SpaceX va lancer deux satellites espion pour l’armée américaine

 

SpaceX s'apprête à effectuer une nouvelle mission pour le compte des renseignements américains, en l'occurrence pour le NRO (National Reconnaissance Office). Cette agence fédérale est en charge de la fabrication et de la gestion des satellites espions du gouvernement américain. 

spacex lancement nro
Crédits : SpaceX

Tandis qu'Amazon vient de signer un contrat record avec trois géants de l'aérospatial, à savoir ULA, Arianespace et BlueOrigin, son principal concurrent SpaceX continue de vaquer à ses activités. Entre les missions pour la NASA et les lancements réguliers de satellites en orbite pour le compte de Starlink, il arrive également que SpaceX travaille également pour d'autres agences étatiques. 

La société d'Elon Musk a par exemple collaboré à plusieurs reprises avec le NRO (National Reconnaissance Office). Cette institution fait partie du groupe fermé des services de renseignements américains, aux côtés du FBI, de la CIA ou encore de la NSA et la DEA. Directement rattaché au Pentagone, sa mission principale consiste à développer et gérer la flotte de satellites espions du gouvernement américain.

Or, SpaceX vient d'officialiser un nouveau lancement pour le compte de la NRO. Prévu pour le 16 avril 2022 et répondant au nom de code NROL-85, la fusée Falcon 9 qui embarquera deux engins mystère partira depuis le site de lancement de Vandenberg, en Californie. Comme vous pouvez vous en douter, SpaceX comme la NRO se sont montrés particulièrement avares en détail.

À lire également : SpaceX pourrait lancer sa fusée géante Starship en mai, selon Elon Musk

spacex lancement nro
Crédits : SpaceX

SpaceX procède à une mission Secret Defense pour les États-Unis

De son côté, l'entreprise d'aérospatial s'est contenté de décrire les différentes étapes du lancement comme le profil de vol, le déploiement et d'autres étapes clés de la mission comme la séparation des 1er et 2e étages ou le déploiement du carénage par exemple. Aucune information en revanche sur le contenu de la fusée. Mais compte-tenu des attributions de la NRO, il y a de fortes chances pour qu'il s'agisse de satellites espions. 

D'après plusieurs spécialistes, il s'agirait de deux satellites espions de dernière génération, les Intruder 13A et 13B. Le lancement de ces deux engins serait prévu dans le cadre du programmer Intruder, un système naval de surveillance des océans par satellites. L'objectif des satellites est de capter des signaux radio émis par des bâtiments de guerre appartenant à des pays potentiellement hostiles, comme la Russie, l'Iran ou la Chine.

En outre, ces satellites peuvent trianguler la position des navires ennemis. Pour ce faire, ils sont systématiquement envoyés par groupe de deux ou trois, afin de se positionner à différents endroits en orbite basse terrestre (entre 1000 et 1100 kilomètres d'altitude). Notez que Space a d'ores et déjà une nouvelle mission de prévue pour la NRO (nom de code NROL-69), prévue pour le 3e trimestre 2023.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !