Si vous voulez la 5G, il faudra abandonner la neutralité du net

Maj. le 25 août 2016 à 11 h 47 min

Plusieurs acteurs majeurs des Telecom se sont regroupés pour écrire un manifeste. Ils y expliquent que si les autorités veulent un déploiement de la 5G rapide, il faudra alors revoir les règles de la neutralité du net, car visiblement cela empêche un bon déploiement. 

5g-la-commission-europeenne-investit-50-millions-deuros-dans-la-recherche

La 5G approche rapidement et les gouvernements misent beaucoup sur cette dernière. Cependant rien n’est possible sans les opérateurs, effectivement ce sont eux qui vont déployer des moyens pour la mettre en place. Et ils le feront rapidement à une condition, qu’on modifie les règles de la neutralité du Net. 

Ainsi un groupe de Telecom très important qui compte BT, Deutsche Telekom, Ericsson, Hutchison, Nokia, Orange, Telefónica, Telenor, ou encore Vodafone, veut mettre sous pressions l’Europe et l’obliger à changer ces règles.

En échange ils promettent un déploiement rapide de la 5G avec des démonstrations à grande échelle d’ici 2018, même si par exemple Orange l’expérimente déjà, et en 2020 au moins une grande ville principale de chaque pays sera couverte en 5G.

Pour rappel la neutralité du Net oblige les fournisseurs d’accès à internet à ne pas modifier le débit en fonction du client ou de l’information qui y transite. Pour résumer, ils ne doivent pas faire de différence en fonction de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise. Elle a été mise en place en octobre 2015, notamment pour éviter que les opérateurs ne brident certains services, comme Free avec YouTube.

Ainsi cette coalition d’opérateurs veut remettre cet accord en doute et ils expliquent que pour eux la neutralité du Net pourrait remettre en cause le retour sur investissement de le 5G. Ils estiment que cette nouvelle technologie amène de nouveaux usages comme la division de la bande passante, ce qui permettrait aux opérateurs de proposer une meilleure qualité de services en fonction des forfaits par exemple.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…