Un drone réalise une incroyable vidéo du volcan Fagradalsfjall en éruption en Islande

 

En Islande, le mont Fagradalsfjall vient d'entrer en éruption, pour la première fois depuis 800 ans. L'évènement a attiré de nombreux curieux, dont le pilote de drone Bjron Steinbekk. Avec son appareil, il a pu s'approcher tout près du volcan, nous offrant ainsi des images exceptionnelles de l'évènement. 

drone islande volcan
Crédits : Bjorn Steinbekk

Assister à l'éruption d'un volcan, ça n'arrive pas tous les jours. En l'occurrence, il aura fallu attendre 800 ans pour voir le mont Fagradalsfjall (Islande) rentré en éruption ce vendredi 19 mars 2021. L'évènement se tenant non de loin de la capitale Reykjavik, les curieux sont venus nombreux pour assister à ce spectacle offert par mère Nature.

D'après les géophysiciens sur place, le volcan a craché pas moins de 300 000 mètres cubes de lave en fusion, et il va désormais revenir en hibernation d'ici quelques jours. Quoi qu'il en soit, certains se sont jetés sur l'occasion pour capturer des images exceptionnelles. C'est notamment le cas du télépilote Bjorn Steinbekk. Grâce à son appareil, le vidéaste a pu enregistrer des séquences de nuit époustouflantes, au plus près du cratère.

À lire également : Drone – comment obtenir le permis obligatoire pour piloter en toute légalité

Au plus près du volcan

Sans mauvais jeu de mots, le pilote a joué avec le feu, évitant de peu les projections de lave expulsées par le volcan. Notez que le pilote n'en est pas à son coup d'essai. Sa chaîne YouTube abrite de nombreuses vidéos toutes plus impressionnantes les unes que les autres, à travers lesquelles on peut admirer les décors polaires de l'Islande. Même si son matériel n'est pas précisé, on se doute que Bjorn Steinbekk utilise un casque FPV (pour First Person View, ou vue à la première personne) pour guider son drone avec précision.

Depuis ce samedi, l'accès au public à la zone d'éruption a été autorisé par les autorités islandaises, à condition évidemment ne pas s'approcher outre  mesure des coulées de lave. En outre, les visiteurs doivent rester vigilants quant aux émanations de dioxyde de soufre et de gaz. “Nous surveillons juste que les gens n'aillent pas trop près de la lave et on leur demande de reculer si besoin, on vérifie juste que tout est ok”, expliquait le policier Atli Gunnarsson à nos confrères du journal OuestFrance. Des détecteurs de gaz ont d'ailleurs été placés sur le site pour garantir la sécurité des curieux.

Source : OuestFrance



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !