VLC, Popcorn Time : arrêtez la VOST, les sous-titres sont infestés de virus !

Maj. le 25 mai 2017 à 13 h 17 min

Les lecteurs multimédias tels que VLC ou Popcorn Time, sont devenus la nouvelle cible des hackers. Check Point, société spécialisée en sécurité informatique, informant en effet que les pirates prennent désormais le contrôle d’ordinateurs grâce à des fichiers de sous-titres malveillants.

popcorn time bientot offre legale gratuite

Depuis le coup de la cyberattaque mondiale causée par WannaCry, le degré d’inquiétude s’est profondément accentué du côté des internautes. Tous craignent de voir leur machine être infectée par des virus ou fichiers malveillants quelconque, visant à détruire l’intégralité de leurs données.

Un sentiment de peur qui pourrait bien continuer de croître, les lecteurs multimédias de type VLC, Popcorn Time, Stremio ou Kodi, sont désormais pris pour cible par les pirates. C’est Check Point, entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, qui le fait savoir après avoir découvert des failles de sécurité sur les programmes en question.

VLC et Popcorn Time infectés par des fichiers de sous-titres piégés

L’alerte de Check Point a de quoi inquiéter les amoureux de séries et de streaming en tout genre puisqu’elle signale que les pirates peuvent désormais contrôler les ordinateurs à distance grâce à des fichiers de sous-titres malveillants.

L’infection proviendrait par conséquent du fameux fichier « .srt », que les utilisateurs introduisent dans le lecteur multimédia de façon à avoir les sous-titres dans la langue souhaitée. Danger de procéder de la sorte puisqu’il s’agirait visiblement de chevaux de Troie, essentiels quant à l’intrusion des hackers sur nos machines.

Á l’heure actuelle, plus de 200 millions d’ordinateurs auraient été infectés et ce, en raison de versions du logiciel VLC, Popcorn Time, etc, vulnérables à cette pratique. Ce qui fait de ces sous-titres piégés « l’une des failles les plus répandues, accessibles et sans résistance […] de ces dernières années ».

La meilleure des précautions à prendre pour empêcher tout risque d’infection de la part de ces fichiers malveillants, est alors de télécharger les dernières versions de ces logiciels sur leurs sites respectifs et de les installer si possible, manuellement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…