Tesla Cybertruck : la version finale sera plus solide que prévu, grâce à SpaceX

La version finale du Tesla Cybertruck devrait utiliser un nouvel alliage d’acier utilisé par les équipes SpaceX pour le développement de Starship. Ce qui devrait renforcer sa solidité. 

Cybertruck Elon Musk

On avait déjà vu SpaceX bidouiller des composants de voitures Tesla pour construire ses premiers prototypes de Starship – la nouvelle fusée géante qui doit envoyer les premiers humains sur Mars (et peut-être au-delà). Mais il semble que l’inverse soit également vrai et que le Cybertruck bénéficiera de certaines avancées de SpaceX avant d’être mis sur le marché.

L’acier de SpaceX pourrait se retrouver dans le Cybertruck

Les deux machines ont en effet un point commun : l’utilisation d’un alliage d’acier plutôt que des matériaux composites. Elon Musk avait déjà bien expliqué ce choix pour les fusées Starship : l’acier pèse plus lourd que les matériaux comme la fibre de carbone. Mais il s’agit aussi d’un matériau plus durable et facile à travailler.

L’acier conserve en outre les mêmes propriétés sur une vaste plage de températures. Ce qui devrait éviter à l’aéronef de devoir embarquer une mosaïque de tuiles en céramique façon Space Shuttle pour se protéger de la chaleur lors de la rentrée atmosphérique. Ou en tout cas, si protection céramique il y a, cette dernière n’aura pas besoin d’être aussi épaisse.

SpaceX essaie différents alliages pour obtenir le meilleur compris de propriétés. Si vous suivez des chaînes spécialisées sur le sujet, vous savez que SpaceX s’impose en la matière une véritable cadence infernale dans son centre de Boca Chica. Or le Tesla Cybertruck a lui aussi besoin d’acier pour des raisons similaires. Grâce à ce matériau et le design osé du Cybertruck, Tesla peut simplifier la fabrication du véhicule et donc réduire les coûts.

Tout en aboutissant sur un produit plus solide et capable que les plus gros véhicules électriques actuels. La présentation un peu ratée du Cybertruck avait un peu mis en doute la solidité du véhicule. Après avoir frappé la portière avec une masse (sans laisser de trace) un test de bris de glace s’est transformé en véritable catastrophe. Juste avant, Tesla avait pourtant promis une résistance « pare balles ».

Lire également : Elon Musk blague sur un Cybertruck amphibie… vraiment ?

Après enquête il semble que le premier impact de la masse a en réalité fragilisé les vitres sur lesquelles le démonstrateur avait projeté des balles en nickel. Or, à en croire Elon Musk, le Cybertruck bénéficiera des derniers alliages développés par Space X pour rendre son armature encore plus solide. Interrogé sur Twitter sur un prototype de fusée Starship, il finit par révéler que l’alliage du Cybertruck est lui aussi sur le point de changer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3 : l’écran tactile pourrait bientôt devenir un problème

L’écran tactile présent dans la Tesla Model 3 se pose comme un véritable tableau de bord. Le conducteur peut accéder à ses systèmes d’infodivertissement, mais également aux fonctionnalités essentielles du véhicule comme les essuie-glaces. Cependant, un accident de la route…