Xbox vs PS5 : Microsoft accuse Sony de vouloir le rendre “plus petit” pour gagner la guerre des consoles

 

Vous reprendrez bien un peu de guerre des mots entre Microsoft et Sony. Peu de temps après l’annonce du dépôt de plainte contre Microsoft par la FTC, la firme de Redmond a réagi en accusant, sans grande surprise, Sony. Phil Spencer, patron de Xbox, assure en effet que son rival japonais tente tout ce qui est son pouvoir pour réduire l’influence de Xbox sur le marché du jeu vidéo.

ps5 vs xbox series x
Crédits : miglagoa / 123rf

Rarement le monde du jeu vidéo n’a assisté à un tel feuilleton médiatique. Le rachat d’Activistion-Blizzard par Microsoft nous offre régulièrement de nouveaux rebondissements et, ces derniers temps, on aurait presque du mal à savoir où donner de la tête. Entre les multiples tentatives de Sony de faire annuler l’acquisition et la persistance de Microsoft de rappeler que cette opération est avant tout pensée « pour les joueurs » (avec de gros guillemets), on ne pensait pas, jusqu’à il y a peu, que la tension pouvait encore augmenter entre les deux sociétés.

Mais ça, c’était avant que la FTC porte officiellement plainte contre la firme de Redmond, dans le but de bloquer le rachat d’Activision-Blizzard. Un énième coup de théâtre qui, cette fois, met vraiment à mal le projet de Phil Spencer et ses collègues. Si Microsoft ne compte pas lâcher l’affaire pour autant, on sent une certaine animosité de la part de l’équipe verte contre les rivaux bleus. Alors que Microsoft s’évertue depuis des mois à apaiser les débats et à rassurer les acteurs du marché, sa stratégie est désormais clairement passée à l’offensive.

Sur le même sujet : Microsoft va publier Call of Duty sur PlayStation et Nintendo Switch pendant 10 ans après le rachat d’Activision

Microsoft abandonne la diplomatie et attaque frontalement Sony

Invité dans le podcast Second Request, Phil Spencer a ainsi commenté les derniers événements, ne cachant plus sa déception. Pour lui, c’est définitivement la faute de Sony si le rachat d’Activision-Blizzard n’a pas encore été validé. « Sony essaie de protéger sa position dominante sur le marché des consoles », explique-t-il. « Pour se développer, ils cherchent à rendre la Xbox plus petite ».

Le patron de la division gaming de Microsoft continue en arguant que les deux entreprises ont une vision très différente de l’industrie, en pointant notamment du doigt le refus de Sony de proposer tous ses jeux sur PC, ou même sur le PlayStation Plus le jour de leur sortie. « Le plus grand fabricant de consoles au monde soulève une objection à propos de la seule franchise dont nous avons dit qu’elle continuerait à être distribuée sur la plateforme », conclut-il, ne ratant pas l’occasion de marteler une nouvelle fois que Call of Duty ne deviendra pas une exclusivité.

Source : Second Request



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !