Photographie : 5 situations où un smartphone ne peut égaler un vrai appareil photo

Maj. le 31 octobre 2017 à 18 h 34 min

Dans le domaine de la photographie, les smartphones sont de plus en plus performants. Avec l’apparition des doubles capteurs, l’augmentation du nombre de mégapixels, ou l’apparition de fonctionnalités logicielles permettant d’améliorer la qualité des clichés, un véritable bond en avant a été réalisé en seulement dix ans. Cependant, dans certaines situations, les véritables appareils photo restent incomparables avec les photophones. Voici cinq exemples. 

photographie smartphone vs appareil photo

Il n’y a encore pas si longtemps, pour prendre des photos, il était nécessaire de transporter un appareil photo dans son étui ou en bandoulière à l’épaule. Ainsi, la photographie était jadis un hobby, un art réservé aux véritables passionnés ou aux professionnels. Avec l’apparition des smartphones, dotés de capteurs photo, cette activité s’est réellement démocratisée. Aujourd’hui, tout un chacun est en mesure de prendre de belles photos en une simple pression de bouton.

Au-delà, les smartphones ont tout bonnement révolutionné la façon dont nous prenons des photos. Nul besoin de disposer d’un attirail complet ni de connaissances pointues. Dégainer son téléphone, ouvrir l’application photo et presser le bouton de capture suffit à faire de beaux souvenirs. Il est possible de prendre des clichés sur le vif, plus rapidement que jamais auparavant. À eux seuls, les smartphones ont même lancé la mode mondiale des selfies.

De plus, les performances photographiques des smartphones ont évolué à pas de géant en seulement dix ans. Rappelons que le premier iPhone, lancé en 2007, se contentait d’un capteur dorsal 2 MP. Aujourd’hui, les doubles capteurs 20 MP sont devenus la norme. Dans certains cas, comme celui du Huawei Mate 10 Pro, l’intelligence artificielle permet d’encore améliorer la qualité des images. L’écart avec les véritables appareils photo se resserre. Toutefois, dans certaines situations un DSLR ne peut être égalé par un smartphone, même par les meilleurs photophones. Voici quatre exemples.

Photographie : le zoom des smartphones n’est pas encore au point

Face à un véritable appareil photo, le zoom optique proposé par les smartphones ne fait tout bonnement pas le poids. La raison est très simple : les smartphones sont trop fins pour accueillir une lentille télescopique. Ainsi, même les smartphones récents les plus robustes et haut de gamme, comme l’iPhone 8 Plus ou le Samsung Galaxy Note 8, se contentent d’un zoom optique x2. Or, même les appareils photo les moins chers proposent un zoom 10 fois plus puissant. Pour photographier des sujets lointains, les smartphones ne sont donc pas encore à la hauteur.

Photographie : les smartphones deviennent inutiles en condition de faible luminosité

Les capteurs photo des smartphones récents sont beaucoup plus performants qu’auparavant en condition de faible luminosité. Malheureusement, ils ne sont toujours pas en mesure de rivaliser avec les vrais appareils photo. Pour cause, les appareils photo embarquent des capteurs beaucoup plus larges, ce qui leur permet de capter plus de lumière même dans la pénombre.

De même, l’ouverture des capteurs photo de smartphones, qui permet de capter encore plus de lumière, est nettement inférieure à celle des capteurs de vrais appareils. Actuellement, les meilleurs photophones de 2017 comme le LG V30 ou le Huawei Mate 10 Pro sont dotés de capteurs à ouverture f/1.6. En comparaison, certains appareils photo ont une ouverture à f/0.7. Par ailleurs, les flashs de smartphones sont beaucoup moins puissants que ceux des vrais appareils photo, ou même des appareils compacts les plus abordables.

Photographie : les smartphones ne peuvent capturer correctement les sujets en mouvemen

Les smartphones sont de plus en plus efficaces pour capturer des sujets en mouvement rapide. Grâce à l’augmentation de la vitesse d’obturation, mais aussi à l’apparition des autofocus, les capteurs photo de smartphones ferment peu à peu l’écart avec les véritables appareils photo. Dans certains cas, les meilleurs smartphones haut de gamme peuvent même égaler la précision des DSLR, notamment lorsque la luminosité est suffisante.

Cependant, pour obtenir un bon résultat à chaque fois, il reste nécessaire d’investir dans un véritable appareil photo. Ainsi, grâce à sa vitesse d’obturation élevée, l’iPhone 8 Plus peut égaler un appareil photo et laisser la lumière entrer en quelques centièmes de seconde pour figer un sujet en mouvement. Néanmoins, en condition de faible luminosité, le résultat sera généralement flou. De même, pour jouer avec les effets de flou, les smartphones n’offrent pas la flexibilité de configuration d’un appareil photo.

Photographie : le niveau de détail reste inférieur sur un smartphon

Malgré l’indéniable amélioration des appareils photo de smartphones, le niveau de détail reste nettement inférieur à celui offert par un bon appareil photo. Certes, les smartphones suffisent pour faire de belles photos de famille et autres souvenirs de vacances. Néanmoins, l’œil avisé ne s’y trompera point. Sur une photo prise avec un véritable appareil, les détails fourmillent sur chaque élément du cadre. Chaque grain de sable, chaque poil d’une fourrure, chaque rainure d’une feuille d’arbre peuvent être distingués. Il faudra attendre quelques années de plus pour que les smartphones atteignent une telle précision.

Photographie : les smartphones offrent moins d’options de configuratio

Là encore, en ce qui concerne les possibilités de configuration, les smartphones rattrapent peu à peu les appareils photo, notamment sur le segment du haut de gamme. De nombreuses applications photo pour Android permettent de modifier les paramètres tels que l’exposition ou la balance des blancs sur un smartphone. Cependant, un véritable appareil photo offre beaucoup plus d’options de configuration, notamment grâce à la possibilité de changer l’objectif. De plus, sur un appareil photo, il est possible de changer de mode d’une simple pression de bouton physique, plutôt que d’avoir à ouvrir un menu comme sur smartphone.

Sur la grande majorité des smartphones, il est encore impossible de changer l’ouverture du capteur, et donc de jouer manuellement avec la profondeur de champ et autres effets visuels. Même si les smartphones à double capteur photo parviennent à reproduire le résultat final, comme le fameux effet Bokeh, on ne peut comparer cette émulation artificielle avec les possibilités offertes par un véritable appareil. La vitesse d’obturation, l’ouverture et l’ISO permettent de contrôler avec précision la quantité de lumière qui pénètre le capteur. De fait, sur un véritable appareil, les options sont bien plus nombreuses et plus subtiles.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…