Android P (9.0) : date de sortie, nouveautés, smartphones compatibles

Android 9.0 P prend la suite d’Oreo, un OS mobile qui n’est pourtant encore installé que sur 1% des smartphones et autres appareils Android. Le nouvel OS dont le nom définitif n’est pas encore connu doit apporter de nombreuses nouveautés. La première Developer Preview est sortie le 7 mars 2018, alors qu’une version bêta est disponible sur une dizaine de smartphones. Voici tout ce que l’on sait jusqu’ici sur Android P.

android p pie

Google poursuit son rythme soutenue de sorties de nouvelles versions d’Android avec la disponibilité à venir d’Android P. Alors même qu’Android 8.0 Oreo vient à peine de dépasser les 5% d’installations sur les smartphones, tablettes et autres appareils compatibles Android. Selon les chiffres de mai 2018, outre Oreo, Nougat est installé sur 31,1% des appareils, Marshmallow (Android 6.0/6.1) a 25,5% de parts de marché, Lollipop (5.0/5.1) est installé sur 22,4% du parc, alors que KitKat (4.4) conserve 10,3% de parts. Quant aux versions plus anciennes, elles sont aujourd’hui minoritaires.

Ce qui en dit long par rapport au temps qu’il faudra sans doute pour qu’Android P se retrouve sur votre smartphone actuel (pour peu qu’il soit effectivement, à terme, compatible).

Android P 9.0 : quel nom pour la prochaine version de l’OS mobile ?

Gingerbread, Ice Cream Sandwich, Jelly Bean, KitKat, Lollipop, Marshmallow, Nougat, Oreo… c’est à croire que Google veut vraiment que vous alliez chez le dentiste ! Depuis les premières versions, Android est toujours affublé du nom d’une friandise sucrée. Mais ce coup-ci il y a tout de même une belle occasion de déroger à la règle, ou tout du moins de faire un clin d’oeil. Il ne vous a sans doute pas échappé que Google aime les références aux maths. Le nom même de Google vient du nombre Gogol (on vous voit ricaner derrière votre écran !) qui représente un « 1 » suivi de 100 zéros.

Soit un nombre encore plus grand qu’il n’y a de particules dans l’univers connu, tout un programme ! Or nous en sommes à la lettre P… comme Pi (π). La constante d’Archimède est le rapport constant de la circonférence d’un cercle à son diamètre dans un plan euclidien. On imagine que si vous avez déjà fait des calculs impliquant la mesure du pourtour d’un disque ou d’une sphère, on ne vous apprend rien, et que vous savez grosso modo que ce nombre équivaut à 3,141598.

Alors que les spéculations vont bon train, il n’est pas impossible que Google fasse à minima un clin d’oeil à ce nombre en baptisant Android P 9.0 « Pie » (tarte en Français), tout simplement parce que ça se prononce pareil. Les autres propositions sont Parfait, Praline, Panna Cotta… mais aussi Pez comme les célèbres bonbons. Pour remplacer Android Oreo, Posicle tient aussi la corde. Mais Android Pineapple ou Pineapple Cake ont également les faveurs des pronostics. Si on se base sur le calendrier d’Android Oreo, on ne devrait connaître le nom définitif de cette version que bien plus tard, cet été. Mais rien n’oblige Google à respecter le même rythme cette année.

Android P : nouveautés

Au rang des nouveautés d’Android P, il y a d’abord le design revu en profondeur. Les transitions animées sont plus fluides, mais aussi les notifications. Les réglages rapides ont été redessinés, et le menu réglages tout court prend des couleurs, ce qui lui donne un petit air de menu réglages sur les Huawei P20. On trouve d’autres ajouts ergonomiques. Par exemple un nouveau menu de réglage du son vertical – sur les Pixel, celui-ci s’affiche juste à côté des volumes physiques – plutôt bien pensé.

Toujours au niveau de l’interface, Android P s’adapte désormais nativement aux encoches, qui, comme vous avez pu le voir, étaient très nombreuses parmi les derniers flagship Android. Du coup la barre d’Etat en haut de l’écran est écartelée en deux parties à gauche et à droite. Détail étonnant : l’heure passe à gauche. Et le niveau de batterie est toujours visible sur les écrans Always-On. Le reste est de l’ordre du détail : il y a par exemple un nouveau bouton qui s’affiche lorsque vous bloquez la rotation de l’écran – et qui permet donc de la réactiver sur certaines applications uniquement.

Android P bouleverse nos habitudes d’interface avec la navigation par gestes, qui n’est pas un simple copié-collé de ce qu’on retrouve sur l’iPhone X. Exit la barre contenant les 3 boutons précédent, accueil et multitâche auxquels on s’était habitué, le swipe à gauche ou à droite est désormais de rigueur et seul le bouton home a survécu. Au niveau du menu multi-tâches, on a désormais droit à une présentation et un défilement à la verticale plus moderne et esthétique que ce qu’on connait avec Oreo et ses prédécesseurs.

Mais le plus important se passe sans doute en coulisses. il y a la sécurité nettement améliorée : Android P interdit par exemple l’accès au micro et à la caméra à votre insu. Le motif de déverrouillage ne montre plus tout le chemin parcouru par vos doigts histoire d’éviter que quelqu’un ne voie votre « mot de passe ». Tout le traffic web des applications est désormais chiffré. Il y a aussi le Bluetooth qui permet d’appairer jusqu’à 5 appareils simultanément (mais pas de streamer simultanément de la musique dessus).

Le mode PiP s’améliore là encore visiblement pour des raisons de sécurité : vous pourrez empêcher une application de l’utiliser – une manière on imagine d’éviter les abus de développeurs mal intentionnés. Une API permet en outre à toutes les applications d’accéder aux multiples capteurs photo du smartphone. De quoi vous permettre d’avoir le mode Bothie ou l’effet Bokeh même sur Snapchat et Instagram (pour peu que les applications n’en implémentent le support).

Sur les smartphones compatibles, Google Maps devrait être capable de vous guider même dans un centre commercial ou à l’aéroport par exemple. Une prouesse rendue possible grâce à une technologie dérivée du protocole 802.11ac. En outre, Android P pousse plus loin les optimisations pour réduire la consommation, et augmenter les performances.

La sortie de la bêta 2 d’Android P a dévoilé de nombreuses nouveautés à savoir 157 nouveaux Emojis, certains ont droit à un ravalement de façade, un multitâche amélioré avec le retour du bouton « effacer tout », des icônes de paramètres revus, une nouvelle API pour le déverrouillage par iris ou reconnaissance faciale qui va évoluer et la navigation par gestes devient moins contraignante. Google a pris acte du mécontentement de certains utilisateurs concernant ce dernier point.

Dans une version quasi finale, la bêta 3 d’Android P nous a offert un nouveau mode sombre natif. Dans les paramètres, il est possible de choisir 3 options :

  • Mode standard
  • Mode sombre
  • Mode automatique (basé sur le fond d’écran)

Par contre, le mode sombre ne fonctionne pour le moment pas encore sur l’ensemble des menus. On retrouve ses effets sur l’écran de notifications, celui des raccourcis rapides ou des fichiers mais pas dans les paramètres par exemple.

Android P : date de sortie et smartphones compatibles

On pensait que la présentation d’Android P aurait lieu le 14 mars 2018, à l’occasion de la journée internationale du nombre Pi. Mais Google a préféré nous surprendre et mis en ligne l’Android P Developer Preview 1 dès le 7 mars 2018. Deux mois plus tard, le 8 mai 2018, Google annonçait lors de sa conférence I/O que la bêta était disponible sur les smartphones suivants :

  • Essential PH-1
  • Galaxy S9 et S9+
  • Glaxy S8 et S8+
  • Galaxy Note 8
  • Galaxy Note 9
  • Galaxy A8 (2018)
  • Honor 9
  • Honor View 10
  • Honor 10
  • HTC U11
  • HTC U11 Life
  • HTC U12 Plus
  • Huawei P20
  • Huawei P20 Pro
  • Huawei P20 Lite
  • Huawei Mate 10
  • Huawei Mate 10 Pro
  • Huawei P10
  • LG V30
  • LG V30 S ThinQ
  • LG G7 ThinQ
  • Moto Z3 Play
  • Nokia 2.1
  • Nokia 3
  • Nokia 3.1
  • Nokia 5
  • Nokia 5.1
  • Nokia 6
  • Nokia 6 2018
  • Nokia 7 Plus
  • Nokia 8
  • Nokia 8 Sirocco
  • OnePlus 6
  • OnePlus 5
  • OnePlus 5T
  • Oppo R15 Pro
  • Pixel
  • Pixel XL
  • Pixel 2
  • Pixel 2 XL
  • Sony Xperia XZ2
  • Sony Xperia XZ2 Compact
  • Sony Xperia XZ2 Premium
  • Vivo X21UD
  • Xiaomi Mi Mix 2s
  • Xiaomi Mi Mix 2
  • Xiaomi Mi A1 (prévu)
  • Zenfone 5

Google a annoncé que le successeur d’Oreo débarquera au 3ème trimestre 2018. On peut raisonnablement tabler sur une disponibilité au mois d’août. L’arrivée d’Android P sur les autres smartphones compatibles pourra prendre beaucoup plus de temps, au bon vouloir des constructeurs. Il a fallu par exemple attendre plus de six mois pour voir Oreo enfin arriver sur les Galaxy S8 et S8+. Et de nombreux smartphones haut de gamme ne l’ont même pas encore. Reste que le Project Treble doit normalement prendre un coup d’accélérateur avec cette version, et permettre des mises à jour plus rapides.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android P : le nom officiel sera « Pistache »

Android P comme Pistache, c’est ce que révèle un échange entre un internaute et Huawei. Le constructeur a semble-t-il laissé fuiter le nom de la prochaine version majeure du système d’exploitation sans le vouloir. Cela va également dans le sens…

Android 8.0 Oreo : la liste des smartphones compatibles

Android Oreo, la dernière version de l’OS mobile de Google débarque peu à peu sur tous les smartphones compatibles. Découvrez la liste des appareils compatibles, mais aussi les instructions pour télécharger et installer la mise à jour.

Android P 9.0 : la liste des smartphones compatibles

Android P 9.0 est disponible sous la forme d’une version Developer Preview. Sa sortie est prévue pour le troisième trimestre 2018, certainement en août. Retrouvez ici la liste de tous les smartphones compatibles Android P 9.0.