Tesla veut désormais devenir un fournisseur d’énergie électrique

 

Après les véhicules électriques, les panneaux solaires et les systèmes de stockage d’énergie, Tesla, dirigée par Elon Musk, envisage désormais de vendre de l’électricité directement aux consommateurs aux États-Unis.

Tesla Megapack
Megapack – Crédit : Tesla

Selon des rapports récents, la société a déposé une demande auprès de la Public Utility Commission du Texas pour devenir un fournisseur d'électricité dans cet État. La demande, soumise par une filiale de Tesla appelée Tesla Energy Ventures, intervient alors que la société est en train d'installer un système de stockage d'énergie de 100 mégawatts à Angleton, près de Houston, qui est censé se connecter au réseau électrique du Texas. La filiale de Tesla s’occupe déjà notamment des toits solaires.

Tesla a indiqué dans sa demande qu'elle souhaitait construire deux énormes batteries de 250 mégawatts, l'une dans sa nouvelle usine Giga Texas près d'Austin et l'autre près de Houston. Tesla a déjà construit plusieurs autres systèmes de stockage d'énergie par le passé. En effet, l'entreprise possède des systèmes près de Los Angeles, un autre est en cours de construction à Monterey, en Californie, ainsi que deux en Australie.

Tesla fournira de l’électricité directement aux consommateurs

Jusqu’à présent, Tesla ne jouait pas le rôle de fournisseur d'électricité lorsqu'elle a mis en place ces systèmes de stockage d'énergie à l'échelle industrielle. En effet, les grandes batteries construites par Tesla aidaient d'autres entreprises à produire, stocker et consommer de l'énergie.

La nouvelle entreprise de Tesla au Texas vendrait, elle, de l'électricité directement aux consommateurs. La fiabilité du réseau texan est un sujet de préoccupation depuis que les températures glaciales de février ont privé des millions de résidents d'électricité et d'eau pendant plusieurs jours. Tesla Energy Ventures espère être enregistrée et prête pour les tests de sa capacité à répondre aux exigences de l’Electricity Reliability Council of Texas (ERCOT) en octobre.

Cette nouvelle intervient peu de temps après une vague de froid qui n’avait pas épargné le réseau texan. En effet, comme celui-ci est isolé du reste des États-Unis, il n'était pas possible de recevoir de l'électricité en provenance d'autres États. L'ajout d'une source d'énergie supplémentaire devrait être bien accueilli. Pour l’instant, on ne sait pas si un tel projet pourrait ou non voir le jour en Europe.

Source : Tech Crunch



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !