Votre smartphone peut prédire si vous allez mourir dans les 5 ans à venir

 

Dans une récente étude, des scientifiques ont démontré que les données de santé récoltées par un smartphone peuvent permettre d’évaluer les risques de mortalité de son utilisateur sur cinq ans. En effet, analysant ces données sur seulement 6 minutes de marche par jour, un algorithme est capable d’extraire un résultat aussi précis qu’avec de véritables outils médicaux.

smartphone lit

Nul ne peut nier que les smartphones sont devenus une partie intégrante de notre quotidien. Pourtant, certains de leurs pouvoirs restent encore insoupçonnés par le plus grand nombre. Prenons l’exemple de l’application Santé que l’on retrouve généralement sur nos téléphones et qui sert à jeter un œil à notre nombre de pas, notre activité physique, etc. Vous pensiez qu’elle ne sert qu’à cela ? Raté : elle est capable de prédire votre mort sur les 5 prochaines années.

Ce constat est quelque peu sensationnaliste, on en conviendra, mais il n’est pourtant pas si éloigné de la réalité. C’est ce qu’a découvert une équipe de chercheurs, qui affirment que les capteurs intégrés à un smartphone peuvent évaluer les risques de mortalité sur cinq ans avec une précision de 70 %. Pour obtenir ce résultat, les scientifiques ont étudié les données provenant de 100 000 participants, chacun équipé d’un bracelet pour monitorer leur activité physique pendant une semaine.

Sur le même sujet : Le smartphone, vrai danger pour la santé ? Laissez des scientifiques vous espionner pour le savoir

Un smartphone peut aider des médecins à calculer les risques de mortalité

« Bien que ces données aient été recueillies à partir de moniteurs d’activité, nos modèles de capteurs n’utilisent que les données qu’il serait possible de recueillir à l’aide de téléphones peu coûteux, actuellement disponibles », expliquent les chercheurs dans leur étude. Les participants ont ensuite été surveillés pendant cinq ans. Le résultat est impressionnant : avec seulement 6 minutes de données, mesurant l’intensité de la marche des participants, un algorithme a réussi à prédire les risques de mortalité de manière aussi précise qu’un bracelet médical conçu spécialement pour cette tâche.

Sur le même sujet : Le DAS de nos smartphones pourrait être une cause de la mortalité des insectes

Les scientifiques préparent déjà une nouvelle étude du même acabit pour confirmer leur découverte, cette fois en utilisant directement des smartphones entrée de gamme. « Cela est particulièrement important pour l’équité en matière de santé, étant donné que les populations les plus exposées aux risques sanitaires sont souvent celles qui ont le moins de ressources », écrivent ces derniers.

Source : PLOS Digital Health



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !