Windows 11 : Microsoft va forcer les utilisateurs à ouvrir certains liens avec Edge

 

Microsoft refuse que les utilisateurs de Windows 11 fassent complètement l'impasse sur Edge, le navigateur web par défaut du système d'exploitation. Bien décidé à imposer le navigateur, l'éditeur de logiciels va obliger les usagers à ouvrir certains liens avec Edge. Pour y parvenir, Microsoft va bloquer toutes les solutions qui permettent de contourner le navigateur, comme EdgeDeflector. 

edge windows 11
Crédits : Microsoft

Sur Windows 11, Microsoft permet à tous les utilisateurs d'opter pour un navigateur web concurrent. Sans surprise, la firme n'oblige pas les usagers à surfer sur le web avec Edge. Cependant, Windows 11 (et Windows 10 avant lui) continue d'ouvrir certains liens avec Edge même si vous choisissez Google Chrome, Brave ou Firefox comme navigateur par défaut. C'est notamment le cas des requêtes réalisées par le biais du moteur de recherche intégré à l'OS ou l'assistant Cortana.

Ces liens s'ouvrent automatiquement dans Edge. Le navigateur web demande alors promptement aux internautes de le choisir comme navigateur web par défaut. Pour éviter que Microsoft Edge ne fasse régulièrement son apparition à l'écran, certains développeurs proposent des solutions de contournement.

Windows 11 va bloquer les apps qui contournent Microsoft Edge

Parmi les utilitaires les plus populaires pour éviter Edge, on trouve EdgeDeflector. Cet outil va rediriger toutes les ouvertures d’URLs dans votre navigateur Web par défaut plutôt que sur Edge. Agacé par ces solutions de contournement, Microsoft s'apprête à bloquer les outils comme EdgeDeflector.

Dans un billet de blog publié ce 11 novembre, Daniel Aleksandersen, créateur de EdgeDeflector, assure que le dernier build Insider de Windows 11 va tout simplement bloquer toutes les solutions qui permettent d'éviter Edge. “Vous ne pouvez plus contourner Microsoft Edge à l'aide d'applications comme EdgeDeflector”, explique le développeur, agacé que Microsoft ait décidé de ne pas mentionner ce changement dans le changelog de la build. Dans le détail, Windows 11 va empêcher des apps comme EdgeDeflector d'intercepter les demandes d'URL au niveau du système d'exploitation.

Lire aussi : Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible

“C'est une pratique hostile à l'utilisateur et anticoncurrentielle. Il y a encore des moyens de contourner la limitation, mais chaque méthode disponible dans ma boîte à outils nécessitera d'apporter des modifications dangereuses à Windows”, regrette Daniel Aleksandersen. In fine, Windows 11 continuera d'ouvrir certains liens dans Edge. “Microsoft a clairement indiqué que ses priorités pour Windows ne correspondent pas à celles de ses utilisateurs”, tacle le développeur. Que pensez-vous de cette mesure ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !