WhatsApp : la collecte des données utilisateurs est jugée illégale en Allemagne

 

Un régulateur allemand affirme que la tentative de Facebook de faire accepter aux utilisateurs de WhatsApp des pratiques de collecte de données dans le cadre d'une politique de confidentialité actualisée n'est pas légale.

WhatsApp
Crédit : Unsplash

Un régulateur allemand a ordonné à Facebook de cesser de traiter les données de ses citoyens provenant du service de messagerie WhatsApp. Le réseau social a demandé à ses utilisateurs d'accepter la nouvelle politique de confidentialité avant le 15 mai, en affirmant qu'elle n'entraînera aucun changement dans les discussions personnelles.

Cependant, les nouvelles conditions visent plutôt à permettre à Facebook de gérer les messages que vous échangez avec des entreprises via l'application. En effet, WhatsApp avait déclaré après le tollé de son annonce que les conditions mises à jour ne s'appliqueraient qu'aux comptes professionnels de la messagerie. WhatsApp partage déjà des données avec Facebook depuis 2016, mais elle pourra désormais aussi partager des données de paiement et de transaction afin d'améliorer les publicités ciblées.

À lire également – Facebook vs Apple : Steve Jobs appelait le réseau social « cacabook »

L’Allemagne prend des mesures contre la nouvelle politique de confidentialité de Facebook

Le commissaire à la protection des données et à la liberté d'information de Hambourg, qui est compétent parce que la branche allemande de Facebook est basée dans la même ville, a envoyé l'ordonnance au réseau social qui possède le populaire service de messagerie. Johannes Caspar, chef de l'autorité de protection des données à Hambourg, a déclaré que “Cette ordonnance vise à garantir les droits et libertés des millions d'utilisateurs qui donnent leur consentement aux conditions d'utilisation dans toute l'Allemagne ».

Le régulateur allemand de la vie privée a poursuivi en affirmant que le consentement de l'utilisateur à la politique de confidentialité n'est ni “transparent ni volontaire“. En effet, si vous refusez d'accepter les nouvelles conditions, WhatsApp limitera et finira par paralyser les fonctionnalités du service de messagerie. Cependant, nous avions appris il y a quelques jours que WhatsApp avait fait machine arrière, vous pourrez l’utiliser même si vous refusez les nouvelles règles.

Cette nouvelle politique de confidentialité ne semble pas poser problème qu’en Europe, puisque les régulateurs en Inde, le plus grand marché de WhatsApp, ont récemment lancé une enquête sur les nouvelles mesures de Facebook. Leurs homologues au Brésil, son deuxième plus grand marché, ont également demandé ce week-end au réseau social de suspendre le déploiement de cette nouvelle politique en raison de préoccupations concernant les droits des consommateurs et le respect de leur vie privée.

Source : TheNextWeb



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !