RTX 4090 : les prix ne sont pas près de baisser, selon le PDG de Nvidia

 

Les nouvelles RTX 4090 et RTX 4080 de Nvidia n’ont pas seulement vu leurs performances exploser par rapport à la génération, puisque leur prix a également connu une hausse significative. Malheureusement, cela n’est pas près de changer.

Nvidia RTX 4000

Au début de la semaine, Nvidia a annoncé lors de sa conférence GTC 2022 de nouvelles cartes graphiques RTX 4080 et RTX 4090. Celles-ci promettent d’être jusqu’à 4 fois plus puissantes que leurs prédécesseurs, mais cette augmentation des performances était accompagnée par une hausse significative des prix des trois cartes.

En effet, il faut compter 899 dollars pour la RTX 4080 12 Go la moins chère, 1199 dollars pour la RTX 4080 16 Go et jusqu’à 1599 dollars pour la RTX 4090, la carte la plus puissante du lot. En Europe, les prix sont encore plus élevés, puisque les cartes sont proposées à 1099 euros, 1469 euros et 1949 euros, respectivement. Nous avons donc affaire à une augmentation considérable de 22 % chez nous. Ces prix élevés risqueraient bien de devenir la norme, si l’on en croit le PDG de Nvidia lui-même.

Les cartes graphiques de Nvidia pourraient devenir de plus en plus chères

Interrogé sur le coût remarquablement élevé des nouveaux GPU de sa société par Digital Trends, le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a été très direct en disant que « l'idée que les puces vont baisser de prix est de l’histoire ancienne ».

Avec le minage de cryptomonnaies qui s'estompe après la fusion « The Merge » d'Ethereum, de nombreux amateurs de PC avaient espéré que les cartes graphiques, qui ont jusqu'à récemment été peu disponibles et très chères, verraient un retour à des prix plus raisonnables à l'avenir. Il semble toutefois que Nvidia ne soit pas d'accord.

En effet, le PDG annonce que la loi de Moore n’est plus d’actualité. Pour rappel, il s’agit d’un phénomène de doublement du transistors tous les deux ans, qui est censé augmenter les performances tout en diminuant les coûts. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, fabriquer des puces est de plus en plus cher.

Les prix des GPU ne sont donc malheureusement pas prêts de baisser au cours des prochains mois, contrairement à ce à quoi nous aurions pu nous attendre. Il se pourrait également que les prochaines générations de cartes graphiques deviennent de plus en plus chères à produire.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !