Samsung et HiSilicon veulent muscler la concurrence sur le marché des processeurs

 

Le marché des processeurs pour smartphones est en pleine effervescence depuis plusieurs jours. Les annonces se multiplient autour des nouveautés de chaque constructeur alors que la future génération de SoC octo-coeurs se profile pour imposer de nouveaux standards dans les produits haut de gamme.

Dans cette lutte acharnée pour se faire une place au soleil, tout le mode n’est pas logé à la même enseigne puisque le marché est actuellement dominé par deux acteurs principaux que sont Qualcomm et ses processeurs Snapdragon et MediaTek. Les alternatives existent, mais restent en position minoritaire, à l’image des Tegra de Nvidia.

Samsung Exynos

Parmi les firmes concernées par ce retard de visibilité par rapport aux deux leaders du secteur, on retrouve entre autres Samsung, avec ses processeurs Exynos, et HiSilicon, la branche de Huawei chargée de développer les SoC qui équipent certains smartphone de leur catalogue. En dépit des annonces récentes de ces constructeurs, comme par exemple le développement du premier SoC Exynos à gérer la 4G/LTE chez Samsung, le retard sur Qualcomm et Snapdragon reste réel.

Selon des sources proches de deux firmes rapportées par DigiTimes, Samsung et HiSilicon aimeraient à l’avenir désenclaver leur production et faire en sorte que leurs processeurs soient présents sur plus de terminaux n’appartenant à leur marque propre, et ainsi devenir des vendeurs de SoC à part entière. Si Samsung a déjà pu par le passé intégrer ponctuellement ses modèles sur certains modèles de ses concurrents, pour Huawei, cela constituerait quasiment une première.

Huawei fonde notamment de grands espoirs sur son nouveau processeur, l’octo-coeur Kirin 920, dont les caractéristiques lui permettront de rivaliser avec le Snapdragon 805. Celui-ci équipera notamment le futur Honor 6 et les futurs terminaux de la gamme Ascend, mais la firme chinoise a déjà par ailleurs noué un accord avec HP pour équiper la future tablette Slate 8+.

Avec à terme l’envie de s’imposer comme de véritables fournisseurs de processeurs pour toutes les marques concurrentes, Samsung et HiSilicon soulignent leur désir d’intensifier une concurrence qui jusqu’ici se résume essentiellement à un duel au sommet. Les deux firmes espèrent chacune mettre leur expertise à profit pour pouvoir contester la domination de Qualcomm et de MediaTek, ce qui pourrait bien, si cette tendance se confirme, accélérer encore le rythme des innovations dans un secteur très lucratif.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung exynos 1080
Samsung présente l’Exynos 1080, son premier SoC gravé en 5nm

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 1080, son premier SoC avec une finesse de gravure de 5nm. Compatible avec la 5G, le chipset est basé sur la nouvelle architecture ARM Cortex-A78. Il est destiné aux smartphones milieu de gamme…

amd ryzen 5000
AMD Ryzen 5000 : le nom des processeurs Zen 3 est officiel

AMD a confirmé le nom de sa nouvelle série de processeurs à quelques heures de la conférence de présentation. La marque fera bien un saut d’une génération en passant directement aux Ryzen 5000, ses premiers CPU sous l’architecture Zen 3….

amd ryzen
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

amd ryzen
Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…