • Gégé Hhuu

    De futurs petits moutons lobotomisés par Apple….

  • Stef80

    Si jeunes et déjà corrompus :(

  • Teddy

    Les élèves utilisent déjà l’interface Windows à l’école, et là ils apprennent le codage MacOS. On peut s’offusquer si on veut, mais on ne peut pas déplorer un problème de neutralité !

  • diordnAi

    Au lieu de se lamenter que il y ait des sorties scolaires dans les Apple Store, il serait potentiellement, éventuellement, préférablement judiciable de se demander pourquoi ils sont obligés de faire des sorties scolaires dans des Apple Store.

    • bazbazbaz

      « Obligés ». Personne ne les oblige et les moyens informatiques disponibles sont quand même beaucoup plus importants et accessibles aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Il n’y a pas besoin de grand chose matériellement pour apprendre les bases du codage à des gamins de primaire. Il faut surtout des encadrants un minimum formés et pas nécessairement des vendeurs commerciaux. Il n’y a surtout pas besoin que l’éducation nationale se vende à des multinationales qui graissent gentiment la patte à certaines personnes responsables au prix d’une marchandisation de nos petites têtes blondes…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !