Switch 2 : Nintendo doit tout miser sur le cloud d’après l’ancien président

 

D'après Reggie Fils-Aimé, l'ancien président de Nintendo Amérique, le constructeur devrait tout miser sur le cloud avec sa prochaine console. À ses yeux, la technologie est suffisamment mature pour permettre à Nintendo de proposer une expérience solide basée sur le cloud.

Nintendo Switch online
Crédits : Nintendo

Nintendo a occupé la scène médiatique ce mardi 13 septembre 2022. En effet,  la firme de Kyoto a donné un nouveau Nintendo Direct. L'occasion pour elle d'annoncer les prochains jeux à venir sur sa Nintendo Switch, comme Bayonetta 3, Pikmin 4, Sifu, plusieurs opus de la saga Resident Evil (depuis le cloud) ou encore Octopath Traveler 2.

Le clou du spectacle fut surtout la révélation du nom officiel du prochain Zelda, à savoir The Legend of Zelda : Tears of The Kingdom, dont l'arrivée est prévue sur Switch le 12 mai 2023. Mais ce n'est pas la seule actualité autour de BigN.

En effet, à l'occasion de la PAX West 2022, célèbre salon dédié au jeu vidéo situé à Seattle, l'ancien président de Nintendo Amérique a accordé une interview à nos confrères de Fanbyte. Reggie Fils-Aimé a notamment évoqué la direction que Nintendo devrait prendre avec sa prochaine console. À ses yeux, le constructeur japonais devrait s'attaquer au marché prometteur du cloud gaming.

Le futur de Nintendo se trouve dans le cloud d'après Reggie Fils-Aimé

Si j'étais, vous savez, le roi de Nintendo pour une journée, je crois personnellement que nous sommes presque au point d'apporter une expérience de jeu en streaming”, a-t-il déclaré. Il poursuit : “Ce que j'aimerais voir, c'est une expérience basée sur le cloud. Il n'y a donc pas de plateforme à la maison – tout se fait par le biais du cloud. De cette façon, cela devient vraiment une expérience où vous avez du nouveau contenu, et vous avez le meilleur de tout l'ancien contenu qui est mis à disposition par une sorte de service par abonnement”. 

Toutefois, l'ancien PDG de Nintendo USA nuance son propos en rappelant qu'il faudra encore “trois à quatre ans” pour que les joueurs disposent tous d'une connexion internet suffisamment rapide pour profiter de tous les jeux, même les plus gros AAA, sur le cloud. Quoi qu'il en soit, sa position n'est guère étonnante. De nombreux acteurs de l'industrie se sont lancés dans le cloud, que ce soit Microsoft avec le xCloud, Google avec Stadia, Amazon avec Luna, ou encore Sony avec le Playstation Now, un service désormais intégré au PlayStation Plus Premium.

De son côté, Nintendo utilise déjà le cloud pour proposer de nombreux jeux rétro via l'abonnement du Nintendo Switch Online. Opter pour une généralisation du cloud chez Nintendo permettrait notamment à la firme de régler l'épineux problème de la conservation de ses anciens titres. Pour rappel, Nintendo a récemment annoncé la fermeture du store de la Wii U et de la 3DS. Une mesure vivement critiquée et qui soulève une question importante : ces jeux, aujourd'hui introuvables en physique, vont-ils disparaître définitivement ? Sur ce point, le constructeur s'était montré plutôt lacunaire dans sa réponse.

Source : Fanbyte



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !