PS5, Xbox Series X, PC : cette IA détecte les comportements toxiques des joueurs en ligne

 

Face au nombre grandissant de joueurs toxiques en ligne, une équipe de développeurs a créé GGWP, une intelligence artificielle capable de repérer les comportements problématiques lors d’une partie. En analysant le chat, elle donne une note à tous les joueurs en fonction de leurs réactions. Selon les créateurs, une simple ligne de code suffit pour l’implanter à son jeu.

gamer PC
Crédits : Unsplash

Le jeu en ligne peut aussi bien être un immense plaisir qu’une vision de l’enfer. S’il peut être galvanisant d’affronter — ou de coopérer avec — des inconnus à l’autre bout du monde, il faut bien souvent faire face à des comportements toxiques de la part de ces derniers. Insultes, sexisme, racisme… le jeu vidéo subit une véritable gangrène depuis des années, contre laquelle il ne semble pas possible de lutter efficacement.

Sur de nombreux titres, il est bien possible de signaler les comportements toxiques des participants, mais en réalité, les modérateurs et développeurs se retrouvent bien souvent dépassés par le nombre de rapports. Régulièrement, des jeux comme Call of Duty bannissent un nombre hallucinant de joueurs par vagues successives, sans pour autant résoudre le problème. C’est là qu’entre en jeu GGWP.

Une IA pour lutter contre les comportements toxiques de joueurs en ligne

GGWP, c’est une intelligence artificielle développée, entre autres, par Dennis Fong, qui s’est notamment fait connaître sur Doom et Quake. Son fonctionnement est relativement simple : en analysant le chat vocal et textuel des jeux, elle collecte et organise des données sur le comportement des joueurs. Elle donne alors à ces derniers une note résumant leur niveau de toxicité.

Sur le même sujet : Call of Duty – les tricheurs seront bannis à vie de tous les jeux de la franchise

GGWP ne prononce aucune sanction à l’égard des joueurs problématiques et préfère laisser aux développeurs le soin de décider de leur sort. En outre, ses créateurs assurent qu’une simple ligne de code suffit à intégrer l’IA à son jeu. Plusieurs streamers et éditeurs ont déjà affiché leur soutien au projet. Alors que Phil Spencer souhaite bannir définitivement les joueurs toxiques de Xbox, celle-ci pourrait bientôt s’imposer comme un élément essentiel des jeux en ligne.

Source : GGWP



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !