Recharger sa batterie avec de l’humidité, c’est possible !

Maj. le 20 décembre 2018 à 0 h 16 min

Le fameux MIT, le Massachussets Institute of Technology, a découvert comment extraire de l’électricité de la simple condensation.

recharger batterie humidité

LE PRINCIPE

Ce cube, certes un peu encombrant, est un générateur d’électricité. Et il peut la produire grâce à la condensation de l’humidité qui est faite sur ses surfaces internes. Ceci est possible grâce à une trouvaille faite en 2013, plus ou moins par hasard. Au départ, Nenad Miljkovic et Evelyn Wang développaient une surface favorisant le transfert de chaleur. Le but du matériau était d’équiper les condensateurs des centrales électriques, par exemple.

Ils ont découvert lors de leurs travaux, que des gouttelettes d’eau sur une surface super-hydrophobe (qui rejette l’eau, donc) convertissait l’énergie de la surface en énergie cinétique pour se réunir en des gouttes plus grosses. Il s’est avéré que lors de ce processus, les gouttes sautent spontanément et prennent alors une petite charge électrique.

 

Partant de là, ils ont réalisé que s’ils mettaient une surface hydrophile (donc qui attire l’eau, cette fois) en face de la première, la réaction était renforcée et la quantité de charge électrique qui va avec, aussi. Quand la goutte saute, elle peut transporter la charge d’une surface à l’autre, et en connectant les deux par un circuit externe, la différence de charge peut être exploité pour produire…notre électricité.

Notre cube, donc, utilise des plaques en séries, moitié hydrophobe moitié hydrophile. Quand l’air humide se condense, l’électricité se produit.

ET POUR NOS PORTABLES, ALORS ?

Eh bien l’intérêt ne sera pas tant pour le commun des mortels que pour les grands voyageurs. Notre système ne produit pas beaucoup d’énergie : 15 picowatts par centimètre carré de plaque, mais les chercheurs pensent pouvoir monter à 1 microwatt. Je vous épargne le calcul, ça fait près de 70 000 fois plus, ce qui ne rigole pas du tout. Avec ce genre de performance, on pourrait recharger pleinement un téléphone en 12 heures environ.

C’est plus long que ce qu’on a déjà de base, et plus long encore que des accélérateurs comme celui rechargeant 92% plus vite ou celui rechargeant même en 30 secondes.

MAIS ALORS À QUOI ÇA SERT ?

Vous l’aurez compris, le véritable usage n’est pas l’économie sur vos factures EDF, mais quelque part, un intérêt beaucoup plus prononcé quand on est concerné par un problème : recharger son portable dans des zones reculées du globe. Par exemple, une jungle c’est humide, avec des points d’eau et il n’y a pas l’électricité, bien sûr. En revanche c’est le genre d’endroit où il est bon de pouvoir contacter le monde extérieur en cas de problème (non, pas avec son forfait free, mais avec un téléphone satellite, ne le faites pas exprès!)

Du reste, la machine n’exige rien, aucune pièce ne bouge, aucun courant initiale ne doit lancer la réaction. Tout ce qu’il faut, c’est la boite, un coin frais et humide, et  elle va gentiment transformer son environnement en électricité. En complément du système pour recharger en marchant, et de batteries au sable trois fois plus autonomes, vous pourrez même amener votre tablette en Amazonie.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : comment installer la beta 2

Android Q est désormais disponible en version beta. Plusieurs mois avant l’arrivée de la version finale, Google a mis à disposition des utilisateurs d’un Pixel, Pixel 2 ou Pixel 3 une seconde beta publique. On vous explique comment faire pour télécharger et installer la 10ème version…

Android Q : votre adresse MAC sur les réseaux WiFi va être aléatoire

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options…

Adobe tue définitivement Shockwave ce mardi 9 avril 2019

Adobe Schockwave tire sa révérence ce mardi 9 avril 2019 comme annoncé il y a quelques semaines. Il s’agit en réalité du coup de grâce asséné à cette technologie qui était déjà à l’agonie depuis plusieurs années, remplacée par les…

Android TV : Google teste l’ajout de publicités, les utilisateurs sont furieux !

Android TV est envahi de publicités, rapportent de nombreux utilisateurs. Sans prévenir, Google a en effet décidé de tester l’insertion de contenus sponsorisés dans l’interface. Sur les réseaux sociaux, la grogne des usagers est palpable. Pour éviter ces annonces publicitaires, il existe heureusement une solution.  « J’ai une…

Android 10 Q : comment Google veut vous protéger des APK malveillants

Avec Android 10 Q, Google va aller encore plus loin pour protéger les utilisateurs qui installent des APK. Une nouvelle restriction repérée dans la dernière beta de l’OS, risque d’agacer les utilisateurs expérimentés. On vous explique tout ça.  Depuis Android Oreo, Google…

Malware Android : +58 000 smartphones infectés par un logiciel espion en 2018

Un malware espion a été repéré dans plus de 58 000 smartphones Android en 2018, rapporte Kaspersky Lab. D’après les chercheurs, 35 000 des utilisateurs touchés n’avaient pas conscience qu’un logiciel malveillant espionnait leurs conversations, leur localisation et leurs photos.   Dans un nouveau rapport, les…

Android 10 Q : la bêta 2 est disponible, voici les nouveautés

Android 10 Q est désormais disponible en bêta 2, indique Google. Une version qui peut d’ores et déjà être installée sur l’ensemble des smartphones de la gamme Pixel. Au programme, le multitâches par bulles, de nouvelles autorisations pour les applications,…