Android : Google est accusé de récolter 1Go de données personnelles chaque mois sur votre compte

Google est à nouveau accusé d’espionner les utilisateurs de smartphones Android ! La firme de Mountain View récolterait même jusqu’à 1Go de données par mois sur vos recherches, votre localisation, vos habitudes et les sites web que vous visitez. 

android google

Souvenez-vous : depuis 2016, Oracle, l’éditeur du langage de programmation Java, accuse Google de lui avoir volé le code programmation Java intégré à Android. L’entreprise souhaite que le géant de la recherche lui paye une licence d’utilisation et réclame 9 milliards de dollars de dédommagements. Pour l’heure, les deux entreprises sont toujours devant les tribunaux et ce même si Google n’utilise plus le code Java depuis Android Nougat.

Oracle accuse Google d’espionner tous les utilisateurs de smartphones Android

Récemment, Oracle a décidé d’aller encore plus loin en accusant Google d’espionner tous les utilisateurs de smartphones Android. Selon nos confrères du magazine Fortune, lors d’une entrevue, Oracle a incité la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) à s’intéresser de plus près aux pratiques de Google.

Aux dires d’Oracle, Google est capable de recueillir la position de chaque smartphone Android, même si les services de localisation sont désactivés et si le téléphone ne contient pas de carte SIM ! L’entreprise affirme aussi depuis plusieurs mois que chaque smartphone équipé d’Android envoie jusqu’à 1Go de données personnelles par mois jusqu’aux serveurs de Google. Ces données contiendraient vos recherches et les sites web visités. Oracle affirme que les internautes paient même la data mobile nécessaire au transfert via leur abonnement.

« Lorsque vous recherchez un restaurant ou regardez une vidéo sur You Tube, par exemple, nous traitons des informations sur cette activité, notamment des informations telles que la vidéo que vous avez regardé, les adresses IP, les cookies et votre emplacement » admet Google. En novembre 2017, Google niait déjà les accusations d’Oracle et assurait que « les données collectées sont anonymes et ne peuvent en aucun cas être reliées à un utilisateur spécifique. 

Cette collecte ne se limiterait cependant pas aux smartphones Android. « Lorsque vous utilisez les services Google, nous pouvons collecter et traiter des informations sur votre position actuelle » explique la firme. « Cette accusation n’est qu’un tour de passe-passe minable de la part d’Oracle » se défend ensuite Google.

« Nous nous intéressons sur ce que les consommateurs savent sur l’utilisation qui est faite de leurs données de localisation » a assuré la ACCC, qui affirme aussi être contact avec Google. On vous en dit plus dès que possible sur les développements de cette affaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 9.0 Pie : la liste des smartphones compatibles

Android P 9.0 est disponible sous la forme d’une version Developer Preview. Sa sortie est prévue pour le troisième trimestre 2018, certainement en août. Retrouvez ici la liste de tous les smartphones compatibles Android P 9.0.