Test Huawei MateBook 16 : le meilleur ordinateur portable 16″, tout simplement

 
Matebook 16
  • 799€
    Voir l'offre
  • 799€
    Voir l'offre
  • 799€
    Voir l'offre
  • 819.99€
    Voir l'offre
  • 938.07€
    Voir l'offre
  • 999.99€
    Voir l'offre
  • 999.99€
    Voir l'offre
  • 1024.97€
    Voir l'offre
  • 1339.98€
    Voir l'offre
  • 1391.98€
    Voir l'offre
  • 1724.99€
    Voir l'offre
  • 1732.99€
    Voir l'offre
  • 1754.99€
    Voir l'offre

Le MateBook 16 est le nouvel ordinateur portable de Huawei. Ici, l’objectif est de proposer une expérience très similaire à ce que fait Apple avec son MacBook Pro 16, mais sous Windows 11. Un choix assumé par la marque chinoise. En résulte un ordinateur intriguant qui vise le marché premium.

Matebook 16

En 2019, Apple sortait son premier MacBook Pro 16. Ce format de 16 pouces, jusque-là inédit, s’est révélé idéal pour les créatifs et les photographes. Il a fait des émules parmi les autres constructeurs. Huawei a par exemple sorti son MateBook D 16, ordinateur milieu de gamme reprenant cette taille d’écran.

En 2022, Huawei revient avec le nouveau MateBook 16. Le D disparaît, car nous avons un ordinateur qui vise cette fois le marché du premium, à l’image du MateBook X Pro ou du MateBook 13. Coque en aluminium, design soigné, bel écran, processeur puissant, la marque chinoise veut livrer un produit haut de gamme.

Impossible de ne pas voir l’inspiration (totalement assumée) du MacBook Pro 16 d’Apple dans ce PC. Le but est clair : proposer le même niveau d’exigence, mais sur Windows 11. Le tout n’est pas seulement de vendre un PC joli à l’œil avec des caractéristiques solides, mais un produit convaincant qui satisfera les besoins de l’utilisateur. C’est ce que nous allons déterminer dans ce test.

Prix et disponibilité

Le MateBook 16 de Huawei est disponible en précommande en France sur le site officiel du constructeur et sortira dans le commerce le 22 mars 2022.

Matebook 16

Le PC propose deux configurations. Le modèle équipé d’un processeur Ryzen 5 est vendu à 999 euros, tandis que celui doté d’un processeur Ryzen 7 est affiché à 1149 euros. Il s'agit là des prix pour les précommandes, puisqu'à la sortie du produit, les tarifs passeront respectivement à 1199 euros et 1349 euros. Même à ce prix, le MateBook 16 reste intéressant à la vue de sa fiche technique.

Notons que, toujours en offre de précommande, Huawei propose un pack comprenant un MateBook 16 Ryzen 7 avec un écran MateView GT de 27 pouces pour 1349 euros au total (ce qui est très intéressant). Cette offre est disponible jusqu'au 22 mars.

Caractéristiques techniques

Pour son MateBook 16, Huawei n’a pas lésiné sur les moyens. Nous avons une dalle IPS de 16 pouces en 2K qui mise sur un affichage sans bord. À l’intérieur, nous trouvons un processeur AMD Ryzen 5 5600H ou Ryzen 7 5800 H, épaulé par un eGPU AMD Radeon Graphics (notre modèle de test embarque un Ryzen 7).

Huawei MateBook 16 
Ecran16 pouces
2560 x 1680 pixels
format 3:2
60 Hz
Dimensions351× 254× 17 mm
Poids2 kilos
CPUAMD Ryzen 5 5600H
AMD Ryzen 7 5800H
GPUAMD Radeon Vega
RAM16 Go
Stockage512 Go
Connectique- 2 x USB-C
- 2 x USB-A
- 1 x Port Jack 3.5 mm
- 1x port HDMI

En plus de cela, nous avons 16 Go de RAM en dual channel ainsi qu’un SSD NVMe de 512 Go. Bref, une belle bête sur le papier. Il est maintenant temps de voir ce que le MateBook 16 donne dans la vie de tous les jours.

Un design impeccable

Nous l’avons dit, Huawei assume complètement l’inspiration Apple pour sa gamme d’ordinateurs premium. En voyant le MateBook 16 pour la première fois, nous avons l’impression de voir un MacBook Pro 16. Tout y est, du châssis en aluminium anodisé aux haut-parleurs situés de part et d’autre du clavier en passant par les lignes très épurées. Rien ne manque à l’appel.

Matebook 16

Pourtant, il serait une erreur de penser que Huawei a copié « bêtement » le design d'Apple pour son compte. La marque chinoise propose en effet plusieurs choses intéressantes sur son PC. Nous avons donc un châssis qui mise sur la sobriété et disponible en gris foncé uniquement. Sur le capot arrière, nous ne trouvons aucune fioriture, seul un HUAWEI étant gravé directement dans le métal. Chic, sobre, appréciable.

Le constructeur a tenté de donner des lignes aériennes à son ordinateur. Les tranches (plates) se réduisent au fur et à mesure qu’elles s’éloignent de la partie écran. Cela permet de donner une impression de finesse sans forcément amincir le terminal.

Matebook 16

Le Matebook 16 adopte des dimensions de 351 x 254 x 17 mm. Son poids est de 2 kilos tout pile, ce qui est tout à fait approprié pour un ordinateur de cette taille. Il faudra tout de même avoir un sac imposant et un dos solide pour le transporter de manière quotidienne.

Matebook 16

Les tranches se montrent assez épaisses pour abriter une connectique complète pour ce type de produit. Ainsi, nous avons deux ports USB Type-C, à la fois pour la connectique et la charge, un port HDMI ainsi que deux ports USB 3.0 Type-A. Le port Jack est aussi de la partie. De quoi largement se montrer polyvalent lors d’une journée de travail et ne pas à avoir à utiliser de HUB.

Matebook 16

Nous remarquons une charnière d’un seul tenant entre l’écran et le corps du PC. On sent une résistance appréciable lors de la manipulation, ce qui traduit d’une certaine solidité. Cette charnière cache aussi des grilles d’aération pour expulser l’air chaud, nous y reviendrons plus bas.

Matebook 16

Sur la partie clavier, on note la présence d’un bouton power en haut à droite. Ce dernier fait aussi office de capteur d’empreintes et fonctionne à la perfection.

Matebook 16

En ce qui concerne le clavier en lui-même, Huawei fait dans le grand classique avec un clavier chiclet très agréable à la frappe, doté une résistance bien calibrée et d'un espacement juste entre les touches. Un réel plaisir à utiliser. On apprécie aussi la touche Entrée de taille classique (il arrive parfois qu’elle se transforme en touche longue sur les laptops, ce qui n’est pas pratique). Du beau travail.

Matebook 16

Deux choses à signaler tout de même : l’absence de pavé numérique d’abord. Huawei a fait le choix de laisser la place aux haut-parleurs sur les côtés. Ensuite, on note une touche particulière entre F6 et F7. Il s’agit de la webcam, cachée sous ce morceau de plastique. Cela permet de créer un cache « naturel » et de supprimer la webcam au-dessus de l’écran (et aussi affiner les bords). Toutefois, cela donne un angle étrange aux visioconférences, puisque l’utilisateur est pris en contre-plongée. D’ailleurs, Huawei a fait le choix de ne plus utiliser ce procédé sur son nouveau MateBook X Pro, puisqu’il bénéficie d’une webcam classique.

Matebook 16

Concernant le trackpad, celui-ci dispose d'une grande surface et est très efficace à l'utilisation. Les commandes répondent à la perfection et la texture est agréable sous les doigts.

Matebook 16

En retournant le PC, on peut admirer une grande grille de ventilation qui coure sur toute la largeur du châssis, mais aussi deux immenses patins en caoutchouc qui remplissent parfaitement leur fonction (à savoir garder le PC bien stable sur une surface lisse).

Il est possible, à l’aide d’un tournevis de précision, de retirer la plaque en aluminium qui ferme la partie inférieure du PC. L’utilisateur peut alors accéder au SSD (au format M2, protégé par un cache) pour en changer. Cependant, il sera impossible de rajouter de la RAM, celle-ci étant soudée à la carte mère. Ce n’est finalement pas très grave, étant donné que toutes les configurations disposent de 16 Go de RAM, ce qui est largement suffisant.

Matebook 16

Huawei livre donc un ordinateur très bien terminé, à la finition impeccable. Si on peut évidemment regretter le manque de personnalité du produit (c’est visuellement un MacBook Pro), on ne peut qu’être satisfait devant le résultat final. Cerise sur le gâteau, le MateBook 16 est réellement plaisant à manipuler, digne de son statut de PC premium. De plus, il jouit d’une certaine solidité, ce qui est idéal pour un PC amené à être transporté partout. La pochette de protection n’est toutefois pas fournie. Attention aux rayures dans le sac !

Matebook 16

Un écran LCD bien calibré

Pour séduire, le MateBook 16 a pour principal argument son écran. Le PC dispose d’une dalle IPS LCD de 16 pouces d’une définition de 2560 x 1680 pixels et dotée d’un ratio en 3 :2. Cette taille d’écran, encore relativement nouvelle, est idéale pour ceux qui ont besoin d’un grand affichage, mais aussi d’une certaine mobilité. Elle est destinée à des utilisateurs qui travaillent sur l’image, comme les photographes ou les créateurs. Huawei offre ici un ratio écran/façade à un peu moins de 90%, et ce grâce à des bords de 6 mm seulement (sauf le bord inférieur). Bien entendu, l’absence de webcam contribue à cet aspect. Dernier point important : le taux de rafraîchissement est de 60 Hz.

Matebook 16

Un seul profil d’écran est disponible sur le MateBook 16 et nous l’avons analysé à l’aide de notre sonde. Les résultats sont très positifs. Le contraste atteint les 1700 :1, ce qui est excellent pour ce type de dalle. Nous avons donc des noirs profonds et des blancs éclatants. Lorsque l’utilisateur regarde un film ou une série, la lisibilité reste bonne même dans les scènes sombres.

À lire aussi – Test Huawei MateBook X (2020) : un ultraportable qui a du répondant

La température des couleurs est, pour sa part, parfaite (6500 K). Sur un affichage blanc, l’écran ne tire ni vers le bleu ni vers le rouge. En ce qui concerne les couleurs en elles-mêmes, celles affichées sur la dalle sont très fidèles aux originales. Le Delta E moyen a été mesuré à 2 par nos soins (en dessous de 3 étant excellent). Seuls les verts sont légèrement fluo, mais rien de dramatique. Dans les faits, le MateBook 16 est donc idéal pour traiter des photos.

Enfin, la luminosité est de 360 cd/m² au maximum. Si c’est très correct pour un écran de PC, cela ne permettra pas de travailler sereinement à l’extérieur. De plus, le traitement des reflets laisse à désirer. Dehors par jour de grand soleil, l’utilisateur ne verra pas grand-chose. Dommage ! En résumé, Huawei livre là un excellent écran. Pour une dalle IPS LCD pour PC, nous ne pouvons espérer mieux. Du très beau travail.

Matebook 16

En ce qui concerne le son, Huawei réussit aussi son coup. Les deux haut-parleurs délivrent une stéréo appréciable et un son de qualité, très équilibré. S’ils sont (très) puissants, on note tout de même une vilaine distorsion qui vient gâcher la fête quand le volume est réglé à plus de 80%. Mais le MateBook 16 offre une partie audio bien plus maîtrisée que les trois quarts des PC du marché.

Un PC puissant, mais une gestion de la chauffe fragile

Le MateBook 16 de Huawei est vendu en deux configurations : avec un processeur AMD Ryzen 5 5600H ou Ryzen 7 5800 H. Dans tous les cas, le PC est doté de 16 Go de RAM en dual channel ainsi que d’un SSD de 512 Go de mémoire. À noter la présence d’un eGPU AMD Radeon RX Vega 8 pour donner un coup de pouce graphique. Nous testons ici la version avec le Ryzen 7 (8 cœurs, 16 threads, fréquence max à 4,4 Ghz).

Nous avons évidemment mis le MateBook 16 sur le grill. Nous l’avons ainsi soumis à différents exercices comme des benchmarks et nous avons fait tourner quelques jeux. Si le PC est performant (il fait partie des meilleurs du marché à ce niveau), on remarque toutefois quelques fausses notes lorsqu'il est mis à l'épreuve, notamment lors de traitements vidéos. Rien de bien dramatique, mais il faut les signaler. La cadence du CPU oscille entre 2300 Mhz et 3000 Mhz, sans réellement se stabiliser au fil du temps (mais ne baisse pas), tandis que sa chaleur moyenne est de 88 degrés, ce qui est élevé. Cela n'arrive évidemment que lorsque le MateBook 16 est poussé dans ses derniers retranchements, donc dans un cas de figure très particulier.

Matebook 16

Le châssis aspire l’air par en dessous qui est expulsé par une grille cachée dans la charnière. Ici, Huawei a privilégié la chaleur au bruit, puisque si le châssis voit sa température monter en plein travail, le PC reste silencieux. Lorsqu’il est mis à l’épreuve, il ne dépasse pas les 42 décibels. Il faut vraiment se montrer attentif pour entendre les ventilateurs. La chaleur est quant à elle concentrée sur la partie au-dessus du clavier, surtout en son centre. Pas de quoi faire cuire un œuf dessus, mais on sent la température élevée sous les doigts. Nous avons donc un produit performant, mais qui aurait peut-être mérité d'être un peu plus équilibré au niveau de sa gestion de la chaleur.

Matebook 16

Le MateBook 16 n’est pas fait pour jouer, mais son eGPU peut donner un petit coup de pouce si l’utilisateur veut se faire une partie. Il fait tourner des titres peu gourmands, comme Fortnite (40 FPS en moyen), Diablo 2 Resurrected (35 FPS) ou encore World of Warcraft (50 FPS en moyen). Inutile de dire que jouer à de gros jeux récents tels que Red Dead 2 ou Death Stranding est compliqué, le MateBook 16 n’a tout simplement pas été conçu pour ça.

Matebook 16

À noter que le MateBook 16 (qui embarque Windows 11) dispose de plusieurs applications Huawei préinstallées (qui peuvent être désinstallées). C’est le cas de Link Now ou Huawei PC Manager qui sert de HUB à votre environnement. Il permet de connecter tous vos appareils de la marque à votre PC, pour transformer votre tablette Harmony OS en second écran ou transférer des fichiers via Huawei Share, par exemple. Il ne s’agit pas de Super Device, présenté au MWC (qui devrait arriver plus tard), mais le logiciel est bien pratique si vous êtes un adepte des produits Huawei.

Matebook 16

Un panneau de contrôle peut aussi être utilisé, mais il fait doublon avec celui de Windows 11, il est donc inutile.

Matebook 16

L’application PC Manager permet aussi de choisir le mode de votre PC, entre performance et équilibré (qui consomme moins de batterie). Le mode performance ne peut s’activer que si l’ordinateur est branché et c’est dans celui-ci que nous avons fait nos tests. Nous perdons entre 15 et 20 % de puissance en passant le PC en mode équilibré.

Matebook 16

Bref, un ordinateur qui en a sous le capot et qui satisfera ceux qui ont besoin à la fois de puissance et de mobilité. Il y a certes quelques petits défauts, mais rien de bien dramatique. Il se paye même le luxe d’embarquer un eGPU assez costaud pour jouer à des titres peu gourmands.

Une excellente autonomie

Côté autonomie, le Huawei MateBook 16 se débrouille très bien. Lors de nos essais (avec la luminosité de l’écran réglée sur 200 cd/m² et en mode normal), le terminal a tenu un peu plus de 12 heures en lecture de vidéo en streaming. C’est excellent. En utilisation plus classique, le MateBook 16 peut donc tenir plus longtemps et l’utilisateur pourra l’emporter avec lui toute une journée sans craindre de tomber à court de batterie.

Matebook 16

Le chargeur est lui assez imposant, puisqu’il pèse 480 grammes. On préférera donc le laisser à la maison, surtout que le format 16 pouces du PC le rend moins mobile qu’un ultraportable classique. Il s’agit d’un chargeur de 135 Watts et nous avons mesuré une réalimentation du PC de 2 à 100 % en un peu plus de deux heures et demie, ce qui est correct pour le format, mais loin d’être une performance incroyable.

Dans les faits, nous avons donc un ordinateur qui dispose d’une très bonne autonomie. Un autre point fort pour le PC de Huawei, qui les accumule.


Note finale du test : Huawei MateBook 16

Le MateBook 16 de Huawei remplit parfaitement sa mission, c’est-à-dire proposer un PC sous Windows 11 avec la finition d’un MacBook Pro 16. Soigné, performant, agréable à utiliser, disposant d’une bonne autonomie, il ravira ceux qui recherchent un ordinateur grand, performant, mais aussi mobile. Certes, on pourrait lui reprocher une chaleur trop présente en plein travail ou des logiciels préinstallés pas vraiment nécessaires, mais dans l’ensemble, c’est une grande réussite.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !