VLC, Popcorn Time : arrêtez la VOST, les sous-titres sont infestés de virus !

Maj. le 25 mai 2017 à 13 h 17 min

Les lecteurs multimédias tels que VLC ou Popcorn Time, sont devenus la nouvelle cible des hackers. Check Point, société spécialisée en sécurité informatique, informant en effet que les pirates prennent désormais le contrôle d’ordinateurs grâce à des fichiers de sous-titres malveillants.

popcorn time bientot offre legale gratuite

Depuis le coup de la cyberattaque mondiale causée par WannaCry, le degré d’inquiétude s’est profondément accentué du côté des internautes. Tous craignent de voir leur machine être infectée par des virus ou fichiers malveillants quelconque, visant à détruire l’intégralité de leurs données.

Un sentiment de peur qui pourrait bien continuer de croître, les lecteurs multimédias de type VLC, Popcorn Time, Stremio ou Kodi, sont désormais pris pour cible par les pirates. C’est Check Point, entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, qui le fait savoir après avoir découvert des failles de sécurité sur les programmes en question.

VLC et Popcorn Time infectés par des fichiers de sous-titres piégés

L’alerte de Check Point a de quoi inquiéter les amoureux de séries et de streaming en tout genre puisqu’elle signale que les pirates peuvent désormais contrôler les ordinateurs à distance grâce à des fichiers de sous-titres malveillants.

L’infection proviendrait par conséquent du fameux fichier « .srt », que les utilisateurs introduisent dans le lecteur multimédia de façon à avoir les sous-titres dans la langue souhaitée. Danger de procéder de la sorte puisqu’il s’agirait visiblement de chevaux de Troie, essentiels quant à l’intrusion des hackers sur nos machines.

Á l’heure actuelle, plus de 200 millions d’ordinateurs auraient été infectés et ce, en raison de versions du logiciel VLC, Popcorn Time, etc, vulnérables à cette pratique. Ce qui fait de ces sous-titres piégés « l’une des failles les plus répandues, accessibles et sans résistance […] de ces dernières années ».

La meilleure des précautions à prendre pour empêcher tout risque d’infection de la part de ces fichiers malveillants, est alors de télécharger les dernières versions de ces logiciels sur leurs sites respectifs et de les installer si possible, manuellement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…